Tu es làSkip Navigation Links

MON cheminement

Le développement physique

La croissance et le changement physique
Que se passe-t-il? Comment puis-je le voir? Que puis-je faire?
Toutes les parties de leur corps grandissent.
  • La croissance est relativement constante et stable durant les années intermédiaires.
  • Vers la fin des années intermédiaires, il y a une poussée de croissance marquée, puis la croissance ralentit.
    • Pour les filles, la poussée de croissance survient entre l’âge de neuf et de 13 ans (elle commence généralement à l’âge de 10 ans et atteint un pic à l’âge de 12 ans).
    • Pour les garçons, c’est entre l’âge de 11 et de 15 ans (elle commence à l’âge de 12 ans et atteint un pic à l’âge de 14 ans).
  • Veillez à ce que les enfants aient un régime alimentaire sain qui comporte des choix alimentaires variés.
  • Enseignez-leur à bien manger.
  • Soulignez l’importance de l’exercice et donnezleur suffisamment d’occasions pour se rapprocher de la nature.
  • Enseignez-leur que le sommeil est très important.
  • Favorisez un sommeil suffisant et de qualité. Veillez à ce qu’il y a des règles sur l’heure du coucher et prenez bien soin qu’il n’y ait aucun appareil informatique après l’heure du coucher ou dans le lit.
Leur endurance et leur force s’améliorent lentement.
  • Ils deviennent plus forts lentement et de façon constante.
  • Ils ont une endurance musculaire stable, mais limitée.
  • Ils ont du mal à endurer de longues périodes d’exercice.
  • Aidez les enfants à connaître leur corps et leurs capacités physiques en leur faisant faire différentes activités.
  • Donnez-leur l’occasion de faire des activités physiques amusantes et sécuritaires.
  • Prenez soin d’éviter le surentraînement ou les mouvements répétitifs trop nombreux.
Les changements physiques associés à la puberté commencent à se manifester.
  • Les garçons commencent la puberté entre l’âge de 11 et de 15 ans (à 14 ans en moyenne).
  • Les filles commencent la puberté entre l’âge de neuf et de 13 ans (à 12 ans en moyenne).
  • Ils peuvent commencer à sentir des changements dans la composition de la structure corporelle (p. ex. la graisse corporelle) ainsi que dans les caractéristiques sexuelles physiques, comme le développement des seins et la pilosité pubienne.
  • La puberté peut être une période déroutante pour les enfants. Parlez-leur des changements qu’ils ressentent afin qu’ils sachent à quoi s’attendre.
  • La puberté suscitera probablement un plus grand désir d’intimité chez les enfants. Donnez-leur cette intimité en fixant des limites de sens commun et de sécurité.
Les habiletés de mouvement et les connaissances
Que se passe-t-il? Comment puis-je le voir? Que puis-je faire?
Les habiletés de mouvement fondamentales s’améliorent.
  • Leurs habiletés motrices fondamentales s’améliorent, comme sauter, courir, faire des torsions, se pencher, attraper et dribbler un ballon.
  • Ils ont une plus grande maîtrise lorsqu’ils sollicitent leurs aptitudes pour changer de vitesse, de direction et de hauteur.
  • Ils peuvent lancer et attraper avec une maîtrise et une précision.
  • Somme toute, leur vitesse, leur force, leur endurance, leur coordination oculo-manuelle et visuo-motrice, leur temps de réaction, leur équilibre et leur agilité sont meilleurs.
  • Travaillez avec les enfants aux aptitudes fondamentales nécessaires pour les activités sportives et récréatives.
  • Si les enfants éprouvent des difficultés avec certaines habiletés motrices, incitez-les à faire des activités ou des exercices spéciaux afin de les aider à s’améliorer.
  • Encouragez leurs efforts.
  • Soulignez toujours que les activités sont destinées à être agréables et divertissantes.
Ils commencent à comprendre leur corps et leurs capacités physiques.
  • Bref, ils bougent mieux.
    • Leurs mouvements sont guidés par des améliorations dans la perception de la profondeur.
    • Ils ont une meilleure posture et ils sont capables de prendre et de conserver la position désirée.
  • Aidez-les à trouver des activités physiques qu’ils aiment faire et encouragez-les à y participer le plus souvent possible.
  • Ne les laissez pas dire qu’ils « ne sont pas bons » dans quelque chose. S’ils le font, c’est une bonne chose.
Les connaissances en matière de santé et le comportement
Que se passe-t-il? Comment puis-je le voir? Que puis-je faire?
Ils se responsabilisent de plus en plus à l’égard de leur propre santé et de leur bienêtre physique.
  • Les enfants commencent à comprendre les liens entre le régime alimentaire, l’activité physique et la santé.
  • Ils s’intéressent davantage à la nutrition et à la saine alimentation.
  • Expliquez-leur qu’ils peuvent prendre en main leur propre bien-être physique.
  • Amenez les enfants sur la terre et explorez la nature. Montrez-leur comment être en sécurité dans la nature et comment composer avec les terrains naturels.
  • Encouragez-les à faire des démarches positives pour favoriser le bien-être — en adoptant des routines quotidienne saines, en mangeant des repas sains, en se rendant l’école à pied ou en vélo, en profitant d’une bonne nuit de sommeil.
  • Donnez l’exemple. Montrez-leur que vous suivez, vous aussi, une routine quotidienne saine.
  • Montrez-leur à préparer des repas sains.
  • Essayez de faire en sorte qu’ils aient entre neuf et 11 heures de sommeil de qualité ininterrompu chaque nuit.
Ils sont de plus en plus conscients de leur image corporelle et de la fréquence des comparaisons sociales.
  • Les enfants deviennent conscients de leur image corporelle.
  • Ils peuvent se sentir gênés ou moins attirants que leurs pairs, ils peuvent se sentir normaux ou ils peuvent se sentir particulièrement attirants.
  • Ils peuvent sembler juger l’apparence de leurs pairs.
  • Ils peuvent également montrer des signes qu’ils attachent une importance sociale à être attirants.
  • Comprenez que les enfants commencent à voir les autres en fonction de leur degré d’attractivité.
  • S’ils manifestent un manque d’assurance à l’égard de leur apparence, montrez-leur à se concentrer sur leurs atouts et leurs qualités.
  • Aidez-les à comprendre que l’attractivité est quelque chose de subjectif qui ne mesure pas la valeur d’une personne.
  • Soyez à l’affût des signes qui indiquent que les enfants sont anxieux ou déprimés, p. ex. leurs notes baissent considérablement à l’école, ils évitent leurs amis et la famille ou ils modifient leurs habitudes de sommeil ou alimentaires.
  • Créez un environnement sécuritaire où ils peuvent discuter ouvertement de leurs émotions, de leurs sentiments et de leurs inquiétudes.
Ils sont plus actifs physiquement, surtout en groupe.
  • Les enfants font régulièrement une activité physique qui varie de modérée à vigoureuse.
  • Ils sont plus intéressés à jouer et à interagir physiquement avec leurs pairs.
  • Donnez aux enfants le plus d’occasions possible d’être actifs physiquement.
  • Aidez-les à acquérir des habitudes qui favorisent l’activité physique toute la vie durant.
  • Dans la mesure du possible, pratiquez des activités physiques avec eux — jouez à des jeux, lancez un ballon, faites des randonnées pédestres ou allez nager.
  • Mélangez le sport organisé, le jeu non structuré et le transport actif, par exemple en intégrant la marche et le vélo à leurs activités quotidiennes.
  • Donnez-leur l’occasion d’être dehors et dans la nature le plus souvent possible.