Tu es làSkip Navigation Links > Accueil > Professionnels > Besoins particuliers > Stratégie ontarienne pour les services en matière > Planification coordonnée des services > Annexes

Annexes

Annexe A : Profils des familles

Les trois scénarios qui suivent montrent le genre de besoins qui peuvent amener une famille à demander une planification coordonnée des services ou à y être aiguillée. Ils peuvent également montrer comment des familles qui vivent dans des circonstances différentes sont susceptibles de recevoir des intensités de service variées et des contacts moins ou plus fréquents avec leur coordonnatrice/coordonnateur de la planification des services.

Profil type 1 :

Un jeune de 15 ans qui a reçu un diagnostic de trouble du spectre de l’autisme quand il était petit a accès à plusieurs services et soutiens depuis plusieurs années, notamment à des services de santé mentale, à des services en matière d’autisme, à des services comportementaux, à des services de relève ainsi qu’à des soutiens pour ses études. Les fournisseurs de services actuels travaillent bien ensemble, mais il n’y a pas de plan de services coordonné. Il a un comportement de plus en plus agressif depuis quelques temps. Ses parents et les responsables de l’école ont du mal à gérer ses comportements et à garder les autres enfants à l’abri de ses débordements agressifs.

Profil type 2 :

Une enfant de 8 ans qui a reçu un diagnostic de paralysie cérébrale dystonique et de maladie pulmonaire chronique (dépendante de l’oxygène) a aussi reçu un diagnostic de retard global du développement. Elle est née à près de 29 semaines de gestation et elle a contracté une méningite néonatale.

Elle est souvent hospitalisée pour des pneumonies, généralement dans l’unité des soins intensifs, et elle a eu besoin d’une intubation lors de certains séjours. Ses deux parents s’occupent de ses soins, mais ne vivent pas ensemble. Elle habite avec sa mère et sa sœur aînée. Elle a besoin de soins directs pour s’alimenter ainsi que pour d’autres activités du quotidien et elle reçoit des soins infirmiers de nuit. Son assiduité à l’école est sporadique compte tenu de ses besoins médicaux, mais lorsqu’elle la fréquente, elle reçoit une assistance d’une aide-enseignante ou d’un aide-enseignant ainsi que d’une infirmière ou d’un infirmier. L’enfant bénéficie de huit jours de répit par mois dans la collectivité.

Profil type 3 :

Un pédiatre vient de déterminer qu’un nourrisson de 18 mois a un retard de la parole et du langage ainsi qu’un retard de développement social et moteur. Le parent est un chef de famille monoparentale qui a des jumeaux de trois ans.

Remarque : L’enfant et la famille dans le profil type 3 peuvent recevoir ou non d’une planification coordonnée des services, selon leurs autres circonstances. Comme leur cas est moins complexe, ils peuvent recevoir une planification coordonnée des services moins intensive ou d’un aiguillage chaleureux vers d’autres services avec une invitation à revenir à l’organisme de coordination si les circonstances se compliquent.

Annexe B : Carte des zones de prestation de services

Carte des zones de prestation de services

Zones de prestation de services aux personnes ayant des besoins particuliers

Légende
1. Stormont, Dundas et Gengarry 18. Waterloo
2. Prescott et Russell 19. Elgin/Oxford
3. Ottawa 20. Chatham-Kent
4. Lanark/Leeds et Grenville 21. Essex
5. Frontenac/Lennox et Addington 22. Lambton
6. Hastings/Prince Edward/Northumberland 23. Midddlesex
7. Haliburton/Kawartha Lakes/Peterborough 24. Huron/Perth
8. Durham 25. Grey/Bruce
9. York 26. Simcoe
10. Toronto 27. Renfrew
11. Peel 28. Nipissing/Parry Sound/Muskoka
12. Dufferin/Wellington 29. Greater Sudbury/Manitoulin/Sudbury
13. Halton 30. Timiskaming/Cochrane
14. Hamilton 31. Algoma
15. Niagara 32. Thunder Bay
16. Haldimand-Norfolk 33. Kenora/Rainy River
17. Brant 34. Côte de la baie James

Réalisée par l’Unité du marché du travail et de l’analytique de la Direction de l’information et de la veille stratégiques du MSEJ

Annexe C : Rôles et responsabilités dans le processus de planification intégrée de la transition

Les organismes de coordination ont la responsabilité précise de mettre en branle le processus de transition intégré mis en place par le ministère des Services à l’enfance et à la jeunesse, le ministère des Services sociaux et communautaires et le ministère de l’Éducation. Ce processus s’apparente étroitement aux processus du plan d’enseignement individualisé (PEI) et des services aux adultes. Le tableau qui suit indique les rôles et responsabilités des parties concernées par l’élaboration d’un plan de transition intégré pour une jeune personne ayant une déficience intellectuelle qui possède également un plan de services coordonné :

Rôles et responsabilités dans le processus de planification intégrée de la transition

Coordonnatrice/ coordonnateur de la planification des services :

Écoles :

Fournisseurs de services à l’enfance :

Fournisseurs de services de santé (p. ex. soins primaires, réseaux locaux d’intégration des services de santé, centres d’accès aux soins communautaires) :

Organismes des Services de l’Ontario pour les personnes ayant une déficience intellectuelle (SOPDI) :

retour en haut