Tu es làSkip Navigation Links > Accueil > Nouvelles > Allocutions > Journée mondiale de sensibilisation à l'autisme proclamée par les Nations unies

Le 30 mars 2017

Allocution devant l’Assemblée législative

L’honorable Michael Coteau
Ministre des Services à l’enfance et à la jeunesse

Journée mondiale de sensibilisation à l’autisme proclamée par les Nations unies
(dimanche 2 avril 2017)


Monsieur le Président,

Je prends la parole aujourd’hui pour souligner la Journée mondiale de sensibilisation à l’autisme, qui tombe cette fin de semaine, le dimanche 2 avril.

En tant que ministre des Services à l’enfance et à la jeunesse, je me suis engagé, et ce gouvernement s’est engagé, à appuyer les enfants et les familles vivant avec le trouble du spectre de l’autisme.

Je voudrais tout d’abord mentionner l’incroyable réseau des parents, des membres des familles, des fournisseurs de services, des intervenants, des cliniciens et des chercheurs qui travaillent inlassablement, avec un grand dévouement, pour aider ceux qui vivent avec l’autisme.

Aux parents dévoués, un grand nombre d’entre eux ayant donné tout leur temps pour assurer que leurs enfants puissent faire entendre leur voix : merci. Ce gouvernement reconnaît et partage votre engagement inébranlable à l’égard de vos enfants et de notre communauté de l’autisme.

L’an dernier, notre gouvernement a annoncé que des changements allaient être apportés aux services et aux soutiens en matière d’autisme et a lancé le nouveau Programme ontarien des services en matière d’autisme. Cet engagement a été appuyé par de nouveaux investissements de 500 millions de dollars sur une période de cinq ans.

Beaucoup d’entre vous se sont adressés à moi au cours des dernières semaines pour me poser des questions sur le Programme ontarien des services en matière d’autisme. Beaucoup d’entre vous s’inquiètent des conséquences de la transition vers ce nouveau programme sur vous et votre famille.

Je veux que vous sachiez que je vous entends. Ce gouvernement et mon ministère vous écoutent. Je sais à quel point vous valorisez la souplesse et les choix axés sur la famille dans les services en matière d’autisme. Je comprends vos craintes et je vous assure que nous œuvrons en vue d’obtenir les meilleurs résultats possibles, pour vous et vos enfants. Je tiens à vous assurer que nous vous soutiendrons, vous et vos enfants, pendant la transition vers le nouveau Programme ontarien des services en matière d’autisme. Nous voulons faire tout notre possible pour aider chaque enfant à recevoir ce dont il a besoin. Au cours de la semaine à venir, je communiquerai directement avec vous pour assurer que votre transition vers ce nouveau programme puisse se faire en toute confiance et en douceur.

Monsieur le Président, nous avons gardé la porte ouverte, nous avons consulté les familles, les fournisseurs de services, les partenaires et les experts et nous avons travaillé avec eux, pour relever au mieux les défis nombreux et complexes auxquels sont confrontés ceux qui vivent avec l’autisme, de sorte qu’ils puissent bénéficier des occasions dont ils ont besoin pour se développer et atteindre le plein potentiel qui est le leur. Je suis déterminé à m’impliquer en permanence auprès des familles de l’ensemble de l’Ontario et à entretenir des conversations avec elles de façon continue.

Cette semaine, j’ai visité l’un de nos cinq carrefours de diagnostic du trouble du spectre de l’autisme, le Holland Bloorview Kids Rehabilitation Hospital, et j’ai rencontré des familles et des leaders d’un peu partout dans la province. J’ai été à même de constater directement le travail exceptionnel qu’ils effectuent pour les enfants de l’Ontario atteints d’autisme. J’ai été heureux d’entendre le point de vue des parents sur les nouveaux carrefours et de voir la qualité des soins et l’attention accordée aux enfants de la province atteints d’autisme. C’était une excellente occasion de nous pencher sur les progrès que nous avons déjà réalisés sur cette voie.

Depuis l’annonce du nouveau Programme ontarien des services en matière d’autisme l’an dernier, nous avons écouté les parents et concentré nos efforts sur l’amélioration de l’accès, des soutiens et des services. Monsieur le Président, j’ai le plaisir de faire part à notre communauté des mises à jour qui suivent.

En 2016-2017, le ministère a ajouté 64 nouveaux espaces pour les services d’intervention comportementale intensive (ICI) et plus de 2 000 familles ont reçu un financement direct pour l’acquisition de services et de soutiens. Nos investissements devraient aussi aider près de 3 000 enfants de plus en ACA cette année. Ces investissements ont réduit le temps d’attente moyen de 23 % pour les ICI et de 4 % pour l’ACA. Toutefois, Monsieur le Président, notre travail n’est pas terminé.

Monsieur le Président, j’ai entendu les familles dire à quel point il est important d’avoir le choix. Par conséquent, dans le nouveau Programme ontarien des services en matière d’autisme, une option de financement direct sera offerte à toutes les familles qui la désirent. Nous nous donnons comme priorité une transition en douceur vers le nouveau Programme ontarien des services en matière d’autisme. Et je tiens à assurer les familles qu’à partir du mois de juin, le financement direct actuel sera maintenu pendant la période de transition jusqu’à ce qu’une nouvelle place devienne disponible dans le nouveau programme.

Monsieur le Président, depuis janvier, les cinq nouveaux carrefours de diagnostic de courte durée améliorent la disponibilité d’évaluations diagnostiques plus rapides du TSA, de sorte que les enfants puissent avoir accès aux services le plus rapidement possible.

Depuis février, les parents ont accès à quatre nouveaux projets pilotes d’intervention précoce axée sur le jeu, destinés aux jeunes enfants qui montrent des signes avant-coureurs du TSA. Ces sites d’intervention précoce répartis dans quatre communautés permettront aux enfants de moins de trois ans d’atteindre leurs objectifs propres dans les domaines de la communication et du jeu. Il s’agit de nouvelles initiatives importantes, mais il nous faut faire encore plus et nous continuons d’aller de l’avant.

Je tiens à remercier le Comité d’experts cliniciens, qui a consulté les partenaires de la communauté, les intervenants, les familles et les experts pour éclairer ses travaux. J’aimerais aussi remercier le Comité consultatif sur le Programme ontarien des services en matière d’autisme de son dévouement pendant ce processus. J’attends leurs prochaines recommandations, qui contribueront à la conception et à la mise en œuvre du nouveau Programme ontarien des services en matière d’autisme.

Au cours de l’année prochaine, nous continuerons de travailler ensemble sur la conception du nouveau Programme ontarien des services en matière d’autisme. Les conseils des comités, des familles et des fournisseurs de services nous aideront à atteindre notre objectif global, qui est de créer un accès amélioré aux services, d’offrir plus de soutiens aux familles et un plus grand nombre d’espaces de traitement pour répondre à tous les besoins des enfants et des jeunes de tous âges vivant avec l’autisme.

Ensemble, nous créons un programme complet qui répond directement et de façon efficace aux besoins des enfants et des jeunes atteints d’autisme.

Monsieur le Président, le soutien aux enfants, aux jeunes et aux adultes vivant avec l’autisme exige une approche faisant intervenir « l’ensemble du gouvernement ». C’est pourquoi nous travaillons avec les partenaires du ministère, comme le ministère de l’Éducation, pour renforcer les soutiens offerts dans les écoles et permettre aux élèves de faire la transition vers l’école et la scolarité à temps plein. Nous appuyons aussi les occasions d’éducation et d’emploi pour les jeunes et les adultes atteints d’autisme, en prenant des mesures supplémentaires pour mettre en œuvre le nouveau Programme ontarien des services en matière d’autisme.

Ce gouvernement et mon ministère se sont engagés à travailler de concert avec les familles, à chaque étape de ce parcours.

Pour terminer, Monsieur le Président, alors que notre gouvernement marque une décennie de soutien à la Journée mondiale de sensibilisation à l’autisme, je promets de maintenir notre engagement continu de travailler avec les familles, les partenaires en matière de services et les différents ministères pour que tous ceux qui sont atteints d’autisme en Ontario bénéficient des soutiens et des services dont ils ont besoin pour réaliser leurs rêves et atteindre leur plein potentiel.

Je désire remercier encore une fois les parents de leurs activités de représentation et de leur patience. J’attends avec impatience nos conversations à propos de la conception et de la mise en œuvre du nouveau Programme ontarien des services en matière d’autisme.

L’honorable Michael Coteau
Ministre des Services à l’enfance et à la jeunesse