Tu es làSkip Navigation Links > Accueil > Professionnels > Bien-être de l'enfance > Services en établissement > Parce que ce sont les jeunes qui comptent > Géographies et contextes particuliers > Répercussions sur les recommandations

Répercussions sur les recommandations

Un leadership significatif est requis pour procéder à une réforme profonde des services en milieu résidentiel pour les enfants et les jeunes dans l’ensemble des secteurs et de la province. Malgré les efforts déployés par certains fournisseurs de services pour devenir plus sensibles aux besoins des jeunes évoluant dans des contextes particuliers, le savoir-faire et le degré d’action globaux dans ce milieu sont insuffisants, non coordonnés, généralement circonstanciels et, par conséquent, non viables et peu susceptibles de susciter le changement. En vue de respecter l’engagement de l’Ontario à l’égard de la justice sociale et des valeurs égalitaires, il est impératif de satisfaire les besoins de ces jeunes et d’améliorer leurs expériences.

Il est nécessaire d’accroître le savoir-faire culturel lié aux identités diverses des jeunes et aux différents contextes dans lesquels ils se sont développés, et ce, en partenariat avec les jeunes eux-mêmes et dans tous les services en milieu résidentiel. La conception d’indicateurs mesurables combinée à l’amélioration du savoir-faire culturel contribuera à garantir des progrès visibles dans ce domaine.

Le Comité est préoccupé par les défis liés à la transition des services en milieu résidentiel aux services de soutien, programmes et interventions préventives hors milieu résidentiel, compte tenu des contextes particuliers de jeunes focalisés sur leur identité sexuelle, raciale ou ethnoculturelle.

Le système de services en milieu résidentiel doit assurer la protection et le maintien des droits et du bien-être de tous les jeunes, en particulier ceux identifiés comme ayant des besoins particuliers complexes. Ces derniers doivent orienter la prestation de ces services de leur propre voix.

L’adoption d’approches coordonnées pour répondre aux problèmes émergents, comme le commerce du sexe, est indispensable. Cela nécessitera de prêter une grande attention aux mécanismes de renforcement de la capacité afin d’améliorer la collaboration intersectorielle et de réagir rapidement aux problèmes et aux tendances faisant courir aux jeunes extrêmement vulnérables des risques immédiats de préjudice.

À l’heure actuelle, les données démographiques sur l’identité déclarée par les jeunes placés en milieu résidentiel ne sont pas suffisantes pour élaborer des plans valables relativement aux besoins des groupes culturels, racialisés ou autres groupes spécifiques, ou à l’émergence de nouveaux groupes au gré des changements démographiques (p. ex., les jeunes musulmans). Il faut envisager de développer, en partenariat avec la communauté visée, la capacité de collecter en toute transparence des données sur le nombre de jeunes touchés au sein des groupes spécifiques et de publier des rapports à ce sujet.