E. Aide-mémoire sur l’autoévaluation des travailleuses et travailleurs des services de bien-être de l’enfance de l’enfance et des fournisseurs de soins pour les enfants, les jeunes et les familles LGBT2SQ

Le National Center for Cultural Competence de l’Université de Georgetown a élaboré un aide-mémoire complet, le Self-Assessment Checklist for Personnel Providing Services and Supports to LGBTQ Youth and Their Families, qui a pour but d’améliorer la sensibilisation et la sensibilité des travailleuses et travailleurs du système du bien-être de l’enfance à l’importance de la compétence en matière de LGBT2SQ dans la prestation des services. Cet aide-mémoire permet d’évaluer ses propres pratiques et d’identifier les domaines où de nouvelles mesures pourraient être prises, ainsi que les possibilités d’amélioration dans la prestation des services du bien-être des enfants et des jeunes LGBT2SQ et de leurs familles. L’aide-mémoire porte sur l’environnement physique, les matériels et ressources, les pratiques de communication, les valeurs et attitudes. Il contient des exemples concrets de valeurs et de pratiques qui favorisent la compétence quant aux personnes LGBT2SQ.

On peut accéder au Self-Assessment Checklist for Personnel Providing Services and Supports to LGBTQ Youth and Their Families par le site Web du National Center for Cultural Competence, à : https://nccc.georgetown.edu/documents/Final%20LGBTQ%20Checklist.pdf.

Nota : Cette ressource est intégrée en tant qu’exemple d’un outil actuel du domaine public, utilisé pour l’évaluation de la compétence d’une personne quant à la prestation de services du bien-être des enfants et des jeunes LGBT2SQ et de leurs familles. Le ministère des Services à l’enfance et à la jeunesse n’exige pas qu’il soit utilisé.

Échelle d’évaluation : Choisir A, B ou C pour chacun des éléments ci-dessous.
A = Je le fais souvent ou cet énoncé s’applique à moi très fortement.
B = Je le fais parfois ou cet énoncé s’applique à moi de façon modérée.
C = Je le fais rarement ou même jamais ou cet énoncé s’applique à moi de façon minime ou pas du tout.

AUTO-ÉVALUATION A B C
ENVIRONNEMENT PHYSIQUE, MATÉRIELS ET RESSOURCES
1. J’appose des images, des affiches et autres matériels inclusifs des jeunes LGBTQ et des familles desservis par mon programme ou mon agence. A B C
2. Je veille à ce que les jeunes LGBTQ et leurs familles, appartenant à des groupes raciaux, ethniques et culturels :
  • aient accès à des magazines, à des brochures et à d’autres documents imprimés qui les intéressent;
  • soient pris en compte dans les ressources multimédias (vidéos, films, CD, DVD, sites Web) sur la santé, et les comportements de prévention, les traitements et autres interventions.
A B C
3. Je veille à ce que les ressources imprimées et multimédias (photos, affiches, magazines, brochures, vidéos, films, CD, sites Web) ne contiennent pas de contenu, de langage ou d’images tendancieux et négatifs sur les personnes LGBTQ. A B C
4. Je vérifie les livres, films et autres ressources multimédias pour voir s’ils ne contiennent pas de stéréotypes négatifs sur les personnes LGBTQ avant de les mettre à la disposition des jeunes et de leurs parents et familles que dessert mon programme ou mon agence. A B C
PRATIQUES DE COMMUNICATION
5. J’essaie d’apprendre et d’utiliser les principaux mots et termes qui reflètent la « culture des jeunes » ou celles des jeunes LGBTQ, de manière à mieux communiquer avec eux lors d’une évaluation du traitement ou autres interventions. A B C
6. Je comprends et je respecte que certains jeunes puissent :
  • décider de ne pas s’identifier en tant que LGBTQ ou préférer utiliser d’autres termes pour s’identifier;
  • abandonner l’usage des termes associés à l’orientation sexuelle ou à l’identité ou expression de genre, de sorte à ne pas être « étiquetés ».
A B C
7. Je comprends et j’applique les principes et pratiques de compétence linguistique propres aux personnes LGBTQ dans mon programme ou mon agence, y compris l’utilisation :
  • des pronoms du genre préféré;
  • des noms propres préférés;
  • des termes qui reflètent l’identité propre sur l’orientation sexuelle ou l’identité de genre.
A B C
8. Je suis en faveur de l’utilisation d’une terminologie appropriée pour les personnes LGBTQ :
  • de mon programme ou agence;
  • des systèmes qui desservent les enfants, les jeunes et leurs familles;
  • des organismes professionnels et communautaires avec lesquels je suis associé.
A B C
VALEURS ET ATTITUDES
9. J’évite d’imposer des valeurs qui peuvent entrer en conflit ou contredire celles des groupes ou cultures de jeunes LGBTQ. A B C
10. Dans des situations de traitement ou de thérapie de groupe, je décourage l’usage de « discours haineux » ou d’insultes relatives à l’orientation sexuelle ou l’identité ou expression de genre, en aidant les jeunes à comprendre que certains mots peuvent blesser. A B C
11. J’interviens de façon appropriée lorsque je vois quelqu’un (employé, parent, membre de la famille, enfant et jeune), dans mon programme ou agence, faire preuve d’insensibilité, de préjugé ou de préjudice quant à l’orientation sexuelle ou l’identité ou expression de genre, que ce soit en paroles ou par son comportement. A B C
12. Je comprends et j’accepte que la famille puisse être définie différemment par les jeunes LGBTQ (membres de la famille étendue, familles de choix, amis, partenaires, parent fictif, parrain). A B C
13. J’accepte que les jeunes LGBTQ, les parents et membres de sa famille ne soient pas toujours d’accord quant à la personne qui prendra les décisions sur les services et soutiens dispensés aux jeunes. A B C
14. Je reconnais que l’identité LGBTQ ait des connotations différentes (négatives, neutres, positives) selon le groupe racial, ethnique ou culturel. A B C
15. J’accepte que la culture influence énormément les réactions des membres de la famille et autres face aux jeunes LGBTQ et la fourniture des soins, du traitement, des services et des soutiens. A B C
16. Je comprends et respecte que les jeunes LGBTQ puissent cacher leur orientation sexuelle ou identité ou expression de genre au sein de leur groupe racial, ethnique ou culturel. A B C
17. J’accepte et respecte que les jeunes LGBTQ puissent ne pas exprimer leur genre conformément aux attentes sociétales définies par la culture. A B C
18. Je comprends que l’âge et les facteurs du cycle de vie, y compris le développement de l’identité, doivent être pris en compte dans l’interaction avec les jeunes LGBTQ et leurs familles. A B C
19. Je reconnais que le sens ou la valeur de la santé et les comportements préventifs, les interventions et le traitement puissent varier énormément entre jeunes LGBTQ et leurs familles. A B C
20. Je comprends que les membres de la famille et d’autres personnes puissent croire que l’identité LGBTQ chez les jeunes est une maladie mentale, un déséquilibre ou un handicap émotionnel ou une défaillance morale ou du caractère. A B C
21. Je comprends les conséquences du stigmate associé à la maladie mentale, aux services de santé liés au comportement et au comportement de recherche d’aide des jeunes LGBTQ et de leurs familles au sein des communautés culturelles (communautés définies par la race ou l’ethnicité, la religiosité ou la spiritualité, l’affiliation tribale et/ou le lieu géographique). A B C
22. J’accepte que la religion, la spiritualité et d’autres croyances puissent influencer la façon dont les familles :
  • réagissent face à un enfant ou à un jeune qui s’identifie comme LGBTQ;
  • voient la culture des jeunes LGBTQ;
  • approchent un enfant ou un jeune LGBTQ.
A B C
23. Je veille à ce que les jeunes LGBTQ :
  • aient l’accès approprié aux événements et activités organisés par mon programme ou agence;
  • participent à la formation (présentations d’experts, ateliers, séminaires et autres tribunes);
  • participent aux conseils consultatifs, comités et groupes de travail.
A B C
24. Je veille à ce que les membres des « familles de choix » identifiées par les jeunes LGBTQ :
  • aient l’accès approprié aux événements et activités organisés par mon programme ou agence;
  • participent à la formation (présentations d’experts, ateliers, séminaires et autres tribunes);
  • participent aux conseils consultatifs, comités et groupes de travail.
A B C
25. Avant de me rendre à un domicile pour une visite ou fournir des services et des soutiens, je me renseigne sur les comportements acceptables, la politesse, les coutumes et les attentes propres :
  • aux jeunes LGBTQ et à leurs familles;
  • aux familles dont le chef est LGBTQ.
A B C
26. Je discute avec les jeunes LGBTQ, les membres de la famille, les principaux informateurs communautaires, les courtiers culturels et ceux qui connaissent l’expérience des jeunes LGBTQ pour :
  • créer ou adapter des modèles de prestation des services;
  • mettre en œuvre des services et des soutiens;
  • évaluer les services et les soutiens;
  • planifier les initiatives de sensibilisation, d’acceptation et de mobilisation de la communauté.
A B C
27. Je suis en faveur d’un examen périodique de la mission, des politiques et des procédures de mon programme ou agence pour assurer l’inclusion totale de toutes les personnes, peu importe leur orientation sexuelle ou identité ou expression de genre. A B C
28. Je me tiens au courant des nouveaux développements dans la littérature sur la recherche et les pratiques sur les interventions et approches appropriées dans le cadre de mon travail auprès des jeunes LGBTQ et de leurs familles. A B C
29. J’accepte que de nombreuses approches et interventions fondées sur la preuve exigent que l’on s’y adapte pour s’avérer efficace auprès des jeunes LGBTQ et de leurs familles. A B C