Tu es làSkip Navigation Links > Accueil > Nouvelles > Allocutions > 2015 > Jour des enfants et des jeunes pris en charge

Le 14 mai 2015

Discours

L’honorable Tracy MacCharles
Ministre des Services à l’enfance et à la jeunesse

Jour des enfants et des jeunes pris en charge


Monsieur le Président, je suis fière de m'adresser à cette Assemblée alors que nous - et tous les Ontariens et Ontariennes – soulignons le « Jour des enfants et des jeunes pris en charge ».

En 2014, notre gouvernement a proclamé le 14 mai de chaque année « Jour des enfants et des jeunes pris en charge ».

Monsieur le Président, aujourd'hui, nous reconnaissons la force, le courage et la résilience dont font preuve ces enfants et ces jeunes. Cette journée est une occasion de mieux faire connaître la situation des enfants et des jeunes pris en charge par la province et de réaffirmer notre engagement à les soutenir et à les aider à réaliser leur plein potentiel.

Je venais tout juste d'être élue députée provinciale en novembre 2011 lorsque des jeunes actuellement ou anciennement pris en charge par des sociétés d'aide à l'enfance nous ont raconté leur cheminement durant les audiences publiques des jeunes quittant la prise en charge qui ont eu lieu à Queen's Park. Étant une toute nouvelle membre de l'Assemblée, je me souviens d'avoir prêté une oreille attentive et d'avoir été touchée par leurs récits et inspirée par leur courage.

À la suite de ces audiences publiques, un Groupe de travail pour les jeunes quittant la prise en charge a été formé afin d'élaborer un plan pour apporter des changements au système de bien-être de l'enfance de l'Ontario.

Son rapport final, intitulé « Plan directeur visant un changement fondamental du système de bien-être de l'enfance de l'Ontario », nous apprenait que les enfants et les jeunes pris en charge ont besoin de relations stables, de soutien pour réussir leurs études, et d'aide pour faciliter leurs transitions durant leur prise charge ou lorsqu'ils quittent le système.

Monsieur le Président, notre gouvernement a été à l'écoute, et nous continuons à prendre des mesures concrètes.

Ces jeunes ont maintenant accès à un éventail de nouvelles ressources et mesures de soutien qui les aideront à demeurer sur les bancs d'école, à entreprendre une formation ou des études postsecondaires, à maintenir de solides relations et à mieux se préparer à quitter la prise en charge.

Nous savons, par exemple, à quel point une bonne éducation est importante pour réussir. C'est pourquoi nous remettons, dans le cadre de la Subvention pour frais d'apprentissage et de subsistance, 2 000 $ par semestre à des jeunes ayant quitté la prise en charge et qui sont inscrits à un programme de formation ou d'études postsecondaires admissible au RAFEO, pour les aider à assumer leurs frais de subsistance. Nous avons élargi les critères d'admissibilité pour permettre à davantage de jeunes de recevoir la Subvention ontarienne pour l'accès aux études pour les pupilles de la Couronne. La subvention finance 50 pour 100 des frais de scolarité, jusqu'à un maximum de 3 000 $ par année. Nous avons conclu une entente avec 30 établissements postsecondaires dans la province pour défrayer la totalité des frais de scolarité des pupilles de la Couronne et des jeunes anciennement pris en charge.

Notre gouvernement reconnaît aussi l'importance de la stabilité dans la vie des jeunes qui ont vécu des bouleversements.

C'est la raison pour laquelle nous avons augmenté à 850 $ l'aide financière mensuelle minimale octroyée aux jeunes quittant la prise en charge, que nous subventionnons 60 postes d'intervenants auprès des jeunes en transition pour aider des jeunes pris en charge ou quittant la prise en charge à accéder aux services dont ils ont besoin dans leur communauté, et que nous avons formé un partenariat avec l'Association ontarienne des sociétés de l'aide à l'enfance pour lancer l'Initiative des avantages sociaux pour les jeunes quittant la prise en charge, qui permet à ces jeunes d'avoir accès à des prestations pour des médicaments d'ordonnance, des soins dentaires et des soins de santé complémentaires.

Et nous continuons à aller de l'avant, Monsieur le Président

Nous préparons de nouvelles ressources et mettons sur pied de la formation à l'intention du personnel de première ligne et des fournisseurs de soins qui s'occupent des enfants et des jeunes LGBTQ pris en charge ou qui quittent la prise en charge. En outre, nous élaborons des ressources axées sur le mentorat pour faciliter le passage à l'âge adulte des enfants et des jeunes pris en charge. Toutes ces initiatives ont été documentées et élaborées avec la participation des jeunes, et nous continuerons à solliciter leur collaboration à mesure que nous allons de l'avant.

La reconnaissance formelle des enfants et des jeunes pris en charge par la province grâce à la proclamation d'un Jour des enfants et des jeunes pris en charge contribuera à retenir l'attention du public à propos des enjeux auxquels font face les enfants et les jeunes actuellement ou anciennement pris en charge. Cette journée rappellera également aux membres de cette Assemblée, ainsi qu'à tous les Ontariens et Ontariennes, que nous devons soutenir sans relâche les enfants et les jeunes qui comptent sur nous.

Merci.