Tu es làSkip Navigation Links > Accueil > Professionnels > Bien-être de l'enfance > Services en établissement > Parce que ce sont les jeunes qui comptent > Glossaire

GLOSSAIRE

Accréditation : processus d’examen axé sur des indicateurs de la qualité dans le cadre duquel la certification repose sur une évaluation du respect des normes.

Ententes de tarifs spéciaux : coûts payés par l’organisme de placement, pour le compte d’un enfant pris en charge, qui ne sont pas couverts par le taux quotidien, en raison des besoins extraordinaires de l’enfant. Ces besoins peuvent être liés à une déficience physique ou intellectuelle, à des problèmes de santé ou à des troubles émotionnels qui exigent une dotation en personnel, des coûts alimentaires et des équipements supérieurs à la normale.

Espace vital (contexte/relations) : méthode principale d’intervention dans le cadre du travail auprès des enfants et des jeunes qui a recours au milieu pour favoriser le changement et le développement. Ces interventions incluent des stratégies qui sont le fruit d’une conception environnementale planifiée, des activités quotidiennes de routine, des interventions relationnelles et des interactions temporaires. Utilisation des événements de la vie quotidienne à des fins thérapeutiques en milieu résidentiel ou dans d’autres milieux où les clients partagent un espace vital. Les événements de la vie quotidienne sont utilisés par l’équipe d’intervention pour aider les jeunes à comprendre leur vécu.

Garde et détention en milieu fermé : établissements sécurisés dans lesquels sont maintenus les adolescents condamnés à purger une peine de placement sous garde en milieu fermé ou faisant l’objet d’une ordonnance des tribunaux intimant leur détention en milieu fermé en application de la Loi sur le système de justice pénale pour les adolescents.

Garde et détention en milieu ouvert : établissements dans lesquels les adolescents condamnés à purger une peine de placement sous garde en milieu ouvert en application de la Loi sur le système de justice pénale pour les adolescents ou détenus en milieu ouvert vivent sous supervision en vertu d’une ordonnance des tribunaux. Les établissements de garde et de détention en milieu ouvert sont désignés aux termes de la Loi.

Modèles de prestation de services en milieu résidentiel : cadre théorique utilisé par les instances dirigeantes ou les fournisseurs de services pour mettre en œuvre des stratégies renforçant la prestation et l’efficacité des services fournis en milieu résidentiel.

Organismes de paiements de transfert : approche de financement des fournisseurs de services en vertu de laquelle une somme fixe est versée chaque année au fournisseur de services, à la différence du financement selon un taux quotidien qui repose sur un tarif fixe facturé par nuit pour chaque place occupée par un jeune. La plupart des organismes de paiements de transfert sont des organismes sans but lucratif constitués en personne morale qui reçoivent des fonds, généralement annualisés, de la part du gouvernement afin de fournir des programmes et des services. Dans ce contexte, les sociétés d’aide à l’enfance (SAE), les centres de santé mentale pour enfants et jeunes et de nombreux établissements de garde/détention en milieu ouvert et fermé du système de justice pour la jeunesse sont des exemples d’organismes de paiements de transfert.

Pratique relationnelle : orientation théorique axée sur la relation entre les aidants et les jeunes; les relations et l’attachement sont des outils qui jouent un rôle fondamental dans l’acquisition des compétences sociales et le développement en santé des enfants et des jeunes.

Programme de soins : processus par lequel les aidants et les chargés de cas travaillent avec les enfants, les jeunes et parfois leurs familles pour définir des projets, fixer des objectifs et établir des jalons mesurables pour les jeunes pris en charge. Programme d’intervention en situation de conflit, de crise et d’urgence : programme d’études approuvé visant à former le personnel à la prévention des situations de crise, de conflit et d’urgence et aux interventions physiques; cinq programmes de ce type sont actuellement approuvés par le MSEJ.

Responsables de la délivrance des permis (listes de vérification) : personnel embauché par le MSEJ dans ses bureaux régionaux et chargé d’effectuer des inspections annuelles de délivrance des permis à l’aide d’une liste de vérification. Le processus de délivrance des permis inclut une inspection matérielle, l’examen des politiques et procédures du titulaire de permis, l’examen des dossiers et la tenue d’entretiens avec le titulaire de permis, le personnel, les pensionnaires et un échantillon des parents de famille d’accueil et des enfants pris en charge en famille d’accueil.

Ressources externes rémunérées (RER) : terme employé à l’origine dans les formulaires budgétaires des SAE pour désigner l’achat de services en milieu résidentiel auprès d’un fournisseur extérieur. Il fait désormais aussi référence aux fournisseurs de services en milieu résidentiel qui facturent un taux quotidien. Si la plupart de ces fournisseurs sont des exploitants privés à but lucratif, un certain nombre d’organismes de paiements de transfert et de fournisseurs sans but lucratif offrent également des services rémunérés selon un taux quotidien.

Services privés en famille d’accueil : services en famille d’accueil fournis par des organismes privés. Le placement de l’enfant ou du jeune est normalement organisé par une société d’aide à l’enfance.

Services privés en foyer de groupe : foyers administrés par le secteur privé qui fournissent aux jeunes des services et des programmes en milieu résidentiel.

Services publics en famille d’accueil : services en famille d’accueil généralement fournis directement par les sociétés d’aide à l’enfance.

Services publics en foyer de groupe : foyers qui fournissent aux jeunes des services et des programmes en milieu résidentiel. Cela peut concerner notamment des services en milieu résidentiel fournis par des fournisseurs de services de santé mentale aux enfants et aux jeunes et par des sociétés d’aide à l’enfance, généralement financés par l’intermédiaire de paiements de transfert.

Soins auto-administrés : soins fournis « pour soi-même, par soi-même ». Ces soins sont mis en œuvre lorsqu’une personne identifie ses besoins et prend les mesures appropriées pour les satisfaire, par exemple en prenant part à des activités qui nourrissent ces besoins.

Taux quotidien : taux journalier approuvé par le MSEJ qu’un exploitant peut facturer à l’organisme de placement pour un enfant occupant une place au sein du programme.

Traumatisme transmis par personne interposée : phénomène par lequel les aidants manifestent des symptômes traumatiques secondaires suite à l’exposition aux expériences traumatisantes des jeunes. Les personnes qui en sont victimes voient leurs croyances profondes bouleversées, voire anéanties à force d’être exposées à des traumatismes.

Usure de compassion : fatigue émotionnelle et physique profonde survenant chez les aidants lorsqu’ils ne parviennent plus à refaire le plein d’énergie tout en prenant en charge des jeunes ayant besoin d’empathie et de compassion.