Tu es làSkip Navigation Links > Accueil > Professionnels > Bien-être de l'enfance > Services en établissement > Parce que ce sont les jeunes qui comptent > Ressources humaines > Introduction

Introduction

Les services en milieu résidentiel, tous secteurs confondus, sont en grande partie tributaires des ressources humaines pour répondre aux besoins des jeunes. D’un point de vue budgétaire, les ressources humaines représentent 80 à 85 p. 100 des dépenses de fonctionnement (Gharabaghi, 2009). Les données probantes relatives aux questions touchant la qualité des services suggèrent fortement que les pratiques relationnelles, mises en œuvre par des ressources humaines hautement qualifiées, s’accompagnent des résultats les meilleurs et les plus durables pour les enfants et les jeunes recevant des services en milieu résidentiel (Holden, 2009). Au cours des dix dernières années, les exigences à l’appui d’interventions toujours plus complexes fondées sur des données probantes, d’une collaboration interdisciplinaire et d’approches systémiques axées sur la présence de la famille aux côtés des jeunes pris en charge en milieu résidentiel se sont multipliées, et les fournisseurs de services de tous les secteurs travaillent d’arrache-pied pour intégrer de telles pratiques et approches au sein de leurs programmes. Cela exerce une pression considérable sur les ressources humaines intervenant dans la prestation des services en milieu résidentiel, qui doivent s’adapter à cette complexité accrue et aux exigences croissantes de leur travail.

Hormis dans le cadre des services de justice pour la jeunesse directement administrés, l’absence de normes régissant l’embauche d’un personnel qualifié dans les milieux résidentiels a fait naître d’importants écarts en termes de qualifications, de niveaux d’expérience, de rémunération, de formation et de conditions d’emploi des travailleurs de première ligne entre les secteurs. D’où le recrutement, dans bien des cas, de personnes sous-qualifiées se traduisant souvent par un taux médiocre de maintien de l’effectif et par une fréquence élevée de roulement du personnel qui contribuent à accroître le climat d’instabilité pour les enfants et les jeunes pris en charge. Dans l’ensemble des secteurs du système de services en milieu résidentiel, les normes de promotion du personnel manquent souvent de clarté et la supervision de ce dernier, dans le contexte de pratiques relationnelles et cliniques, n’est ni uniforme ni adaptée. Par ailleurs, la formation est souvent limitée aux programmes internes obligatoires portant sur l’hygiène et la sécurité, les politiques et procédures, et d’autres thèmes et questions sans lien direct avec l’expérience quotidienne des jeunes bénéficiant d’une prise en charge hors du domicile.

Les ressources humaines suivantes sont généralement associées à la prestation de services en milieu résidentiel :

Bon nombre d’autres employés jouent un rôle majeur dans les services en milieu résidentiel, notamment les gestionnaires au sein des grands organismes, les propriétaires et les exploitants du secteur privé, ainsi que le personnel clinique, enseignant et administratif et le personnel assurant la garde, l’entretien et la préparation des repas.