Tu es làSkip Navigation Links > Accueil > Nouvelles > Allocutions > 2016 > Mois de sensibilisation pour l’adoption

Le 24 novembre 2016

Allocution devant l’Assemblée législative

L’honorable Michael Coteau
Ministre des Services à l’enfance et à la jeunesse

Mois de sensibilisation pour l’adoption


Monsieur le président, novembre est le Mois de sensibilisation pour l’adoption. C’est pourquoi je prends quelques minutes cet après-midi pour parler de l’importance d’associer les jeunes aux familles appropriées, et de la façon dont notre gouvernement aide autant les enfants que les personnes qui prennent soin d’eux à obtenir le soutien nécessaire pour trouver des foyers accueillants.

Monsieur le président, nous savons que tous les enfants et les jeunes ont besoin et bénéficient du soutien, de la sécurité et de la stabilité d’une famille protectrice, aimante, engagée et permanente.

Chaque enfant mérite cela.

C'est pourquoi notre objectif est d’augmenter le nombre d’enfants pris en charge qui sont adoptés.

En tant que ministre des Services à l’enfance et à la jeunesse, il m’incombe de supprimer le plus grand nombre possible d’obstacles afin d’associer des familles et des enfants.

L’année dernière, notre gouvernement a annoncé plusieurs améliorations de notre système provincial d’adoption pour justement faire cela. Bon nombre de ces améliorations sont déjà instaurées, et les enfants et les jeunes pris en charge et leurs familles adoptives ont commencé à obtenir ces soutiens.

Nous continuons d’améliorer la stabilité dans la vie des pupilles de la Couronne et épaulons les familles adoptives. Pour cela, nous aidons davantage d’enfants et de jeunes à trouver un foyer permanent, nous aidons les familles adoptives à réussir en leur offrant des ressources après l’adoption, et nous réduisons les obstacles financiers pour les familles qui envisagent l’adoption.

Afin d’aider davantage d’enfants et de jeunes pris en charge par les sociétés d’aide à l’enfance à trouver un foyer permanent, nous renforçons le soutien au recrutement pour l’adoption. Nous finançons 15 recruteurs en partenariat avec Wendy’s Wonderful Kids.

Ce programme s’occupe principalement de trouver des foyers pour les enfants traditionnellement plus difficiles à placer, comme les pupilles de la Couronne qui ont déjà un certain âge, les frères et sœurs, et les enfants et les jeunes qui ont des besoins particuliers. À partir de ce mois-ci, ces recruteurs travailleront sur place dans des communautés de l’Ontario pour améliorer notre capacité de trouver des foyers permanents pour ces jeunes gens.

Nous avons aussi investi dans des soutiens aux familles après l’adoption partout dans la province afin d’aider les enfants, les jeunes et leurs nouvelles familles à cohabiter harmonieusement. Nous travaillons avec Adopt4Life qui souhaite élargir le Parent2Parent Support Network de sorte que davantage de familles aient accès aux ressources pour les parents et à de l’entraide. Ce type de ressources est vraiment vital et utile pour les familles qui ont ainsi l’occasion de partager leurs expériences et les leçons apprises.

Par l’entremise de l’Adoption Council of Ontario, nous subventionnons un programme de formation spécialisée pour les parents qui adoptent des enfants en passant par les sociétés d’aide à l’enfance. La formation les dotera des connaissances et compétences nécessaires pour relever les défis que pourraient présenter leurs enfants.

Ces programmes apporteront les ressources et le soutien dont les familles ont besoin longtemps après l’adoption.

Nous avons aussi élargi les soutiens financiers afin de réduire les obstacles financiers pour les familles qui envisagent l’adoption. Maintenant, un plus grand nombre de familles bénéficient des subsides visant les pupilles de la Couronne adoptés.

Notre gouvernement a élargi la Subvention pour frais d’apprentissage et de subsistance afin d’inclure les pupilles de la Couronne adoptés. Elle est de 500 $ par mois (ou 2 000 $ par semestre) et a pour but d’aider à payer les dépenses liées à l’éducation postsecondaire. Ce changement est le fruit du travail en étroite collaboration de mon ministère avec le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Formation professionnelle.

Nous avons en outre amélioré les prestations pour les soins de santé et dentaires qui incluent maintenant les pupilles de la Couronne âgés de 18 à 24 ans. S’ils n’ont pas accès à des prestations pour les médicaments et les soins dentaires, ils auront cette aide pour couvrir ces services qu’ils n’auraient peut-être pas autrement les moyens de payer.

Nous travaillons étroitement également avec des partenaires autochtones pour offrir des lieux d’habitation et soutiens culturellement appropriés aux enfants et aux jeunes le plus près possible de leurs communautés.

C'est ainsi que nous allouons un financement unique pouvant aller jusqu’à 5 000 $ aux personnes qui s’occupent des enfants et des jeunes dans le respect des traditions. Cette allocation a pour but d’offrir un environnement sécuritaire et confortable aux enfants et aux jeunes, d’effectuer des réparations dans leur domicile ou d’acheter du mobilier ou d’autres articles nécessaires pour répondre aux normes du Ministère et sociales de bien-être des enfants. Cela aidera les enfants à rester le plus près possible de chez eux et de leurs communautés.

Monsieur le président, avec ces programmes et soutiens, nous honorons deux engagements : aider davantage d’enfants et de jeunes pris en charge par les sociétés d’aide à l’enfance à trouver un foyer permanent, et faciliter le processus d’adoption pour les familles dans cette province.

En Ontario, environ 1 000 adoptions ont lieu chaque année par l’entremise des sociétés d’aide à l’enfance.

Avec les améliorations que nous avons effectuées et qui sont entrées en vigueur cette année, nous prévoyons que ce chiffre ne fera qu’augmenter.

Je suis fier que ce gouvernement fournisse un éventail de soutiens et de services aux personnes qui en ont le plus besoin – notre prochaine génération. Mon but, mon devoir et mon travail en tant que ministre des Services à l’enfance et à la jeunesse sont de veiller à ce que tous les enfants et les jeunes obtiennent le soutien dont ils ont besoin pour réussir dans la vie.

Monsieur le président, chaque année, nous faisons plus pour les enfants et les jeunes pris en charge, et avec l’appui constant de nos partenaires dans le secteur du bien-être de l’enfance, nous continuerons de travailler vers ce but : aider ces enfants et ces jeunes à réaliser leur plein potentiel dans une famille aimante où ils se sentent en sécurité.

Merci.

L’honorable Michael Coteau
Ministre des Services à l’enfance et à la jeunesse