Tu es làSkip Navigation Links > Accueil > Nouvelles > Allocutions > 2014 > Pour l'avancement de la santé mentale

Le 21 janvier 2013

Allocution prononcée devant l'Assemblée législative

L’honorable Teresa Piruzza
Ministre des Services à l’enfance et à la jeunesse

Pour l'avancement de la santé mentale


Le gouvernement de l'Ontario est déterminé à faire du système des services communautaires de santé mentale aux enfants et aux jeunes le meilleur système qui soit.

Dans le cadre de la Stratégie ontarienne globale de santé mentale et de lutte contre les dépendances lancée en 2011, notre gouvernement a déployé de nombreux efforts pour améliorer le système de prestation des services de santé mentale aux enfants et aux jeunes.

Plus de 35 000 enfants et jeunes, ainsi que leurs familles, profitent déjà de services améliorés et de listes d'attente réduites pour les évaluations et les traitements, et ceci grâce à l'action conjointe de partenaires communautaires, du personnel de première ligne, de cliniciennes et cliniciens, d'éducatrices et éducateurs, de fournisseurs de services de santé mentale et de parents.

Nous faisons une différence au quotidien grâce à la mise en œuvre de diverses mesures. Ainsi, nous avons déjà procédé à l'embauche de plus de 770 nouveaux travailleurs et travailleuses en santé mentale; élaboré un plan de prévention du suicide chez les jeunes pour apporter une réponse plus efficace aux adolescents en situation de crise; et mis en place des initiatives pour mieux épauler les jeunes résidant dans les collectivités du Nord, rurales et autochtones.

À l'aube de cette nouvelle année, nous mettons désormais l'accent sur l'amélioration des expériences de service des jeunes et des familles qui naviguent dans le système de santé mentale - des expériences qui, aujourd'hui, sont souvent source de frustration.

Avec notre plan d'action Pour l'avancement de la santé mentale, nous nous sommes engagés à renforcer le système de prestation des services communautaires de santé mentale qui s'adressent aux enfants et aux jeunes. Ce renforcement est à la base d'une prestation de services accessibles, réceptifs et fondés sur les expériences des enfants et des jeunes qui ont besoin d'un soutien et d'un traitement.

C'est dans cette optique que nous entamons le processus de sélection des organismes responsables locaux dans 16 des 34 zones de services définies géographiquement.

Ces organismes responsables locaux collaboreront avec d'autres organismes communautaires pour offrir aux jeunes les services de santé mentale adaptés à leurs besoins, quand ils en ont besoin, et au plus près de chez eux.

Notre plan établira un système coordonné, réceptif et adapté, dans lequel il sera facile de s'orienter, d'obtenir des réponses rapides et des chemins d'accès clairs aux services de santé mentale. Plus important encore, ce système offrira un soutien adapté et précoce à chaque enfant et à chaque jeune, de façon à leur procurer l'aide dont ils ont besoin et qu'ils méritent.

Alors que nous poursuivons notre travail collaboratif dans tous les secteurs afin d'apporter une réponse aux personnes aux prises avec des troubles de la santé mentale, nous continuerons de nous appuyer sur leur vécu et d'écouter les suggestions et conseils concrets de tous nos partenaires.

Nous aurons atteint notre objectif quand un jeune ou un parent saura vers qui se tourner, n'aura pas à raconter son histoire plusieurs fois, découvrira les soutiens qui lui sont accessibles et obtiendra immédiatement l'aide dont il a besoin.

Ensemble, nous pouvons aider tous les jeunes à accéder au brillant avenir qu'ils méritent - et nous le ferons.