Tu es làSkip Navigation Links > Accueil > Au sujet du ministre > Plans publiés et rapports annuels > Plan Publié 2015-2016 > Annexe > Santé mentale des enfants et des jeunes

Annexe : Santé mentale des enfants et des jeunes

Les services de santé mentale aux enfants et aux jeunes sont actuellement offerts par plus de 260 organismes de santé mentale, 17 programmes de consultation externe en milieu hospitalier et un établissement de santé mentale et centre de santé mentale pour les jeunes exploité directement par le ministère. Des services de soutien clinique sur place sont également offerts dans six établissements exploités directement de garde et de détention en milieu fermé pour les jeunes et par plusieurs organismes de services polyvalents qui interviennent, en matière de santé mentale, auprès des enfants et des jeunes ayant des besoins multiples (leur offrant par exemple des services de justice et de santé mentale).

Dans le cadre de la Stratégie ontarienne de santé mentale et de lutte contre les dépendances, le ministère et ses partenaires ont continué de bâtir un système qui répond aux besoins des enfants et des jeunes, au moment opportun et aussi près de leur domicile que possible. Cette stratégie vise à améliorer les services offerts aux enfants et aux jeunes, à mettre en place un réseau mieux intégré et plus efficace, ainsi qu’à favoriser le renforcement des capacités et du degré d’information du système d’éducation, ce qui aidera les élèves et leur famille.

Les nouvelles mesures de soutien et les nouveaux services offerts dans tout l’Ontario ont continué de mettre l’accent sur les trois domaines prioritaires suivants :

  • un accès plus rapide à des services de haute qualité pour que les enfants aux prises avec des problèmes de santé mentale puissent bénéficier de la bonne catégorie de services, au bon moment, lorsqu’ils en ont besoin;
  • un dépistage plus précoce des enfants aux prises avec des problèmes de santé mentale afin de leur offrir plus tôt l’aide dont ils ont besoin pour demeurer dans le système d’éducation, obtenir un diplôme d’études et vivre une vie enrichissante et productive;
  • davantage de services et de mesures de soutien pour répondre aux besoins uniques des enfants vulnérables, des enfants et des jeunes autochtones et de ceux des collectivités éloignées.

Les enfants et leur famille ont pu accéder à des services de santé mentale plus près de leur domicile grâce à plus de 770 nouveaux travailleurs en santé mentale dans les écoles, les collectivités et les tribunaux. Plus de 80 nouveaux travailleurs autochtones en santé mentale et en toxicomanie aident près de 4 000 enfants et jeunes autochtones à accéder plus facilement à des services culturellement appropriés.

Le nouveau Service de télésanté mentale de l'Ontario offre cette année plus de 3 500 consultations psychiatriques à des enfants et des jeunes de collectivités rurales, éloignées et sous-desservies. Tous les professionnels de la santé mentale rémunérés par des fonds publics peuvent désormais orienter les jeunes vers ce nouveau service.

Dans le cadre de la Stratégie de santé mentale et de lutte contre les dépendances, le Plan de prévention du suicide chez les jeunes de l’Ontario aide les collectivités à mieux répondre aux jeunes en crise. Par l’entremise du plan, le ministère :

  • a octroyé des fonds à des collectivités de toute la province pour renforcer les efforts locaux de prévention du suicide auprès des jeunes;
  • a organisé des forums annuels de mobilisation communautaire qui rassemblaient des professionnels œuvrant auprès de jeunes à risque ou en crise – à Ottawa, Toronto, London, Sudbury et Thunder Bay – pour soutenir la poursuite de la mobilisation intersectorielle à l’égard de la prévention du suicide chez les jeunes;
  • s’est associé avec le Centre d’excellence de l’Ontario en santé mentale des enfants et des adolescents pour élaborer un guide Web et des soutiens en encadrement afin d’aider les collectivités à se mobiliser en matière de prévention du suicide auprès des jeunes;
  • a fourni des soutiens ciblés supplémentaires aux partenaires des Premières Nations, métis, inuits et autochtones vivant en milieu urbain pour élaborer des solutions communautaires adaptées aux différences culturelles en matière de prévention du suicide auprès des jeunes.

Tirant parti de la Stratégie ontarienne de santé mentale et de lutte contre les dépendances, le plan d’action intitulé Pour l'avancement de la santé mentale : un système adapté aux besoins des enfants et des jeunes constitue la prochaine étape dans la transformation du système de santé mentale des enfants et des jeunes. Ce plan d’action transforme l’expérience des enfants et des jeunes ayant des problèmes de santé mentale et de leur famille afin que, quel que soit leur lieu de résidence en Ontario, ils soient informés des services de santé mentale qui existent dans leur collectivité et de la manière d’accéder aux services et aux mesures de soutien adaptés à leurs besoins. Cette transformation comprend l'établissement d'organismes directeurs dans toutes les collectivités de l'Ontario; ces organismes seront responsables de la planification et de la prestation des services, ainsi que de déterminer quels sont les services essentiels. En 2013-2014, le ministère a cerné ces services, annoncé des zones de prestation de services dans toute la province et commencé à désigner les organismes directeurs. En 2014-2015, il en a désigné 16 et a entrepris de délimiter les autres zones de prestation de services. Les organismes directeurs désignés ont entamé le processus de planification dans leur zone de prestation de services, en collaboration avec des organismes communautaires et des partenaires du secteur parapublic.

Le Centre d’excellence de l’Ontario en santé mentale des enfants et des adolescents a continué d’améliorer la qualité et l’efficacité des services en faisant la promotion de pratiques fondées sur des données probantes et du transfert de connaissances auprès des fournisseurs de services de première ligne.