Tu es làSkip Navigation Links

Se préparer

But : Les enfants de l'Ontario participent à l'apprentissage

Nous voulons que tous les enfants se sentent motivés, soutenus et encouragés à apprendre. Les environnements d'apprentissage flexibles, expérimentaux, inclusifs et axés sur les forces qui répondent aux besoins d'apprentissage individuels peuvent contribuer à façonner un amour de toute la vie pour les enfants de toutes les capacités et de tous les horizons.

Résultats souhaités :

No 10 : Les enfants de l'Ontario sont curieux et aiment apprendre.

No 11 : Les enfants de l'Ontario ont des expériences d'apprentissage pertinentes qui tiennent compte de leurs divers intérêts, forces, besoins et capacités.

No 12 : Les enfants de l'Ontario acquièrent les connaissances et les compétences dont ils ont besoin.

Pourquoi c'est important :

L'apprentissage se déroule tous les jours dans tous les environnements. Le personnel de l'école, les familles, les entraîneurs, les fournisseurs de services dispensés avant et après l'école, les responsables de loisirs, les Aînés, les Sénateurs, les gardiens traditionnels des connaissances et les membres de la communauté et d'autres intervenants ont tous un rôle à jouer. À l'intérieur et à l'extérieur de l'école, les enfants doivent ressentir un sentiment d'accomplissement et acquérir des habiletés sociales et affectives et de la confiance en tant qu'apprenants. Ils ont besoin d'aide et de soutien pour devenir de jeunes citoyens bien informés et doués d'esprit critique et des apprenants pendant toute une vie. Ils doivent apprendre le respect pour eux-mêmes et pour les autres, et ils doivent apprendre à adopter les valeurs fondamentales de la diversité, de l'équité et de l'inclusion. Ils ont également besoin de milieux d'apprentissage positifs qui les apprécient et les acceptent pour ce qu'ils sont.

Les experts disent que les enfants commencent à penser à leurs « futurs êtres » vers l'âge de sept à dix ans. Cette fenêtre de développement est un moment où les enfants devraient commencer à réfléchir sur ce qu'ils font bien et ce qu'ils veulent faire quand ils seront grands, et ils doivent être soutenus en faisant cela. Exposer les enfants à diverses options de carrière et les soutenir pour développer un sentiment de pouvoir agir ou d'avoir le contrôle peut les aider à prendre en charge leur parcours d'apprentissage maintenant et dans le futur.

Aperçu de l'Ontario :

Environ 1,4 million d'enfants (de la maternelle à la 8e année) fréquentent les 4 000 écoles primaires publiques de l'Ontario. Nous reconnaissons que les compétences solides en littératie et en numératie constituent une base essentielle pour la réussite scolaire et pour toute une vie de succès. En Ontario, 72 p. 100 des élèves du primaire remplissent ou dépassent la norme provinciale (équivalent à une note B) en lecture, en écriture et en mathématiques.78 Pourtant, certains enfants sont en retard dans ces premières années.

Le système d'éducation ontarien reconnaît que le bien-être des enfants contribue à leur capacité à apprendre dans toutes les disciplines et que l'apprentissage contribue à leur bien-être général (Atteindre l'excellence: une vision renouvelée pour l'éducation en Ontario). 79 Les éducateurs tiennent compte du bien-être des élèves lors de la planification des approches pédagogiques. Les éducateurs reconnaissent également que soutenir et promouvoir le bien-être va au-delà du curriculum. Cela nécessite de créer des occasions d'établir des relations positives, axées sur les relations de soins et de soutien avec les adultes et les élèves dans le milieu scolaire. Cela exige que les écoles soient des environnements d'apprentissage inclusifs, de sorte que les élèves aient un sentiment d'appartenance et estiment que les différences sont acceptées et appréciées. Cela signifie également permettre aux élèves d'avoir leur mot à dire sur la façon de favoriser leur propre bien-être et leur propre parcours d'apprentissage.

Dans un milieu basé sur les principes de l'éducation inclusive, l'équité et la diversité sont appréciées, et tous les membres de la communauté scolaire se sentent en sécurité, à l'aise et acceptés. Chaque élève est soutenu et inspiré pour réussir dans une culture d'attentes élevées en matière d'apprentissage. Dans un système éducatif inclusif, tous les élèves se voient réfléchis dans le curriculum, leur environnement physique et l'environnement plus large, afin qu'ils puissent se sentir engagés et stimulés par leurs expériences d'apprentissage (L'apprentissage pour tous : Guide d'évaluation et d'enseignement efficaces de la maternelle à la 12e année).80

No 10 Les enfants de l'Ontario sont curieux et aiment apprendre

Durant les années intermédiaires, les enfants commencent à prendre en compte les caractéristiques les plus importantes pour l'apprentissage : la curiosité, la créativité, l'imagination, la coopération, la confiance et l'enthousiasme. Leurs esprits s'ouvrent au monde. Nous voulons que les enfants soient heureux d'aller à l'école et se sentent enthousiasmés par l'apprentissage. Le fait d'aider les enfants à ressentir de la joie en apprenant peut les mettre sur la voie de la réussite et leur inspirer un amour de toute une vie pour l'apprentissage.

Pour favoriser l'obtention de ce résultat, il faut :

Motiver les enfants et leur insuffler le désir d'apprendre

La perception de l'apprentissage par l'enfant est influencée par les relations : amis, famille, famille élargie, personnel scolaire, Aînés, Sénateurs, gardiens traditionnels des connaissances et membres de la communauté et autres adultes bienveillants. Ces réseaux peuvent aider à promouvoir l'amour de l'apprentissage et le sentiment d'attachement à l'école. Un autre important moyen de susciter de l'enthousiasme pour l'apprentissage consiste à créer à l'intention des enfants des conditions d'apprentissage saines. L'exercice physique, beaucoup de sommeil, une alimentation saine et un temps limité devant les écrans rendent le cerveau réceptif et sensible à l'apprentissage.

Aider les enfants à se fixer des objectifs réalistes afin qu'ils se sentent heureux et sûrs de leurs réalisations

Aider les enfants à se sentir bien en tant qu'apprenants, c'est trouver des occasions pour qu'ils se sentent fiers de leurs réalisations, en classe et hors de la classe. Les enfants doivent être reconnus pour tous les types de réussite, par exemple lorsqu'ils aident un ami à relever un défi, améliorent une compétence, font un choix sain ou apprennent quelque chose de nouveau qui suscite de l'intérêt. Le dépassement des obstacles peut également les aider à créer un sentiment de réussite. Enseigner aux enfants à apprécier tous les aspects de leur réussite personnelle, émotionnelle, sociale, scolaire ou parascolaire aide à créer des apprenants heureux et équilibrés.

Faire de l'école un endroit où les enfants veulent être et où ils ont leur place

Des communautés scolaires saines, inclusives et sûres sont des endroits où les enfants veulent être. Ils sont amusants, respectueux et favorisent des comportements sains. Ils donnent aux enfants de l'espace pour socialiser, avoir du calme et trouver des ressources pour répondre à une gamme de besoins. Dans l'ensemble de l'Ontario, les conseils scolaires concentrent leurs efforts sur le « climat scolaire » et sur l'importance du bien-être dans le processus d'apprentissage. Les conseils scolaires concentrent également leurs efforts sur l'appréciation de cultures diverses, sur l'équilibre de la dynamique des pouvoirs des élèves et du personnel scolaire et sur la création de milieux d'apprentissage où les élèves se sentent acceptés, appréciés et reconnus.

Comment nous pouvons nous en assurer :

▲ Pourcentage des enfants qui aiment vraiment l'école.

▲ Pourcentage des enfants qui aiment lire.

▲ Pourcentage des enfants qui aiment les mathématiques.

▲ Pourcentage des enfants qui se sentent à leur place dans leur école.

No 11 Les enfants de l'Ontario ont des expériences d'apprentissage pertinentes qui tiennent compte de leurs divers intérêts, forces, besoins et capacités

La recherche montre que la réussite des enfants à l'école est liée à leur volonté de se livrer à des tâches, et cela est influencé par leurs intérêts.81 Les expériences d'apprentissage doivent être intéressantes, pertinentes et de répondre à un éventail de contextes, des cultures, des origines et des capacités.

Pour favoriser l'obtention de ce résultat, il faut :

Des milieux d'apprentissage souples et favorables

Pour apprendre, les enfants ont besoin d'occasions de bouger, d'être actifs, d'essayer de nouvelles choses et de s'adonner à des activités pratiques. Nous savons qu'un milieu d'apprentissage où ils peuvent user de tous leurs sens pour explorer et jouer est bénéfique pour tous les enfants. Les enfants ont également besoin d'occasions d'explorer leur identité personnelle ainsi que leur identité culturelle. L'usage de la technologie, par exemple pour l'apprentissage hybride, peut aider des élèves ayant divers besoins d'apprentissage. L'apprentissage hybride et une combinaison d'apprentissage face-à-face et en ligne.

Ce que fait l'Ontario

Le système éducatif de l'Ontario dispose d'un processus ayant comme but d'identifier et de soutenir les enfants ayant besoin de programmes et services d'éducation de l'enfance en difficulté. Au cours de l'année scolaire 2014-2015 (selon les chiffres les plus récents disponibles), plus de 340 000 élèves, soit environ 17 pour cent de la population scolaire totale, ont bénéficié de programmes et services d'éducation de l'enfance en difficulté.

Une identification précoce et un soutien pour les enfants ayant des besoins particuliers ou des difficultés d'apprentissage

Nous savons que lorsque des services de soutien adaptés sont offerts à l'école, ils peuvent être bénéfiques pour tous les enfants. Les enfants ayant des besoins particuliers peuvent être confrontés à des difficultés uniques en matière d'apprentissage. Dans le cas des enfants ayant des besoins particuliers identifiés, des programmes, soutiens ou services individualisés sont essentiels pour qu'ils puissent réussir à l'école. En commençant tôt à fournir régulièrement des interventions et des évaluations, nous pouvons réagir aux profils uniques de leurs forces et besoins en tant qu'apprenants et les mettre sur la voie de la réussite. Les enfants ayant des besoins particuliers peuvent également avoir besoin de soutien et d'occasions de développer leurs habiletés sociales et affectives, d'aide pour qu'ils puissent nouer des amitiés étroites ainsi que d'un soutien visant à assurer leur bien-être global dans le milieu scolaire et à l'extérieur.

Ce que fait l'Ontario

Le ministère de l'éducation mène une stratégie d'éducation autochtone visant à améliorer la réussite scolaire des élèves autochtones de la maternelle à la 12e année et à soutenir leur transition vers l'éducation postsecondaire, la formation ou le milieu de travail. Le ministère collabore aussi avec des partenaires autochtones à la révision du curriculum de l'Ontario pour y inclure l'enseignement obligatoire des questions liées aux traités, l'histoire des pensionnats et l'héritage du colonialisme.

En outre, la ressource pédagogique intitulée Curriculum de l'Ontario de la 1re à la 8e année − Perspectives des Premières Nations, des Métis et des Inuits : Portée et enchaînement des attentes et contenus d'apprentissage, 2016 aide les éducateurs à offrir aux élèves, dans l'ensemble des matières et des niveaux scolaires, des occasions de connaître l'histoire, les cultures et les perspectives autochtones.

Les possibilités d'apprentissage reflètent les réalités et les nouvelles perspectives des élèves

L'apprentissage devrait refléter la réalité de tous les enfants, de leurs familles et de leurs cultures. Il faut détruire les partis pris et les préjugés et exposer les enfants à la pleine diversité des cultures, des identités de genre, des races, des religions et des expériences. Il pourrait s'agir de montrer des femmes occupant des postes « non traditionnels » ou des Autochtones dans des rôles de leadership. On pourrait inviter des artistes, des athlètes, des gardiens du savoir traditionnel, des architectes, des jardiniers ou des raconteurs d'histoires autochtones pour parler de différentes expériences vécues. Cela donnerait des exemples à des élèves provenant des divers milieux et renforcerait l'idée que tout le monde n'a pas la même définition du succès. Il est particulièrement important que les enfants vivant en Ontario apprennent les histoires des peuples autochtones d'une manière qui reconnaît les forces et les valeurs des cultures autochtones, ainsi que les effets de la colonisation.

Ce que fait l'Ontario

Le ministère des Services à l'enfance et à la jeunesse investit dans un réseau de « personnes ressources pour l'éducation postsecondaire » pour assurer une liaison communautaire culturellement pertinente avec les enfants et les jeunes noirs et leurs parents ou tuteurs afin d'accroître l'accès aux études postsecondaires.

Les enfants bénéficient d'un soutien pour devenir sûrs et fiers de leurs capacités

Les enfants ont besoin d'occasions d'acquérir le sentiment de leur propre pouvoir d'agir, de devenir habiles, de relever des défis et d'explorer une variété d'intérêts. On prépare les enfants du groupe d'âge des années intermédiaires à établir des liens entre ce qu'ils apprennent, leur univers et leurs espoirs d'avenir, et à acquérir le genre de confiance et de fierté à l'égard de leurs capacités qui les mettra sur la voie de la réussite.

Comment nous pouvons nous en assurer :

▲ Pourcentage des enfants qui pensent pouvoir obtenir de l'aide supplémentaire à l'école quand ils en ont besoin.

▲ Pourcentage des enfants qui croient que leur enseignante ou enseignant les accepte tels qu'ils sont.

▲ Pourcentage des enfants qui participent régulièrement aux activités d'un club ou groupe scolaire.

No 12 Les enfants de l'Ontario acquièrent les connaissances et les compétences dont ils ont besoin

Dans les années intermédiaires, le développement du cerveau s'accélère et de nombreux changements se produisent. C'est une période où le cerveau de l'enfant est parfaitement adapté à l'apprentissage. Les enfants sont prêts à produire de nouvelles informations en combinant des idées, à prendre des décisions éclairées, à communiquer efficacement et à s'épanouir dans leurs propres collectivités et dans un monde globalisé et en constante évolution. Pour que les enfants aient le désir d'apprendre, il faut qu'ils s'intéressent à ce qu'ils apprennent, qu'ils croient apprendre quelque chose de pertinent pour eux et qu'ils aient des occasions d'appliquer leurs connaissances et compétences en classe et à l'extérieur.82 Ils ont également besoin de développer leurs compétences émotionnelles et sociales.

Pour favoriser l'obtention de ce résultat, il faut :

Des possibilités d'apprentissage d'excellente qualité à l'intérieur et à l'extérieur de l'école

Les enfants ont besoin d'occasions de qualité pour apprendre, puis cliquez sur Appliquer Construire de dire les compétences sociales, émotionnelles, physiques et cognitives, la plupart disent expériences les plus bien dans leur environnement. Les enfants ont besoin de faire le lien entre ce qu'ils apprennent à l'école et leur vie chez eux et dans la collectivité, y compris dans les programmes d'activités après l'école, les programmes de loisirs, les activités culturelles et d'autres activités parascolaires, et d'utiliser leurs nouvelles connaissances et compétences dans leur relations avec leurs pairs et leurs familles.

Apprendre par le jeu, la recherche et l'exploration

Au cours des années intermédiaires, des compétences et aptitudes scolaires élémentaires, telles que la lecture, l'écriture, l'habileté à dire l'heure, les mathématiques et les calculs, se développent et deviennent plus fortes. Les enfants utilisent la pensée créative, imaginative et pratique pour trouver des solutions aux problèmes. Le champ d'attention et la capacité de se concentrer sur les tâches varient. Les données montrent que les enfants apprennent bien par le jeu, par l'exploration et par la recherche, ainsi qu'en réfléchissant à ce qu'ils font et à ce qu'ils veulent accomplir.

Ce que fait l'Ontario

Grâce à la stratégie renouvelée pour l'enseignement et l'apprentissage des mathématiques en Ontario, la province investit dans un soutien intensif destiné à des enfants et des écoles ayant de plus grands besoins en matière d'apprentissage. Il puisera dans des programmes culturellement pertinents et adaptés pour aider les élèves dans les écoles de langue française et les élèves des Premières Nations, métis et inuits, et s'appuiera sur des stratégies d'enseignement plus précises pour les enfants pris en charge et les élèves ayant des besoins particuliers en matière d'éducation.

Des réalisations en rapport avec leur potentiel individuel

Les enfants s'épanouissent lorsqu'ils sont confrontés à des attentes élevées mais réalistes qui les mettent devant le défi de s'efforcer d'atteindre des objectifs et qui leur permettent de ressentir un sentiment d'accomplissement. Chaque enfant mérite l'occasion de se sentir fier d'avoir bien accompli une tâche. Les experts parlent de l'importance de la « maîtrise » de la compétence pour donner confiance.83 à cet âge, la maîtrise doit être en rapport avec la capacité de chaque enfant. Les attentes à l'égard des enfants devraient être claires, réalisables et mesurables pour que les enfants puissent être fiers de leurs propres capacités.

Comment nous pouvons nous en assurer :

▲ Pourcentage des élèves de troisième année ayant un rendement équivalent ou supérieur à la norme provinciale en mathématique.

▲ Pourcentage des élèves de troisième année ayant un rendement équivalent ou supérieur à la norme provinciale en lecture.

▲ Pourcentage des élèves de troisième année ayant un rendement équivalent ou supérieur à la norme provinciale en écriture.

▲ Pourcentage des enseignants qui mettent en œuvre un programme d'apprentissage des habilités sociales et affectives.

▲ Pourcentage des enfants qui commencent la 1re année en étant prêts à apprendre.





Pleins Feux : Aider les enfants à participer à l'apprentissage

La Banque de livres pour enfants se consacre à appliquer le principe selon lequel apprendre à lire est le droit de tous les enfants. Depuis 2008, elle distribue des livres gratuits légèrement usagés aux enfants et aux familles qui sont confrontés à de nombreux obstacles à l'achat de livres neufs, tandis que ses programmes de participation apportent une contribution positive au développement de la littératie chez ceux qui en ont le plus besoin.

La devanture de ce magasin, situé sur la rue Berkeley dans le quartier Regent Park-St. James Town, ressemble beaucoup à celle d'une des librairies préférées des enfants, sauf que les livres sont gratuits. Le personnel et les bénévoles trient et organisent un gros stock de beaux livres qui conviennent aux enfants de la naissance à l'âge de douze ans et les disposent dans l'espace accueillant de la Banque de livres pour enfants. Les familles et les fournisseurs de soins accompagnés d'enfants sont encouragés à s'y rendre aussi souvent qu'ils le veulent et chaque personne peut choisir un livre à rapporter à la maison à chaque visite. Le personnel et les bénévoles sont des experts en littératie qui aiment donner des conseils sur le choix de livres appropriés.

Chaque mois, la Banque de livres distribue plus de 5 000 livres pour contribuer à appuyer les programmes des centres de littératie, y compris les Albion Neighbourhood Services au carrefour communautaire Rexdale de Centraide, le Macaulay Child Development Center dans le secteur d'Eglington Humber, East York East Toronto Ressources au centre de développement de la petite enfance de l'Ontario du carrefour communautaire de Crescent Town, et le Thorncliffe Neighbourhood Office au centre de développement de la petite enfance de l'Ontario. Les autres partenaires comprennent The Native Women's Resource Centre, Parents for Better Beginnings et la Yonge Street Mission. En 2016, la Banque de livres pour enfants a distribué 120 000 livres donnés. En recyclant des livres qui pourraient autrement finir dans un site d'enfouissement, la Banque des livres contribue également à assurer un avenir plus durable pour tous.

Les enfants qui empruntent des livres de la Banque des livres

Les enfants qui empruntent des livres de la Banque des livres peuvent les rapporter à la maison, les conserver et les partager avec d'autres.





Pleins Feux : Assurer l'équité dans le système d'éducation de l'Ontario

En septembre 2017, l'Ontario a lancé son Plan d'action pour l'équité en matière d'éducation

En septembre 2017, l'Ontario a lancé son Plan d'action pour l'équité en matière d'éducation qui est la feuille de route dont la province s'est dotée pour cerner et éliminer les pratiques discriminatoires, les obstacles systémiques et les préjugés dans les écoles et les salles de classe. Reposant sur la Stratégie ontarienne d'équité et d'éducation inclusive de 2009 du Ministère, ce plan propose une nouvelle orientation et de nouvelles ressources qui contribueront à accélérer nos progrès.

Les principales composantes du Plan d'action ontarien pour l'équité en matière d'éducation comprennent l'amélioration :

La vision de l'Ontario en matière d'éducation est d'offrir la meilleure expérience possible au personnel des écoles, aux éducatrices et éducateurs et aux élèves. Ce travail permettra la création de milieux d'apprentissage positifs dans lesquels le rendement et le bien-être des élèves ainsi que l'équité seront les principales priorités.