Tu es làSkip Navigation Links

PRESTATION DES SERVICES ET SOUTIENS DU PROGRAMME ONTARIEN DES SERVICES EN MATIÈRE D'AUTISME

Tous les services du POSA seront fournis dans le cadre d’une approche centrée sur la famille qui favorise la participation active des parents ou des fournisseurs de soins par l’accès à des ressources et à des soutiens, une prise de décision éclairée et la prestation de services souples et adaptés aux besoins en fonction des priorités, des forces et des besoins de la famille. Les parents ou les fournisseurs de soins seront impliqués, orientés et soutenus dès le contact initial, et ce, tout au long de la trajectoire de services suivie dans le cadre du programme. Les services sont planifiés et définis dans le plan de services à la famille du POSA de chaque enfant ou jeune et de chaque famille.

Pour les enfants et les jeunes recevant simultanément des services en matière d’autisme, de besoins particuliers et/ou de santé mentale, les fournisseurs de services sont encouragés à collaborer aux fins de promotion d’une expérience de services harmonieuse et coordonnée pour les familles.

Souplesse en matière de prestation de services

Les enfants et les jeunes atteints d’un TSA varient considérablement en termes de besoins d’acquisition de compétences spécifiques ainsi que d’intensité et de portée des services requis. Dans le contexte du système local de prestation de services, différents modes de prestation des services peuvent s’avérer nécessaires pour satisfaire au mieux à la portée des besoins, notamment des services individuels et axés sur les groupes. Il convient d’apporter de la souplesse tant dans les services et les soutiens qui sont élaborés que dans leur prestation. Il s’agit notamment de donner aux familles le choix de recevoir soit des services comportementaux fondés sur des données probantes par l’intermédiaire d’un fournisseur régional, soit du financement pour se procurer ces services auprès d’un fournisseur de financement direct.

Les fournisseurs sont encouragés à développer les partenariats existants, tels que les ententes sur l’échange de renseignements et les trajectoires de services afin d’optimiser une prestation de service harmonieuse pour les familles d’enfants et de jeunes ayant un TSA.

Dans l’ensemble de la province, les services du POSA permettront :

Plan de services à la famille du Programme ontarien des services en matière d'autisme

Au cœur du POSA réside le principe de services centrés sur l’enfant ou le jeune et sa famille. Conformément au Cadre clinique du POSA, les soins centrés sur la famille constituent une approche de la planification et de la prestation des soins qui favorise les partenariats collaboratifs entre les fournisseurs de soins, les enfants et leur famille. Le service centré sur la famille reconnaît que chaque enfant, chaque jeune, chaque famille est unique; que la famille est la constante dans la vie de l’enfant ou du jeune; et que la famille possède une réelle expertise quant aux compétences, intérêts et besoins de son enfant ou de son jeune. Toutes les décisions relatives aux soutiens, aux services comportementaux et à la coordination des services sont prises en partenariat avec la famille et/ou le jeune et leurs priorités figurent au centre de ces conversations.

OAP Family Services Plan

L’élaboration du plan de services à la famille du POSA s’inscrit dans le service centré sur la famille.

Le plan de services à la famille du POSA est un document évolutif qui reflète l’évolution dans le temps des priorités de la famille, le stade de développement de l’enfant, les progrès réalisés dans l’atteinte des buts et objectifs ainsi que la planification de la transition. Il peut inclure la composition d’une équipe familiale, telle qu’elle est décrite dans le Cadre clinique du POSA.

La préposée ou le préposé aux services de soutien à la famille du POSA lancera le plan. Il ou elle soutiendra la famille tout au long de l’élaboration, de la révision et de la fourniture des composantes illustrées ci-dessus. Chaque enfant ou jeune et sa famille disposeront de leur propre plan de services à la famille.

Les parties suivantes décrivent plus en détail les composantes essentielles du plan de services à la famille. Le plan de services à la famille du POSA et les services offerts par un préposé aux services de soutien à la famille sont élaborés par l’intermédiaire d’un fournisseur de services régional.

Renseignements sur la famille et l'enfant (antécédents familiaux)

Les préposés aux services de soutien à la famille suivront le processus complet de collecte de renseignements défini dans le Cadre clinique du POSA qui établit les antécédents familiaux. Les familles expérimenteront un partage harmonieux des renseignements sur l’enfant et sa famille dans le cadre du processus de planification des services à la famille; et le préposé aux services de soutien à la famille examinera et complètera les renseignements clés concernant l’enfant ou le jeune et sa famille, notamment les évaluations et les rapports pertinents tels que le plan d’enseignement individualisé (PEI). La participation continue du préposé aux services de soutien à la famille sera facultative pour les familles.

Les antécédents familiaux seront actualisés au moins tous les six mois ou lors d’examens de l’état d’avancement des travaux.

Les fournisseurs peuvent envisager de recourir à un formulaire de consentement commun dans toute la zone de service, le cas échéant, et conformément aux exigences des lois sur la protection des renseignements personnels en vigueur. Ils peuvent devoir rechercher l’accord concernant le partage de renseignements au début du processus de planification des services à la famille et à certains moments clés afin d’éviter de demander plusieurs fois à la même personne son consentement.

Personnes / Organismes (équipe familiale)

Les partenariats interprofessionnels et l’équipe familiale constituent les éléments clés de la prestation de services dans le cadre du POSA. En collaboration avec leurs partenaires, les fournisseurs de services du POSA veilleront à planifier de manière collaborative ainsi qu’à intégrer la pratique et la prestation de services aux enfants et aux jeunes atteints d’un TSA et à leur famille. Le processus de planification des services inclura l’aide aux familles pour la navigation dans les services destinés à leur enfant ou leur jeune ainsi que leur coordination. Le Cadre clinique du POSA se concentre sur l’importance de cette approche collaborative et interdisciplinaire en matière de planification des services; il définit comment le plan de services à la famille sera élaboré, révisé et maintenu à l’aide d’apports de l’ensemble des professionnels et des personnes pertinentes qui interviennent dans la vie de l’enfant ou du jeune.

De nombreux enfants et jeunes atteints d’un TSA sont actifs à l’école, dans leur collectivité, avec leur famille et avec d’autres services offerts hors du POSA. Ils disposent également de soutiens naturels dans leur vie, comme des amis, des membres de la collectivité, des fournisseurs de soins et des membres de la famille élargie. Le plan de services à la famille prendra en compte les services et soutiens fournis en dehors du cadre du POSA. Lors de leur travail auprès d’enfants et de jeunes du POSA qui sont scolarisés, les fournisseurs de services du POSA sont encouragés à nouer, promouvoir et maintenir des partenariats étroits avec leurs conseils scolaires locaux.

Le Cadre clinique du POSA détaille la composition de l’équipe familiale, si les parents ou les fournisseurs de soins le souhaitent, ainsi que sa participation et sa mise à jour régulière.

Dans certains cas, si un enfant ou un jeune qui reçoit des services du POSA présente des besoins multiples et/ou complexes, la préposée ou le préposé aux services de soutien à la famille du POSA peut aiguiller la famille vers l’organisme de coordination local en vue de la planification coordonnée des services au titre de la Stratégie pour les services en matière de besoins particuliers (SSBP). Dans ces cas-là, le préposé aux services de soutien à la famille du POSA restera mobilisé auprès de la famille et participera à la planification coordonnée des services afin de favoriser la prestation simplifiée de services et d’éviter les rôles doubles.

Services à la famille et formation

Une philosophie axée sur la famille et sur l’enfant qui prône la collaboration entre les familles et les fournisseurs sous-tend l’approche en matière de services à la famille et de formation au titre du POSA. On encourage les fournisseurs de soins à s’impliquer en offrant un vaste choix et en dépassant les obstacles potentiels, notamment :

Services de base destinés aux parents et aux fournisseurs de soins

Parmi ces services figurent l’information, des ateliers, des groupes et des séminaires visant spécifiquement à orienter les familles qui sont nouvelles dans le service et à leur fournir des renseignements introductifs de base sur le TSA, l’ACA et la prestation de services dans le cadre du POSA.

Les familles qui découvrent le POSA pourront recevoir des services de base destinés aux parents et aux fournisseurs de soins dans un délai de six semaines à compter de leur inscription au POSA.

Ces services sont offerts aux familles participant au POSA en tout temps par des fournisseurs régionaux. Les familles recevront également des renseignements de base sur le POSA de leur préposé aux services de soutien à la famille, y compris sur les options offertes à chaque enfant, jeune et famille. Les familles auront l’option de recevoir leurs services comportementaux fondés sur des données probantes directement d’un fournisseur régional ou de recevoir du financement pour se procurer ces services auprès d’un fournisseur de financement direct. Ces renseignements seront consultés à plusieurs moments lors de la création du plan de services à la famille du POSA et/ou pendant qu’une famille décide comment elle souhaite recevoir ses services comportementaux fondés sur des données probantes dans le cadre du POSA.

Services destinés aux parents/fournisseurs de soins en fonction des besoins et des forces

La formation et les services aux familles fondés sur des données probantes qui sont liés aux nouveaux objectifs d’apprentissage d’un parent ou d’un fournisseur de soins et à ceux déjà appliqués et qui s’inscrivent dans leur prolongement seront offerts en fonction des besoins et des priorités des familles de chaque zone de prestation de services. Parmi eux figurent les services suivants :

Par la collaboration et les partenariats tissés entre eux et avec d’autres secteurs, les fournisseurs régionaux développeront une gamme étendue de services à la famille et de formations pour répondre aux besoins des familles de leur région.

Exemple de consultation et de service intermédiaire par les parents :

Les parents de Sophie reconnaissent la nécessité de lui enseigner à utiliser de manière autonome les toilettes. Leur préposé aux services de soutien à la famille leur suggère de commencer en suivant un atelier sur la préparation en vue d’une formation à l’utilisation des toilettes. L’atelier traite des méthodes de formation, de la préparation de l’enfant et du fournisseur de soins ainsi que des méthodes de collecte de données appropriées.

Quelques jours après l’atelier, la famille bénéficie d’une séance d’encadrement de suivi pour apporter un soutien à domicile supplémentaire. Ses parents appliquent avec succès les stratégies seuls à la maison et assurent un suivi par une autre séance d’encadrement afin de poser des questions deux semaines après la première séance.

Services comportementaux fondés sur des données probantes

Les services comportementaux fondés sur des données probantes, notamment l’analyse comportementale appliquée (ACA), au titre du POSA, s’inscriront dans une approche fondée sur les forces qui permet aux familles d’acquérir les compétences et les connaissances nécessaires pour répondre aux besoins lorsqu’ils surviennent. Les services comportementaux fondés sur des données probantes seront fournis pour mettre en valeur et privilégier le développement, le maintien et la généralisation des compétences fonctionnelles, notamment celles qui préparent les enfants et les jeunes à profiter plus pleinement de l’inclusion dans des milieux ordinaires. Cela s’applique aux services offerts à la fois par les fournisseurs régionaux et les fournisseurs de financement direct.

Un large choix de services comportementaux fondés sur des données probantes seront offerts dans le cadre du POSA. Le choix du moment, la durée, l’intensité et la portée des services comportementaux seront adaptés aux besoins individuels de chaque enfant ou jeune et de sa famille. Les fournisseurs de services du POSA continueront à collaborer avec le secteur de l’éducation afin d’aider les enfants à acquérir les compétences dont ils auront besoin pour être prêts pour l’école, pour y participer pleinement et pour effectuer leur transition vers l’école en fonction de leur état clinique.

Les services comportementaux fondés sur des données probantes offerts dans le cadre du POSA répondent aux objectifs suivants :

Services comportementaux fondés sur des données probantes

Les services comportementaux fondés sur des données probantes, notamment l’analyse comportementale appliquée (ACA), au titre du POSA, s’inscriront dans une approche fondée sur les forces qui permet aux familles d’acquérir les compétences et les connaissances nécessaires pour répondre aux besoins lorsqu’ils surviennent. Les services comportementaux fondés sur des données probantes seront fournis pour mettre en valeur et privilégier le développement, le maintien et la généralisation des compétences fonctionnelles, notamment celles qui préparent les enfants et les jeunes à profiter plus pleinement de l’inclusion dans des milieux ordinaires. Cela s’applique aux services offerts à la fois par les fournisseurs régionaux et les fournisseurs de financement direct.

Un large choix de services comportementaux fondés sur des données probantes seront offerts dans le cadre du POSA. Le choix du moment, la durée, l’intensité et la portée des services comportementaux seront adaptés aux besoins individuels de chaque enfant ou jeune et de sa famille. Les fournisseurs de services du POSA continueront à collaborer avec le secteur de l’éducation afin d’aider les enfants à acquérir les compétences dont ils auront besoin pour être prêts pour l’école, pour y participer pleinement et pour effectuer leur transition vers l’école en fonction de leur état clinique.

Les services comportementaux fondés sur des données probantes offerts dans le cadre du POSA répondent aux objectifs suivants :

5.2.1 Plan comportemental du POSA

Un plan comportemental est requis pour chaque enfant ou jeune recevant des services comportementaux fondés sur des données probantes dans le cadre du POSA.

Comme décrit dans le Cadre clinique du POSA, un plan comportemental est une description détaillée des services comportementaux fondés sur des données probantes que l’enfant ou le jeune recevra dans le cadre du POSA. Il est fondé sur les commentaires de la famille, une compréhension claire de ses attentes, ses capacités et ses priorités et les recommandations cliniques des superviseurs cliniques du POSA. Le plan comportemental est un élément clé du plan de services à la famille du POSA et est créé grâce à la collaboration entre la famille, le superviseur clinique du POSA et d’autres professionnels (y compris l’équipe familiale, si on en a formé une pour l’enfant ou le jeune), au besoin.

Éléments du plan comportemental du POSA et processus de planification

Alors que chaque plan comportemental est unique à la famille et à l’enfant ou au jeune, plusieurs étapes communes caractérisent le processus de planification. Avec le consentement éclairé de la famille, les étapes suivantes sont dirigées par le superviseur clinique du POSA (certaines tâches peuvent être déléguées à un professionnel sous sa supervision) :

  1. Collecte d’information : Le superviseur clinique recueille des renseignements sur les forces et les besoins de l’enfant ou du jeune à partir de documents médicaux, scolaires et de soutien clinique communautaire ainsi que de discussions avec la famille et d’autres professionnels, au besoin.
  2. Évaluation : Le superviseur clinique observe et évalue directement l’enfant ou le jeune afin d’orienter les objectifs des services comportementaux et les stratégies ainsi que de créer une base de référence pour l’observation et l’évaluation continues. Il discute des résultats avec la famille.
  3. Recommandations cliniques : Le superviseur clinique formule une recommandation au sujet de la quantité et du type de services comportementaux dont l’enfant ou le jeune a besoin. Le superviseur clinique discute de ces recommandations avec la famille.
  4. Préparation du plan comportemental du POSA : Le superviseur clinique rédige le plan comportemental du POSA avec la participation d’autres professionnels, au besoin. Il le passe en revue avec la famille et obtient son consentement éclairé afin de procéder à la prestation de services.
  5. Prestation des services comportementaux : L’équipe clinique offre les services tels qu’ils sont décrits dans le plan comportemental du POSA.
  6. Surveillance et évaluation du plan comportemental : L’équipe clinique surveille et évalue continuellement le plan comportemental du POSA et fournit à la famille des mises à jour régulières sur les progrès. Elle rédige un sommaire des progrès au moins tous les six mois et en discute avec la famille.
  7. Révision du plan comportemental (au besoin) : Le superviseur clinique discute de toute modification importante proposée au plan comportemental avec la famille à l’aide du moyen de communication approuvé (p. ex. par écrit, au téléphone ou lors d’une réunion).

Chaque plan comportemental doit comporter les éléments suivants :

Pour en savoir plus, consultez les directives relatives au plan comportemental du POSA

Généralisation et maintien

L’apprentissage de nouvelles compétences ainsi que leur généralisation et leur maintien seront au cœur du plan comportemental du POSA. Pour y parvenir, il conviendra de fournir des services dans des milieux variés, si possible, et avec souplesse, en tenant compte des besoins spécifiques de chaque famille.

À certains moments, la famille œuvrera activement à l’acquisition et à la généralisation de nouvelles compétences et/ou à la prise en charge du comportement difficile de leur enfant. Dans d’autres occasions, elle mettra plus exclusivement en pratique ces compétences dans de nouveaux endroits, avec de nouvelles personnes, y compris l’équipe familiale. Le POSA fournira des services et des soutiens aux familles qui apprennent de nouvelles compétences et à celles qui les maintiennent. Le plan comportemental du POSA décrira l’approche d’intervention prévue pour le développement de nouvelles compétences ainsi que la généralisation et le maintien de ces compétences.

Les possibilités d’apprentissage et de généralisation de nouvelles compétences peuvent prendre la forme suivante :

La durée, l’approche, le milieu et l’intensité spécifiques du nouvel apprentissage seront définis dans le plan comportemental du POSA en fonction :

Au fur et à mesure de l’atteinte du ou des objectif(s) recensé(s) dans le plan comportemental du POSA, le plan de services à la famille du POSA sera mis à jour pour inclure d’autres soutiens et services permettant à la famille d’appliquer son apprentissage à des situations réelles et de le conserver. Le plan peut inclure les services à la famille et la formation ainsi que d’autres soutiens et services fournis selon les modalités suivantes :

La préposée ou le préposé aux services de soutien à la famille programmera des points de service avec la famille au moins tous les six mois, comme cela est indiqué dans le Cadre clinique du POSA. Lorsqu’un nouveau besoin ou une nouvelle préoccupation se présentera, la famille, le superviseur clinique et le préposé aux services de soutien à la famille, s’il y a lieu, discuteront de l’approche adéquate pour répondre au besoin et déterminer si une nouvelle évaluation et un nouveau plan comportemental sont requis. Si tel est le cas, ils faciliteront l’évaluation dès que possible.

Exemple : Aamir et Naseem sont des jumeaux âgés de trois ans qui viennent de bénéficier des services du POSA. D’après les évaluations individualisées et les priorités définies par leur famille, un plan de services à la famille du POSA a été établi pour chacun d’entre eux.

Les plans de services à la famille pour les deux garçons comportent la possibilité pour la famille d’apprendre des renseignements de base et de commencer à acquérir des compétences en tant que médiateurs éclairés. Dans les deux plans figurent l’enseignement direct, des possibilités de généralisation et de maintien dans leur environnement naturel ainsi que la formation et l’éducation de leurs parents et d’autres fournisseurs de soins.

Lors des évaluations d’Aamir et Naseem, des différences de styles d’apprentissage, de forces et de besoins ont été constatées. Par conséquent, leur plan comportemental comprend des objectifs différents et des approches diversifiées pour les atteindre. On a observé qu’Aamir avait besoin de services comportementaux fondés sur des données probantes individuels et intensifs afin d’améliorer son taux d’apprentissage et de développement globaux. Naseem a acquis des compétences adaptées à son âge qu’il a développées grâce à des possibilités naturelles d’apprentissage à la maison et à l’école. On a observé qu’il avait besoin de services comportementaux fondés sur des données probantes qui privilégient l’acquisition de compétences sociales et en communication.

Planification de la transition

Les périodes de transition peuvent s’avérer spécialement stressantes et difficiles pour les enfants et les jeunes atteints d’un TSA et leur famille. Grâce à des connaissances sur les renseignements et les ressources disponibles et à une préparation poussée, il est possible de réduire le stress et de faciliter la réussite de la transition.

Une famille peut demander à se retirer du POSA avec ou sans services de soutien à la transition. Le retrait d’un diagnostic de TSA garantirait également un plan de transition individualisé hors du POSA.

Les fournisseurs de services du POSA offriront une gamme de soutiens et de services relatifs à la transition afin de répondre à la complexité et à la diversité des besoins en transition des enfants et des jeunes atteints d’un TSA qui peuvent évoluer avec le temps. Conformément au Cadre clinique du POSA, la planification de la transition sera individualisée, prévue et atteinte en partenariat avec le fournisseur du POSA, la famille et/ou le jeune, les éducateurs et les autres fournisseurs de services, le cas échéant. Ces services et soutiens peuvent évoluer en fonction des besoins reconnus de chaque enfant et/ou jeune et de sa famille. La planification de la transition peut englober les transitions liées aux études (p. ex. vers l’école maternelle, de l’école élémentaire vers l’école secondaire) les transitions personnelles (p. ex. un déménagement du domicile familial, des modifications de la composition de la famille) et une transition vers des services pour adultes (p. ex. formation spécialisée, autonomie sociale, emploi et aptitudes à la vie autonome).

Transitions liées aux études

Les partenariats et la planification collaborative avec les fournisseurs de services du POSA, les familles et/ou les jeunes, les éducateurs et les autres fournisseurs de services sont essentiels pour planifier des transitions réussies vers l’école et optimiser la coordination des soins et de l’apprentissage.

Dans le cadre de la phase initiale de la mise en œuvre du POSA, Connexions pour les élèves continue à fournir des transitions coordonnées et harmonieuses vers l’école pour les enfants et les jeunes d’âge scolaire qui bénéficient de l’ancien programme d’intervention comportementale intensive (ICI). La planification de la transition suit le modèle existant de Connexions pour les élèves; ces enfants et jeunes continueront toutefois à bénéficier des services du POSA.

Connexions pour les élèves :

Compte tenu de l’évolution continue du POSA, d’autres communications sur l’avenir du programme Connexions pour les élèves seront transmises. D’ici là, les présentes lignes directrices doivent être utilisées en conjonction avec les Lignes directrices relatives au Programme de soutien en milieu scolaire et Addenda : Responsabilités des consultantes et consultants du Programme de soutien en milieu scolaire – TSA dans le cadre du modèle Connexions pour les élèves au sein d’équipes de transition multidisciplinaires centrées sur les élèves.

Transition vers l'âge adulte

Alors qu’une famille et/ou un jeune prévoient la transition vers la vie adulte, dans l’enseignement postsecondaire et/ou vers les services aux adultes, la réussite de la planification de la transition repose sur une collaboration et un partenariat actifs entre les fournisseurs de services du POSA, la famille et/ou le jeune, les éducateurs et les autres fournisseurs de services, le cas échéant. La planification optimale de la transition est dictée par les besoins individuels, les forces et les intérêts ainsi que les objectifs identifiés que poursuivent la famille et/ou le jeune en vue de promouvoir l’autonomie et d’améliorer la qualité de vie.

Les jeunes ayant un TSA et une déficience intellectuelle peuvent être impliqués dans la Planification intégrée de la transition pour les jeunes ayant un handicap de développement (Jeunes en phase de transition). Cette initiative vise à assurer que les jeunes ayant une déficience intellectuelle disposent d’un plan unique de transition intégré pour faciliter leur transition vers l’âge adulte. Sur demande, dès l’âge de 14 ans, chaque jeune ayant une déficience intellectuelle peut obtenir un plan par écrit qui l’aide à se préparer à l’âge adulte et à la transition des services axés sur les jeunes et de l’enseignement secondaire vers des services communautaires pour adultes, de façon réfléchie et coordonnée. Des protocoles locaux ont été élaborés et des organismes responsables répertoriés pour mener ce processus localement. Les fournisseurs de services du POSA sont encouragés à y collaborer comme il convient.

5.3 Options de services du Programme ontarien des services en matière d’autisme

Tous les fournisseurs régionaux et/ou les préposés aux services de soutien à la famille doivent donner aux familles le choix de recevoir des services comportementaux fondés sur des données probantes par l’intermédiaire d’un fournisseur régional, soit du financement pour se procurer ces services au moyen d’un fournisseur de financement direct. Il incombe aux préposés aux services de soutien à la famille de fournir aux familles des renseignements objectifs et cohérents au sujet des options de services qui leur sont offertes, et de reconnaître dans le cadre du dossier de l’enfant que ces renseignements ont été fournis. Les préposés aux services de soutien à la famille ne sont pas responsables de la prise de décisions au sujet du financement ou de l’intensité des services. Les familles recevront des renseignements objectifs au sujet des options de services à leur disposition tout au long de leur trajectoire de services, y compris lors de l’inscription au POSA, de la création du plan de services à la famille du POSA, avant qu’une place pour l’enfant ou le jeune pour des services comportementaux fondés sur des données probantes devienne disponible et/ou lors des évaluations des progrès.

Choix d’une option de service et d’un fournisseur du POSA

Une fois qu’une place pour l’enfant ou le jeune pour des services comportementaux fondés sur des données probantes dans le cadre du POSA devient disponible, lors de la prochaine évaluation des progrès, on aidera la famille à prendre une décision éclairée au sujet des options de services à sa disposition.

On offrira toujours ce choix aux familles lors de chaque évaluation des progrès (au moins une fois tous les six mois).

Les familles peuvent discuter de leurs options de services avec leur préposé aux services de soutien à la famille ou leur fournisseur en tout temps.

Peu importe l’option de service que les familles choisissent, elles recevront toutes un plan de services à la famille du POSA et se feront également offrir des services familiaux et de la formation par l’intermédiaire de fournisseurs régionaux afin de fournir les services de base destinés au parent ou au fournisseur de soins et de favoriser la généralisation et le maintien des compétences acquises.

Option des services directs

Si une famille choisit l’option des services directs, elle collaborera avec son fournisseur régional pour cerner les besoins, les forces et les objectifs de son enfant ou son jeune et commencer à créer son plan comportemental du POSA (voir la section 5.2.1).

Option du financement direct

Si une famille choisit de recevoir du financement, elle est responsable de sélectionner le fournisseur qui répondra le mieux à ses besoins et à ceux de son enfant. Les familles peuvent obtenir du soutien pour trouver un fournisseur sur le site Web du MSEJ (lien du site Web).

Une fois qu’une famille a choisi un fournisseur de financement direct, celui-ci collaborera avec la famille et l’équipe familiale du POSA afin de créer un plan comportemental en fonction des besoins de l’enfant ou du jeune et de sa famille. Le fournisseur de financement direct présentera à la famille le budget associé à son plan comportemental du POSA.

Les services comportementaux fondés sur des données probantes du POSA seront financés jusqu’à concurrence de 55 $/heure.

Le taux horaire maximal comprend les heures directement passées auprès d’un enfant ou d’un jeune, d’un membre de sa famille et/ou de tout membre de l’équipe familiale du POSA. Cela comprend le temps consacré à l’évaluation des forces de l’enfant ou du jeune et des besoins de la famille, que l’enfant ou le jeune et/ou la famille soit présents ou non, de même que les réunions avec les membres de l’équipe familiale du POSA (comme nommés par la famille) aux fins de consultation et d’harmonisation de l’approche envers les services dans plusieurs environnements ou de soutien de la généralisation et le maintien des compétences à la maison et dans la communauté.

Les taxes et les services indirects, tels que la rédaction de rapports, la supervision d’un thérapeute, les déplacements, les fournitures requises pour le programme et l’intégration du personnel, ne peuvent être facturés distinctement, mais doivent plutôt être pris en compte dans le taux horaire.

On s’attend à ce que les fournisseurs de services du POSA demandent un taux horaire inférieur pour les services nécessitant moins de ressources.

Il se peut que le financement offert ne couvre pas tous les coûts engagés dans le cadre d’une entente privée. On encourage les parents à poser des questions et demander de l’information écrite au sujet des frais de service afin de s’assurer qu’ils comprennent pleinement les structures de coûts du fournisseur avec qui ils décident de collaborer.

Ce financement ne peut servir à payer d’autres services non compris dans le plan comportemental du POSA (p. ex. de la musicothérapie).

Rôles et responsabilités des fournisseurs de financement direct

Les superviseurs cliniques rempliront et remettront les documents suivants à leur point d’accès unique :

Si des changements importants ont été apportés au plan comportemental du POSA (p. ex. nouvelle méthode pour atteindre les objectifs ou comportements émergents ou difficiles), mais peuvent toujours être couverts par le budget soumis, le superviseur clinique doit préparer une modification au plan comportemental du POSA décrivant la prestation des services. Les superviseurs cliniques fournissant des services en vertu de l’option de financement direct du POSA doivent soumettre cette modification au point d’accès unique.

Si les changements apportés au plan comportemental du POSA ne peuvent être couverts par le financement inclus dans le budget, il faut préparer et remettre au point d’accès unique un nouveau plan comportemental et budget.

Dans le cadre du POSA, on s’attend à ce que les fournisseurs de financement direct collaborent avec tous les fournisseurs de services du POSA, y compris les points d’accès uniques et les autres professionnels qui interagissent avec l’enfant ou le jeune et la famille, et harmonisent les objectifs et les approches des services.

Rôles et responsabilités des familles relativement au financement direct

Si une famille reçoit du financement pour se procurer des services comportementaux fondés sur des données probantes ou reçoit des services directement d’un fournisseur régional et souhaite modifier son option de service, elle doit en aviser le préposé aux services de soutien à la famille et/ou le point d’accès unique. Lorsqu’une famille souhaite modifier son option de service, tous les efforts seront faits pour assurer la continuité du service; elle est cependant sujette à la disponibilité du fournisseur.

Rôles et responsabilités du point d’accès unique

Le point d’accès unique est responsable de l’examen de tous les documents requis, y compris le plan comportemental du POSA, l’attestation du superviseur clinique du POSA et le budget du plan comportemental du POSA, afin de s’assurer qu’ils sont bien remplis et qu’on puisse verser les fonds. Il s’agit d’un examen administratif qui ne comprend pas un examen clinique du plan comportemental du POSA.

Dans les 30 jours civils après la réception des documents énumérés ci-dessus, le point d’accès unique versera les fonds à la famille conformément au plan comportemental du POSA, ou l’informera si des documents supplémentaires sont requis.

Les budgets seront soumis et financés pour une période maximale de six mois. Le point d’accès unique est responsable de conclure et de respecter une entente de financement avec la famille décrivant le budget associé au plan comportemental du POSA et le processus de rapprochement.

On s’attend à ce que le personnel administratif au point d’accès unique réalise le rapprochement de tous les reçus soumis dans un délai maximal de 30 jours civils après la réception du dernier reçu dans le cadre de l’entente de financement direct. Si l’on détermine que les fonds ont été utilisés pour des services inadmissibles, des mesures seront prises pour les récupérer auprès du parent ou du fournisseur de soins qui a signé l'entente. Tous les documents remis au point d’accès unique sont sujets à une vérification du gouvernement de l’Ontario.

Haut