Tu es làSkip Navigation Links > Accueil > Professionnels > Bien-être de l'enfance > Services en établissement > Parce que ce sont les jeunes qui comptent > Indicateurs des services et des résultats préconisés > Principes régissant le choix des indicateurs

Principes régissant le choix des indicateurs

Compte tenu des difficultés inhérentes à la conception d’indicateurs significatifs et utiles, le Comité a fondé son examen et ses recommandations sur plusieurs principes :

  1. Associer clairement les indicateurs à des résultats : Les indicateurs doivent être conçus et choisis sur la base d’un cadre de résultats faisant ressortir des objectifs à court et à long terme pour les services en milieu résidentiel.

    La production de rapports sur des choses aisément mesurables présente le risque que les indicateurs de moindre importance, voire susceptibles d’induire en erreur, finissent par pousser les priorités en matière de services dans des directions qui ne reflètent pas les objectifs et les valeurs qui devraient les orienter. Le choix des indicateurs doit être fondé sur un cadre ou un modèle logique qui fait clairement ressortir le lien entre l’indicateur et les résultats visés.

  2. Réformer graduellement : La conception d’un ensemble descendant d’indicateurs nécessitant de surcroît la création de nouveaux systèmes d’information risque de conduire à une escalade des coûts et à une résistance à la mise en œuvre.

    1. Intégrer dans la mesure du possible les données aux bases de données existantes.
    2. Concevoir des indicateurs pouvant être générés avec l’éventail d’outils cliniques divers utilisés par les fournisseurs de services locaux. Le fait d’imposer un outil unique risque de saper son usage clinique efficace.
    3. Utiliser pleinement les données disponibles avant d’exiger la collecte de nouvelles données.
    4. Recourir à des enquêtes et des monographies pour aborder les questions complexes plutôt qu’essayer de recueillir des renseignements exhaustifs sur chaque jeune recevant des services en milieu résidentiel. En employant des procédures d’échantillonnage solides d’un point de vue méthodologique, l’étude de petits échantillons fournit des renseignements plus significatifs et plus exacts que les études portant sur des populations entières, qui regorgent souvent de données corrompues, de processus d’extraction des données mal gérés et de problèmes d’éthique liés aux pratiques de recherche.
  3. Comprendre avant d’étalonner : Il faudra réaliser une analyse approfondie et produire des rapports afin de s’assurer que les indicateurs sont fiables et reflètent véritablement les objectifs dont ils sont censés évaluer la concrétisation. La plupart des indicateurs sont des évaluations indirectes des résultats et objectifs prévus. Avant d’utiliser les indicateurs comme étalons ou objectifs de rendement, il faudra :

    1. effectuer des analyses approfondies des tendances et des analyses comparatives contextualisées à l’échelle provinciale;
    2. publier des rapports;
    3. favoriser l’implantation des indicateurs dans les processus de planification locaux des fournisseurs de services.