Tu es làSkip Navigation Links > Accueil > Professionnels > Bien-être de l'enfance > Services en établissement > Parce que ce sont les jeunes qui comptent > Garde et détention en milieu ouvert et fermé > CJRM

CJRM

Le ministère et les cadres supérieurs du CJRM se sont, de toute évidence, employés à atténuer les problèmes liés à l’environnement du CJRM. Parmi les mesures prises figurent notamment la réduction du nombre de pensionnaires, le renforcement des effectifs, l’élargissement des offres de formation pour le personnel, l’introduction de programmes supplémentaires ainsi que l’examen et la révision des politiques et des pratiques dans le but de résoudre les divers problèmes identifiés.

Même s’ils méritent des félicitations pour leurs efforts et si des progrès ont effectivement été réalisés, certains problèmes demeurent. Il est, en effet, difficile d’atténuer l’impact de la taille des établissements et de la concentration d’adolescents affiliés à des bandes criminalisées au sein d’un même centre. Ces deux éléments ont finalement conduit à mettre l’accent sur la sûreté, la sécurité et le contrôle, au détriment de la pleine réalisation du potentiel de la garde relationnelle.