Tu es làSkip Navigation Links > Accueil > Au sujet du ministre > Plans publiés et rapports annuels > Plan Publié 2015-2016 > Annexe > Jeunes quittant la prise en charge

Annexe : Jeunes quittant la prise en charge

Le ministère a continué de mettre au point des initiatives en réponse aux recommandations présentées dans le rapport du Groupe de travail pour les jeunes quittant la prise en charge, intitulé Plan directeur visant un changement fondamental du système de bien-être de l’enfance de l’Ontario et publié en janvier 2013.

L’aide financière mensuelle aux jeunes admissibles quittant la prise en charge âgés de 18 à 21 ans a été relevée, passant de 663 $ à 850 $ par mois dans le cadre du Programme de soins et de soutien continus pour les jeunes.

La Subvention pour frais d’apprentissage et de subsistance, lancée en août 2013, fournit 2 000 $ par semestre (500 $ par mois) aux jeunes de 21 à 24 ans quittant la prise en charge âgés et inscrits à un programme de formation ou d'études postsecondaires admissible dans le cadre du Régime d’aide financière aux étudiantes et étudiants de l’Ontario (RAFEO). Cette subvention aide les étudiants à assumer leurs frais de subsistance.

Soixante intervenants s’occupant de jeunes en transition aideront des jeunes âgés de 16 à 24 ans qui quittent la prise en charge par une SAE à obtenir un logement abordable à proximité, à trouver des ressources en matière d’éducation et d’emploi pour les aider face aux coûts de la formation et des études postsecondaires (ou à obtenir un emploi), à trouver de la formation axée sur les compétences, comme des cours de littératie en matière financière ou de planification des repas, à accéder à des services de santé physique et mentale et à trouver des services juridiques, notamment des conseils pour les jeunes en conflit avec la loi.

La nouvelle Initiative des avantages sociaux pour les jeunes quittant la prise en charge aidera également les jeunes qui quittent la prise en charge par une SAE. Les jeunes de 21 à 24 ans admissibles auront accès à des services de santé et de soins dentaires (notamment des médicaments sur ordonnance, des soins optiques et des appareils auditifs), des services de santé complémentaires – comme des traitements de physiothérapie, de psychothérapie, d’acupuncture et de chiropractie – ainsi que des prestations autres comme la thérapie et le counseling.

Le projet de loi 53, Loi de 2014 sur le Jour des enfants et des jeunes pris en charge, a été adopté à l’unanimité par l’Assemblée législative de l’Ontario. La désignation du 14 mai comme Jour des enfants et des jeunes pris en charge était l’une des recommandations faites dans Le livre de ma véritable histoire, un rapport éclairant, publié le 14 mai 2012 par le Bureau de l’intervenant provincial en faveur des enfants et des jeunes, qui résumait les audiences tenues sur le thème des jeunes quittant la prise en charge à Queen’s Park en novembre 2011.

Annexe : Planification de la transition

Le ministère a continué de collaborer avec les ministères des Services sociaux et communautaires et de l’Éducation dans la mise en œuvre de protocoles intégrés de planification de la transition des jeunes ayant un handicap de développement. Ces efforts visent à faire en sorte que chaque jeune ayant un handicap de développement fasse l’objet d’un plan de transition intégrée unique définissant les étapes à suivre par le jeune pour atteindre ses objectifs relativement au travail, à la poursuite de ses études et à la vie dans la collectivité. La mise en œuvre de la planification intégrée et trisectorielle de la transition a débuté en septembre 2013.