Tu es làSkip Navigation Links > Accueil > Adoption > Des soutiens pour les familles qui adoptent

Mesures de soutien améliorées pour les pupilles de la Couronne, les pupilles de la Couronne adoptés et leurs familles adoptives

Soutien à un plus grand nombre d'adoptions en réduisant les obstacles financiers pour les familles qui adoptent des enfants et de jeunes pris en charge par une société ou qui en obtiennent la garde légale

Par l'entremise des sociétés d'aide à l'enfance, l'Ontario offre des subventions ciblées aux familles qui obtiennent la garde légale ou adoptent des pupilles de la Couronne qui, historiquement, ont plus de difficulté à être placés dans des foyers permanents.

En savoir davantage

Les familles qui ont adopté des enfants admissibles ou qui en ont obtenu la garde légale pourraient maintenant avoir droit aux subventions élargies. Par exemple:

  • L'âge d'admissibilité est passé de 8 à 21 ans (comparativement à 10 à 18 ans).
  • Le seuil du revenu familial net est passé de 85 000 $ à 93 700 $.
  • La subvention a été augmentée à 1 035 $ par mois par enfant, par rapport à 950 $ par mois, jusqu'à concurrence de 12 420 $ par année par enfant. Cette somme représente 1 020 $ de plus par enfant adopté par année, soit une augmentation de 9 %.

Soutien aux ressources existantes en matière d'adoption

Les parents adoptifs recevront plus de soutien grâce à des programmes de formation, à des ressources à l'intention des parents et à des programmes de soutien par les pairs pour aider leurs familles à prospérer. En outre, un plus grand nombre d'enfants et de jeunes recevront de l'aide pour trouver une famille permanente.

En savoir davantage

L'Adoption Council of Ontario recevra environ 405 350 $ pour gérer et offrir un programme de formation postérieur à l'adoption à l'intention des parents qui adoptent par l'entremise d'une société d'aide à l'enfance. Le programme de formation offre aux parents adoptifs des connaissances et des compétences pour les aider à réagir aux défis que pourraient vivre leurs enfants à la suite de traumatismes vécus durant la petite enfance, de pertes, de carences, de mauvais traitements ou de nombreux placements.

Afin d'aider un plus grand nombre d'enfants et de jeunes à trouver une famille permanente, l'Ontario ajoute 15 recruteurs en matière d'adoption dans les sociétés d'aide à l'enfance en partenariat avec Wendy’s Wonderful Kids le programme d'adoption dirigé par la Dave Thomas Foundation for Adoption.L'Ontario octroie jusqu'à 4,95 millions de dollars sur trois ans. Les recruteurs en matière d'adoption entreront en fonction en novembre pour permettre de trouver un foyer permanent aux enfants et jeunes qui sont historiquement plus difficiles à placer dans des foyers permanents, notamment les pupilles de la Couronne plus âgés, les frères et sœurs et les enfants et les jeunes ayant des besoins particuliers.

Près de 690 000 $ seront octroyés à Adopt4Life et à l'Adoption Council of Ontario afin d'offrir des mesures de soutien et des ressources postérieures à l'adoption afin d'aider les familles adoptives à réussir et à prospérer.

Adopt4Life recevra environ 284 200 $ cette année pour mettre en oeuvre un programme de réseautage appelé Parent2Parent Support Network, qui permet à un plus grand nombre de familles d'avoir accès à des ressources parentales et à un soutien par les pairs. Le programme sera mis en oeuvre dans cinq nouvelles régions : Ottawa, Kitchener-Waterloo, Toronto, Sudbury-Manitoulin et London-Middlesex.

Soutien à la réussite en santé et en éducation des jeunes pris en charge

L'Ontario a fourni 1,6 million de dollars cette année aux sociétés afin de soutenir les jeunes qui quittent la prise en charge pour poursuivre leur vie dans un foyer stable afin qu'ils puissent terminer leurs études secondaires. Le financement est octroyé aux fournisseurs de soins au moyen de la Politique favorisant le parachèvement des études des pupilles.

En savoir davantage

Les fournisseurs de soins, par exemple les parents d'accueil, peuvent continuer d'offrir un foyer stable aux jeunes admissibles pris en charge jusqu'à l'âge de 21 ans, s'ils ont besoin de plus de temps pour terminer leurs études secondaires. Pour être admissible, les jeunes doivent avoir 18 ans le 15 juin 2016 ou à une date ultérieure. Ils doivent aussi participer au Programme de soins et de soutien continus pour les jeunes et être inscrits à des cours leur permettant d'obtenir leur diplôme d'études secondaires ou l'équivalent.

Soutien aux jeunes quittant la prise en charge et aux pupilles de la Couronne adoptés durant leur passage à la vie adulte

Afin d'aider les pupilles de la Couronne adoptés durant leur passage vers la vie adulte, l'Ontario investit davantage dans l'aide financière à l'intention de ceux qui poursuivent des études postsecondaires. L'Ontario élargit également l'accès aux avantages comme les soins de santé, les soins dentaires et les médicaments aux pupilles de la Couronne adoptés jusqu'à l'âge de 24 ans.

En savoir davantage

L'Ontario a investi 2,5 millions de dollars cette année dans l'Initiative des avantages sociaux pour les jeunes quittant la prise en charge, qui a maintenant été élargie pour inclure les pupilles de la Couronne âgés de 18 à 24 ans, s'ils n'ont pas accès à une assurance médicaments ou dentaire avec leur employeur, leurs parents adoptifs ou le régime de leur conjoint ou conjointe. L'adoption doit avoir été faite le 1er juin 2016 ou à une date ultérieure. Le programme offre une vaste gamme d’avantages, incluant des médicaments sur ordonnance, des soins dentaires, des soins de santé complémentaires, ainsi que des services de counseling et d’acquisition d’aptitudes à la vie quotidienne qu'ils n'auraient peut-être pas les moyens de s'offrir autrement. Un jeune sera admissible à l'initiative pendant quatre années consécutives jusqu'à l'âge de 24 ans. L'initiative est gérée par l'Association ontarienne des sociétés d'aide à l'enfance (AOSAE).

Pour aider les jeunes pris en charge et les familles adoptives à acquitter les coûts des études postsecondaires, l'Ontario élargit l'admissibilité à la Subvention pour frais d'apprentissage et de subsistance (SFAS) pour y inclure les pupilles de la Couronne de 18 à 24 ans qui ont été adoptés le 1er août 2013 ou à une date ultérieure. Les jeunes doivent être inscrits à un programme d'études postsecondaires à temps plein approuvé en vertu du Régime d'aide financière aux étudiants de l'Ontario (RAFEO) commençant le 1er août 2016. L'Ontario investit 2,6 millions de dollars dans cette initiative.

L'admissibilité est aussi élargie afin de permettre aux jeunes non adoptés qui choisissent de ne pas recevoir de soins et de soutien (Programme SSCJ) de commencer à recevoir la SFAS lorsqu'ils sont âgés de 18 à 20 ans au début de leur période d'études. L'admissibilité à la SFAS pour ces jeunes a débuté pour les périodes d'études commençant le 1er août 2016 ou à une date ultérieure.

À compter du 1er août 2016, la subvention fournira aux jeunes admissibles 2 000 $ par semestre (500 $ par mois) d'études postsecondaires à temps plein, jusqu'à concurrence de 6 000 $ par année scolaire pour aider à acquitter les dépenses liées aux études. Les jeunes admissibles pourraient recevoir la subvention pendant un maximum de quatre années scolaires.

Soutien pour les placements appropriés au plan culturel pour les enfants et jeunes des Premières Nations

L'Ontario offre une aide financière ponctuelle pouvant aller jusqu'à 5 000 $ par enfant faisant l'objet d'une entente de soins conformes aux traditions pour aider un plus grand nombre de familles des Premières Nations à accueillir des enfants ayant besoin de protection.

En savoir davantage

Les soins conformes aux traditions s'entendent des soins et de la supervision d'un enfant des Premières Nations (par une personne autre que le parent de l'enfant) selon les coutumes de la bande ou de la collectivité des Premières Nations de l'enfant. Les placements avec soins conformes à la tradition sont supervisés par une société d'aide à l'enfance ou une société autochtone de bien-être de l'enfance, conformément à une entente de soins conformes aux traditions. Les fournisseurs de soins conformes aux traditions sont également admissibles à une subvention continue équivalente à celles offertes aux fournisseurs de soins apparentés et d'accueil.

Cet argent aidera les familles des Premières Nations admissibles à acquitter les premiers coûts associés à l'accueil d'un enfant dans leur foyer ou à des modifications à leur résidence leur permettant de se conformer aux normes de délivrance des permis de la société ou du ministère (ceci peut inclure des éléments comme l'achat de meubles et l'ajout de verrous de sécurité aux fenêtres ou aux portes).



En savoir davantage