Tu es làSkip Navigation Links

Guide de la famille sur les équipes cliniques du POSA





Le Programme ontarien des services en matière d'autisme (POSA) vous offre ainsi qu'à votre famille toute une gamme de services comportementaux fondés sur des données probantes. Le choix vous revient : vous procurer des services comportementaux auprès de votre fournisseur local ou régional (aussi appelé « guichet unique ») ou recevoir du financement pour vous les procurer auprès d'un fournisseur privé.

Peu importe l'option choisie, vous jouerez un rôle central dans toutes les décisions concernant les services que vous recevrez dans le cadre du POSA. Pour ce faire, il est essentiel de collaborer avec l'équipe clinique qui convient le mieux à votre famille.

Le présent guide vous aidera à comprendre les rôles, les responsabilités et la qualification des membres de votre équipe clinique du POSA. Vous aurez ainsi l'assurance de recevoir des services de grande qualité et fondés sur des données probantes de la part de professionnels chevronnés.

Les fournisseurs régionaux offrent également des « services de base » destinés aux familles, notamment des séminaires, des ateliers et des groupes de soutien destinés aux parents. Ceux-ci ne font toutefois pas partie des services comportementaux fondés sur des données probantes et ne sont pas offerts par les équipes cliniques. Pour en savoir plus sur ces services de base, communiquez avec votre fournisseur régional.

  1. En quoi consistent les services comportementaux fondés sur des données probantes?

    Le POSA finance des services comportementaux fondés sur des données probantes.

    Les services comportementaux visent à enseigner aux enfants et aux jeunes les capacités dont ils ont besoin pour s'impliquer à la maison, à l'école et dans leur collectivité. Ces services peuvent favoriser l'acquisition d'importantes capacités fonctionnelles et sociales, comme se vêtir et parler aux autres. Ils peuvent également aider à décourager certains comportements difficiles qui nuisent à l'apprentissage et au bien-être, comme l'automutilation ou de l'agressivité envers les autres. Ce type de services vise également à enseigner aux parents et aux fournisseurs de soins les compétences nécessaires pour favoriser le développement des enfants et répondre à leurs besoins.

    Des services fondés sur des données probantes sont des services dont l'efficacité a été prouvée par des travaux de recherche scientifique de grande qualité. Ce sont également des services que votre équipe clinique juge appropriés pour votre enfant compte tenu de son expertise clinique, ainsi que des intérêts, des objectifs, des préférences et des besoins de votre famille.

    Tous les enfants et les jeunes qui participent au programme auront un plan comportemental du POSA. Ce plan consiste en une description détaillée des services comportementaux fondés sur des données probantes que votre famille recevra. Votre équipe clinique élaborera ce plan avec votre aide et celle des autres professionnels qui travaillent avec votre enfant. Durant l'élaboration du plan, n'hésitez pas à demander à votre équipe en quoi les services recommandés sont comportementaux et fondés sur des données probantes.

    Pour en savoir plus sur les services comportementaux fondés sur des données probantes, consultez les ressources suivantes :

  2. Qui fournit des services comportementaux fondés sur des données probantes dans le cadre du POSA?

    Le choix vous revient. Vous pouvez soit vous procurer des services comportementaux auprès de votre fournisseur de services local ou régional, soit recevoir du financement pour couvrir des services comportementaux privés pour votre enfant ou votre jeune. Peu importe l'option choisie, votre équipe clinique vous fournira des services comportementaux fondés sur des données probantes. Celle-ci sera formée d'une seule ou de plusieurs personnes selon les besoins de votre enfant, les services fournis et la taille de l'organisme avec lequel vous travaillez.

    Équipe clinique du POSA

    La structure de votre équipe clinique dépendra des besoins de votre famille et des services fournis. Chaque équipe clinique compte une superviseure ou un superviseur clinique, mais pas nécessairement des thérapeutes de première ligne ni un professionnel spécialiste.

    Équipe clinique du POSA


    Superviseure ou superviseur clinique

    Chaque équipe clinique est menée par une superviseure ou un superviseur clinique. Cette personne est une experte de l'analyse comportementale appliquée et est responsable d'élaborer et de surveiller le plan comportemental du POSA de votre enfant ou de votre jeune. Elle peut porter divers titres, comme clinicienne ou clinicien responsable, directrice ou directeur clinique ou tout autre titre similaire.

    Si vous choisissez l'option du financement direct pour des services privés, le processus d'embauche s'amorcera avec votre superviseure ou superviseur clinique.

    Thérapeutes de première ligne

    Votre équipe clinique sera probablement formée de membres du personnel fournissant directement des services à votre famille sous la direction (ou la « supervision clinique ») de la superviseure ou du superviseur clinique. Ces membres de l'équipe, que l'on appelle « thérapeutes de première ligne », peuvent porter divers titres, provenir d'horizons professionnels variés et avoir des responsabilités différentes selon leur expérience, leur formation et les types de service fournis.

    Les thérapeutes de première ligne s'inscrivent généralement dans l'une des deux catégories suivantes :

    • Les thérapeutes principaux (aussi appelés thérapeutes superviseures ou thérapeutes superviseurs ou conseillères ou conseillers en comportement), qui supervisent régulièrement des employées et employés débutants.
    • Les thérapeutes spécialistes en ACA (aussi appelés thérapeutes-moniteurs, thérapeutes débutants ou techniciens spécialistes en comportement), qui sont peu expérimentés et qui travaillent parfois sous la supervision clinique d'une ou d'un thérapeute principal.

    Il se peut que vous collaboriez avec divers thérapeutes de première ligne à mesure que les besoins de votre enfant évolueront ou que son plan comportemental du POSA sera modifié.

    Professionnels spécialistes fournissant des services dans le cadre du POSA

    Bon nombre de services comportementaux fondés sur des données probantes nécessitent une formation ou une expérience spécialisée. Prenons l'exemple de la méthode PRT (pour Pivotal Response Treatment), qui repose sur l'enseignement d'habiletés clés : si une personne veut fournir ce type de service, elle doit d'abord obtenir une certification officielle. De la même façon, si une équipe clinique travaille auprès d'un enfant ou d'un jeune atteint du trouble du spectre de l'autisme (TSA) et ayant des besoins complexes, comme un retard sur le plan de la motricité, elle peut collaborer avec une ou un ergothérapeute pour aider l'enfant à se rapprocher de ses objectifs comme manger, aller à la toilette et s'habiller.

    Grâce à son expertise en ACA, votre superviseure ou superviseur clinique connaît une vaste gamme de services comportementaux fondés sur des données probantes et est en mesure de formuler des recommandations pour votre famille, même si elle ou il n'a pas de formation spécialisée ni d'expertise dans l'ensemble de ces services. À l'instar d'un médecin de famille qui vous recommanderait de consulter une ou un spécialiste, votre superviseure ou superviseur clinique peut vous suggérer d'obtenir des services auprès d'une ou d'un professionnelle spécialiste pour votre enfant. Cette situation peut se produire si votre superviseure ou superviseur est formé pour fournir certains services recommandés seulement.

    La superviseure ou le superviseur clinique ne supervise pas les professionnelles et professionnels spécialiste, mais collabore plutôt avec elles et eux pour atteindre des objectifs communs et coordonner la prestation de vos services dans le cadre du POSA.

    Leur relation les construit autour des besoins de votre enfant. Il se peut que votre superviseure ou superviseure clinique consulte simplement la ou le professionnel spécialiste, ou encore que votre enfant travaille directement avec celui-ci.

    Si vous collaborez avec une professionnelle ou un professionnel spécialiste, son nom ainsi que son rôle seront précisés dans votre plan comportemental du POSA.

    Comprendre son équipe clinique

    Demandez à votre superviseure ou superviseur clinique de vous expliquer les rôles et les responsabilités de chaque membre de votre équipe clinique, en particulier la façon dont elle ou il supervisera les thérapeutes de première ligne et à quelle fréquence, ainsi que la façon dont elle ou il collaborera avec vous et les autres professionnelles et professionnels. Même si vous collaborez principalement avec les thérapeutes de première ligne ou un professionnel spécialiste, votre superviseure ou superviseur clinique devrait communiquer régulièrement avec vous et votre famille et participer activement à tous les éléments de votre plan comportemental du POSA.

    Pour en savoir plus sur les rôles et les responsabilités de votre équipe clinique du POSA, consultez la section 5.4 des lignes directrices du POSA.

  3. Que dois-je savoir sur ma préposée ou mon préposé aux services de soutien à la famille et mon équipe familiale du POSA?

    Il se peut que vous collaboriez avec une représentante ou un représentant du POSA qui vous aidera à naviguer à travers le programme et le réseau de services dans son ensemble. Cette personne peut porter le titre de préposée ou préposé aux services de soutien à la famille (PSSF), ou un autre titre similaire.

    Même si la ou le PSSF ne fait pas partie de votre équipe clinique, on s'attend à ce que cette personne collabore avec votre équipe pour répondre aux besoins de votre famille.

    La ou le PSSF travaillera avec votre équipe clinique sur votre plan de services à la famille, dans lequel sont décrits en détail les priorités, les objectifs et les services de votre famille (liés au POSA ou non).

    Vous pouvez également décider de mettre sur pied votre équipe familiale du POSA. La ou le PSSF peut vous y aider. L'équipe familiale vous aidera à mettre en œuvre votre plan de services à la famille et à coordonner l'ensemble des services reçus par votre enfant (liés au POSA ou non). C'est vous qui choisissez les membres de votre équipe familiale (p. ex. enseignants, autres membres de la famille, travailleurs de soutien communautaire); un membre de votre équipe clinique devrait également en faire partie.

    Pour en savoir plus sur les préposées et préposés aux services de soutien à la famille et les équipes familiales, consultez le cadre clinique du POSA.

    Collaboration interprofessionelle du POSA

    Collaboration interprofessionelle du POSA
  4. Comment les superviseures et les superviseurs cliniques collaborent-ils avec les professionnelles et professionnels en dehors du POSA?

    Vous travaillez peut-être déjà avec des professionnelles et professionnels en dehors du POSA, notamment des psychologues, des médecins, des orthophonistes, des ergothérapeutes, des physiothérapeutes, des éducatrices ou éducateurs, des travailleuses sociales ou travailleurs sociaux ou des fournisseurs de services de relève. Votre plan de services à la famille du POSA décrira ces services en détail. Elles et ils peuvent également faire partie de votre équipe familiale du POSA, si vous décidez d'en créer une.

    Votre superviseure ou superviseur clinique est responsable des services comportementaux fondés sur des données probantes décrits dans votre plan comportemental du POSA. Celle-ci ou celui-ci doit toutefois être au fait de tous les autres services que vous recevez en dehors du POSA afin de comprendre parfaitement les besoins et les forces de votre enfant et de coordonner vos objectifs.

    La façon dont votre superviseure ou superviseur clinique collabore avec ces professionnelles et professionnels doit convenir à votre famille et cadrer avec les services que vous recevez. Par exemple, avec votre consentement, votre superviseure ou superviseur clinique peut organiser des rencontres, en personne ou par téléphone, avec ces professionnelles et professionnels, ou communiquer avec elles et eux par courriel afin d'aborder les objectifs et les progrès de votre enfant. Dans certains cas, elle ou il pourrait même observer leur travail avec votre enfant ou votre jeune.

  5. Pourquoi les superviseures et superviseurs cliniques du POSA doivent-ils avoir une qualification précise?

    Pour que vous ayez l'assurance que votre enfant reçoit constamment des services de grande qualité et fondés sur des données probantes de la part de professionnelles et professionnels chevronnés, les superviseures et superviseurs cliniques du POSA doivent posséder une qualification précise.

    Les superviseures et superviseurs cliniques n'ayant pas la qualification requise pourront continuer à fournir des services dans le cadre du POSA s'ils font les démarches nécessaires pour remplir ces exigences dans un délai établi.

  6. Quelle qualification dois-je vérifier?

    Superviseures et superviseurs cliniques

    Les superviseures et superviseurs cliniques doivent posséder la qualification suivante ou faire les démarches pour l'obtenir :

    • Un des titres professionnels suivants :
      • Analyste du comportement certifié MD (BCBAMD)
      • Analyste du comportement certifié – doctoral (BCBA-DMC)
      • Psychologue clinique ou associé en psychologie membre de l’Ordre des psychologues de l’Ontario, détenant une expertise en ACA consignée (par exemple sur un certificat ou un relevé de notes d’un cours ou d’une formation supervisée dont les exigences étaient semblables à celles de l’examen pour obtenir le titre de BCBAMD ou de BCBA-DMC. Consultez le site Web du Behavior Analyst Certification BoardMD pour en savoir plus sur les exigences des examens.)
    • Au moins 3 000 heures d'expérience après l'enregistrement ou l'agrément (habituellement acquises en deux ans) dans la prestation de services d'analyse comportementale appliquée (ACA) à des enfants et à des jeunes atteints du trouble du spectre de l'autisme (incluant au moins 1 500 heures d'activités de supervision depuis l'agrément).
    • Vérification de l'aptitude à travailler auprès de personnes vulnérables auprès de la police.
    • Assurance responsabilité civile professionnelle (individuelle ou fournie par l'employeur).
    • Respect d'un code de déontologie (p. ex. Code de conduite professionnelle et éthique du Behavior Analyst Certification BoardMD ou normes de pratique professionnelle de l'Ordre des psychologues de l'Ontario).

    Thérapeutes de première ligne

    La formation des thérapeutes de première ligne varie et peut reposer sur une combinaison d'études universitaires et collégiales, d'un agrément auprès du Behavior Analyst Certification BoardMD et d'une expérience pratique. En général, les personnes qui travaillent dans le domaine de l'autisme sont titulaires d'un diplôme universitaire ou collégial dans un domaine connexe tel que la sociologie, la psychologie, la science du comportement, l'éducation de la petite enfance ou la protection de l'enfance et de la jeunesse.

    Vous retrouverez dans les lignes directrices du POSA la qualification à vérifier pour les thérapeutes de première ligne. Votre superviseure ou superviseur clinique doit veiller à ce que vos thérapeutes possèdent la qualification requise pour vous fournir des services.

    Demandez à votre superviseure ou superviseur clinique de vous expliquer la qualification de vos thérapeutes de première ligne et la façon dont vous pouvez vous-même la vérifier.

    Professionnels spécialistes

    Il se peut que votre superviseure ou superviseur clinique souhaite collaborer avec une professionnelle ou un professionnel spécialisé pour la mise en œuvre du plan comportemental du POSA de votre enfant (consultez la question n° 2 pour une description du rôle d’une professionnelle ou d’un professionnel spécialisé).

    La qualification des professionnelles et professionnels spécialistes varie selon les services qu'elles et ils fournissent. Votre superviseure ou superviseur clinique doit veiller à ce qu'elles et ils détiennent la qualification requise pour vous fournir des services.

    Demandez à votre superviseure ou superviseur clinique de vous expliquer cette qualification et la façon dont vous pouvez vous-même la vérifier.

    Pour en savoir plus sur la qualification des membres de votre équipe clinique du POSA, consultez la section 5.4 des lignes directrices du POSA.

  7. Comment puis-je vérifier les titres professionnels des membres de mon équipe clinique?

    Demandez à votre superviseure ou superviseur clinique de vous énumérer la qualification de tous les membres de votre équipe clinique et de vous expliquer comment les vérifier.

    Vous pouvez facilement vérifier les titres professionnels suivants :

    Titres professionnels Où les vérifier
    Analyste du comportement certifié(e) (BCBAMD) Consultez le registre des membres agréés du BACBMD.
    Analyste du comportement certifié(e) – doctorat (BCBA-DMC)
    Assistant analyste du comportement certifié(e) (BCaBAMD)
    Technicien en comportement inscrit(e) (RBTMC)
    Psychologue membre de l’Ordre des psychologues de l’Ontario Consultez le registre public de l'Ordre des psychologues de l'Ontario
    Associée ou associé en psychologie membre de l’Ordre des psychologues de l’Ontario
  8. Les responsables du POSA vérifient-ils la qualification des membres de mon équipe clinique?

    Actuellement, ils ne les vérifient pas.

    Les superviseures et superviseurs cliniques doivent inscrire eux-mêmes leurs titres professionnels dans le formulaire d'attestation de la superviseure ou du superviseur clinique du POSA joint au plan comportemental de votre enfant.

    Les employeurs comme les organismes gouvernementaux ou les organismes privés peuvent également vérifier la qualification des membres de l'équipe clinique à leur embauche.

    En 2018, le gouvernement de l'Ontario créera une liste des fournisseurs du POSA afin d'aider les familles à vérifier les titres professionnels des fournisseurs de services comportementaux. Cette liste permettra de vérifier que toutes les superviseures et tous les superviseurs cliniques souhaitant y figurer possèdent ou sont en voie d'obtenir la qualification requise énoncée dans les lignes directrices du POSA. De plus amples renseignements à ce sujet seront communiqués en 2018.

  9. Que dois-je faire si les membres de mon équipe clinique ne possèdent pas la qualification énoncée dans les lignes directrices du POSA?

    À l'heure actuelle, les superviseures et superviseurs cliniques n'ayant pas la qualification requise peuvent continuer d'offrir leurs services s'ils font les démarches nécessaires pour l'obtenir dans un délai établi.

    Les superviseures ou superviseurs cliniques n'ayant pas la qualification requise devront expliquer les démarches entreprises et indiquer le délai prévu pour l'obtenir en remplissant le formulaire d'attestation de la superviseure ou du superviseur clinique du POSA.

    À long terme, toutes les superviseures et tous les superviseurs cliniques devront avoir la qualification requise. Le gouvernement de l'Ontario cherche des façons d'aider le plus de professionnelles et professionnels possible à obtenir cette qualification et communiquera d'autres renseignements sur les délais prescrits en 2018.

    Actuellement, les thérapeutes de première ligne et les professionnelles et professionnels spécialistes ont pour seule exigence d'obtenir une vérification de l'aptitude à travailler auprès de personnes vulnérables auprès de la police

  10. Où puis-je trouver des superviseures et superviseurs cliniques ayant la qualification requise?

    Le site Web ABACUS d'Autisme Ontario est un bon point de départ pour trouver une superviseure ou un superviseur clinique. Vous y trouverez la liste des fournisseurs de services comportementaux fondés sur des données probantes desservant l'Ontario, dont ceux qui satisfont aux conditions requises par le POSA pour la supervision clinique. Chaque professionnelle ou professionnel y inscrit sa qualification et, comme Autisme Ontario et le ministère des Services à l'enfance et à la jeunesse ne surveillent ni ne vérifient ces titres professionnels, assurez-vous de vérifier ceux des membres de votre équipe clinique du POSA.

    Il peut également vous être utile de parler à d'autres familles lorsque vous cherchez une superviseure ou un superviseur clinique.

    En 2018, le gouvernement de l'Ontario créera une liste des fournisseurs de services du POSA afin d'aider les familles à vérifier les titres professionnels des fournisseurs de services comportementaux. Cette liste permettra de vérifier que toutes les superviseures et tous les superviseurs cliniques souhaitant y figurer possèdent ou sont en voie d'obtenir la qualification requise énoncée dans les lignes directrices du POSA. De plus amples renseignements à ce sujet seront communiqués en 2018.

  11. Comment ces professions sont-elles réglementées?

    Le gouvernement de l'Ontario cherche à améliorer la surveillance des fournisseurs de services comportementaux. Toutefois, à l'heure actuelle, l'Ontario ne compte aucun organisme de réglementation consacré uniquement à ce domaine ou à l'analyse comportementale appliquée (ACA).

    Le Behavior Analysis Certification BoardMD (BACBMD), un organisme américain, délivre un agrément international pour les professionnelles et professionnels de l'ACA . Pour l'obtenir, il faut suivre des formations, effectuer des travaux, vivre une expérience supervisée et réussir l'examen du BACBMD. Il existe quatre niveaux d'agrément :

    • Analyste du comportement certifié – doctoral (BCBA-DMC)
    • Analyste du comportement certifié (BCBAMD)
    • Analyste du comportement certifié (BCaBAMD)
    • Technicien en comportement inscrit (RBTMC)

    Certains fournisseurs de services comportementaux sont des psychologues ou des associés en psychologie spécialistes en ACA. Ils sont des professionnelles et professionnels de la santé réglementés membres de l'Ordre des psychologues de l'Ontario.

  12. Quelles compétences et expérience devrais-je rechercher?

    Votre première rencontre avec la superviseure ou le superviseur clinique devrait vous donner une bonne idée de ses compétences et de son expérience. Cette personne devrait faire preuve de transparence quant à ses antécédents professionnels et à ses champs d'expertise. Elle devrait également être en mesure de vous aiguiller si elle n'a pas l'expérience ou les compétences que vous recherchez.

    Essayez de trouver une superviseure ou un superviseur ayant accumulé ou en voie d'accumuler, après l'enregistrement ou l'agrément, au moins 3 000 heures d'expérience en ACA chez les enfants et les jeunes atteints du trouble du spectre autistique (ce qui prend généralement deux ans), dont un minimum de 1 500 heures d'activités de supervision.

    Les lignes directrices du POSA fournissent également des recommandations sur les niveaux d'expérience des thérapeutes de première ligne.

    Vous devriez également vous informer le plus possible sur l'expérience de travail précise des membres de votre équipe clinique. Demandez à votre superviseure ou superviseur clinique de vous parler de la formation des membres de l'équipe clinique et de leur expérience avec des enfants comme le vôtre, de l'expérience qu'ils ont en supervision clinique, ainsi que des méthodes et des approches qu'ils utilisent. Il peut également vous être utile de consulter d'autres familles qui ont fait appel à leurs services.

    Vous trouverez sur le site Web ABACUS d'Autisme Ontario des renseignements qui vous guideront tout au long du processus, notamment des questions à poser pendant les entrevues téléphoniques, les rencontres en personne et les vérifications de références.

    L'Ontario Association for Behaviour Analysis présente également une liste des compétences que devraient avoir les superviseures et les superviseurs cliniques dans le rapport Recommendations for Clinical Supervisor qualifications in Applied Behaviour Analysis Programming for Children and Youth with Autism Spectrum Disorder (August 2017) [Qualification recommandée pour les superviseures et les superviseurs cliniques des programmes d'analyse comportementale appliquée destinés aux enfants et aux jeunes atteints du trouble du spectre autistique – août 2017].

  13. Comment puis-je vérifier si les membres de mon équipe clinique respectent les principes d'éthique et de sécurité?

    Tous les membres de l'équipe clinique, y compris la superviseure ou le superviseur clinique et les thérapeutes de première ligne, devraient avoir des principes et des valeurs qui ressemblent aux vôtres. Posez-vous les questions suivantes :

    • Tiennent-ils compte des priorités de ma famille?
    • Communiquent-ils avec moi de façon claire?
    • Le nombre de services recommandé semble-t-il approprié pour mon enfant et gérable pour ma famille?
    • Le coût du service est-il raisonnable?

    Votre superviseure ou superviseur clinique devrait respecter un code de déontologie, par exemple :

    Vous pouvez demander à votre superviseure ou superviseur clinique de vous expliquer ses politiques de sécurité, ainsi que ses règles et principes de facturation et d'administration conformes à l'éthique. Tous les membres de votre équipe clinique devraient également détenir une vérification valide de l'aptitude à travailler auprès de personnes vulnérables remise par la police. Cette vérification est exigée des professionnelles et professionnels qui travaillent auprès des enfants et des jeunes.

    Si vous avez des inquiétudes concernant votre équipe clinique, plusieurs options s’offrent à vous (consultez la question n° 16).

  14. Quels signes pourraient indiquer que je dois surveiller de plus près mon équipe clinique?

    Méfiez-vous de tout professionnel qui :

    • semble sur la défensive, n'est pas clair ou reste vague à propos de ses antécédents ou ses titres professionnels;
    • utilise des méthodes qui semblent non conventionnelles ou ne sont pas appuyées par des données scientifiques probantes;
    • recommande des services sans tenir compte des résultats de l'évaluation, des situations propres à votre famille;
    • garantit des résultats ou affirme que sa méthode fonctionne pour tout le monde;
    • insiste pour utiliser une formule de facturation inhabituelle ou vous faire signer un contrat de service.
  15. Comment puis-je vérifier si mon équipe clinique travaille bien?

    Le site Web ABACUS d'Autisme Ontario présente des renseignements sur la façon d'évaluer et de surveiller l'efficacité de votre équipe clinique.

  16. Mon équipe clinique ne me satisfait pas. Que puis-je faire?

    Commencez par en parler à votre superviseure ou superviseur clinique pour tenter de résoudre le problème. Votre relation avec cette personne devrait être axée sur l'ouverture et la collaboration, et se fonder sur la confiance et le respect mutuels. Votre superviseure ou superviseur clinique doit être à l'écoute de vos préoccupations et travailler avec vous pour résoudre les problèmes de façon constructive.

    Si vous n'êtes pas satisfait de l'une ou de l'un de vos thérapeutes de première ligne, votre superviseure ou superviseur clinique peut peut-être régler le problème (supervision clinique, réattribution de tâches à un autre fournisseur, de services etc.). Si vous recevez les services d'une professionnelle ou d'un professionnel spécialiste(consultez la description du rôle) et n'en êtes pas satisfait, votre superviseure ou superviseur clinique devrait vous aider à résoudre le problème ou vous aiguiller, au besoin.

    Si vous recevez les services d’une professionnelle spécialisée ou d’un professionnel spécialisé (consultez la question n° 2 pour une description de leur rôle) et n’en êtes pas satisfait, votre superviseure ou superviseur clinique pourrait régler le problème ou vous aiguiller, au besoin.

    Si vous avez des préoccupations importantes ou des plaintes, par exemple concernant un comportement non éthique, vous devez les transmettre à l'organisation professionnelle de votre superviseure ou superviseur clinique, si possible. Il se peut que votre superviseure ou superviseur clinique soit membre de l'une des organisations suivantes :