Tu es làSkip Navigation Links > Accueil > Nouvelles > Allocutions > 2015 > Mois de sensibilisation pour l'adoption

Le 5 novembre 2015

Discours

L'honorable Tracy MacCharles
Ministre des Services à l'enfance et à la jeunesse

Mois de sensibilisation pour l'adoption


Novembre est le Mois de sensibilisation pour l'adoption.

Il s'agit d'un mois important pour mon ministère et pour de nombreux Ontariens et Ontariennes.

Le Mois de la sensibilisation pour l'adoption nous offre l'occasion de redoubler nos efforts de sensibilisation et d'éducation concernant l'adoption, les enfants et les jeunes qui ont besoin de trouver un foyer permanent, les avantages de l'adoption et les ressources financières dont peuvent bénéficier les familles adoptives.

Les enfants et les jeunes qui sont pris en charge par notre système de bien-être de l'enfance ont des circonstances variées.

Pendant que nous les prenons en charge, ces jeunes gens vulnérables bénéficient de soins, d'orientation et de services de la part d'un personnel et de professionnels dévoués. Notre objectif consiste à augmenter le nombre d'enfants pris en charge qui sont adoptés – en trouvant les mêmes familles aimantes et les mêmes possibilités que celles dont bénéficient les enfants qui vivent dans un foyer permanent.

C'est pourquoi, en septembre, j'ai annoncé plusieurs changements positifs apportés à notre système d'adoption provincial.

Nous élargissons l'admissibilité des parents adoptifs aux subventions ciblées, en fonction de l'âge.

Nous investissons aussi dans un programme provincial de soutien aux familles après l'adoption afin d'aider les membres des nouvelles familles à s'habituer les uns aux autres.

Et nous nouons un partenariat avec Wendy's Wonderful Kids afin de trouver des familles adoptives pour les enfants qui sont historiquement plus difficiles à placer.

Ces initiatives nous aideront à trouver un foyer permanent à ces jeunes auprès de familles aimantes.

Nous savons que le fait de grandir dans une famille stable accroît considérablement les résultats des enfants – et favorise leur santé, leur éducation et leur participation à long terme à la population active.

Nous avons déjà accompli des progrès considérables en matière de soutien aux familles adoptives.

Nous offrons des encouragements financiers destinés aux parents admissibles qui souhaitent adopter ou assumer la garde légale de pupilles de la Couronne qui sont âgés d'au moins huit ans, ou de groupes de frères et sœurs.

Ces subventions aident vraiment les familles à satisfaire les besoins de l'enfant sans subir de préjudice financier injustifié.

Nous avons aussi éliminé des obstacles juridiques pour accroître le nombre d'enfants pris en charge qui peuvent être adoptés, par le biais de la Loi favorisant la fondation de familles et la réussite chez les jeunes.

Nous finançons l'Adoption Council of Ontario pour qu'il gère le programme AdoptOntario – un site Web ayant pour objectif d'aider les sociétés d'aide à l'enfance à jumeler des enfants avec des familles ontariennes qui sont prêtes à adopter.

En collaboration avec des partenaires du secteur du bien-être de l'enfance, nous avons accru le nombre d'activités d'échange des ressources en matière d'adoption, les faisant passer de deux par an à au moins six par an, à l'échelle de la province.

Ces activités permettent de jumeler les parents éventuels avec des enfants qui ont besoin de trouver un foyer pour toute la vie.

En Ontario, les sociétés d'aide à l'enfance s'occupent d'environ 1 000 adoptions chaque année.

Je suis heureuse de déclarer que, compte tenu des améliorations que j'ai annoncées en septembre, nous nous attendons à ce que ce chiffre augmente.

Comme je l'ai expliqué, pour aider un plus grand nombre d'enfants et de jeunes à trouver un foyer permanent et bienveillant, nous finançons 15 recruteurs en matière d'adoption, en collaboration avec Wendy's Wonderful Kids.

Le programme Wendy's Wonderful Kids a pour objectif central de trouver un foyer aux enfants qui sont historiquement plus difficiles à placer, soit principalement les enfants qui sont plus âgés ou qui ont des besoins particuliers. Et ce système fonctionne.

Grâce à l'ajout des 15 recruteurs en matière d'adoption et à l'engagement pris par Wendy's Wonderful Kids d'engager quatre autres recruteurs en Ontario, nous augmenterons de plus de cinq fois la capacité de jumeler des familles avec des enfants au cours de la prochaine année.

Et ce n'est pas fini.

Nous exigeons que les sociétés d'aide à l'enfance ajoutent un profil des enfants pris en charge qui peuvent être adoptés sur le site Web d'AdoptOntario.

Nous concevons aussi des normes de service pour améliorer l'expérience d'adoption des familles éventuelles et des enfants et des jeunes.

Par ailleurs, nous collaborons avec l'Adoption Council of Ontario et Adopt4Life pour créer un programme de soutien postérieur à l'adoption qui offrira un soutien aux familles bien après la finalisation de l'adoption.

Nous aidons également les familles adoptives à prendre soin de leurs enfants en faisant passer la tranche d'âge pour l'admissibilité aux subventions ciblées de 8 à 21 ans et en augmentant le seuil de revenu et le montant des subventions mensuelles.

Enfin, nous exigerons une plus grande utilisation des options de placement culturellement appropriées destinées aux enfants et aux jeunes des Premières Nations.

Monsieur le Président, nous prenons chaque année d'autres mesures pour les enfants et les jeunes pris en charge, et nous continuerons à faire davantage pour ces enfants.

Nous partageons toutes et tous le même objectif, soit aider ces enfants et ces jeunes à réaliser leur plein potentiel au sein d'un foyer sécuritaire et aimant.

Je vous remercie.