Partie 3 : Population cible

La population cible de la planification coordonnée des services se compose des familles d’enfants et de jeunes ayant des besoins particuliers multiples et/ou complexes dont les besoins en matière de coordination des services dépassent ce à quoi la capacité de collaboration interprofessionnelle peut répondre et qui bénéficieraient du soutien accru fourni par la planification coordonnée des services. Ceci pourrait être en raison de l’étendue et de la nature intersectorielle des besoins de l’enfant ou du jeune en matière de services et/ou des difficultés associées à la coordination des services à cause de facteurs touchant toute la famille.

Les enfants et les jeunes de moins de 18 ans et les jeunes personnes de 18 à 21 ans qui n’ont pas quitté l’école sont admissibles à la planification coordonnée des services. Un diagnostic n’est pas nécessaire pour accéder à la planification coordonnée des services.

C’est l’organisme de coordination qui décidera si une famille peut bénéficier d’une planification coordonnée des services en s’appuyant sur les commentaires de la famille et en cherchant à déterminer si le service serait bénéfique pour un enfant/un jeune et sa famille, compte tenu des facteurs ci-dessous. Les coordonnatrices ou coordonnateurs de la planification des services et autres employés formés qui jouent un rôle dans l’accueil travailleront avec la famille pour déterminer si elle doit recevoir le service et à quel niveau d’intensité2.

Si l’organisme de coordination décide de ne pas offrir à l’enfant/au jeune et à la famille une planification coordonnée des services et un plan de services coordonné officiel, il doit fournir une explication à la famille et la diriger de façon uniforme, au moyen d’un aiguillage chaleureux3, vers les autres soutiens appropriés qui peuvent être nécessaires.

La famille sera également informée du fait que si, dans l’avenir, ses besoins s’intensifient ou si ses circonstances changent ou si de nouveaux besoins apparaissent, elle ne devra pas hésiter à retourner vers l’organisme de coordination pour demander l’accès à la planification coordonnée des services. Avec le consentement de la famille, l’organisme de coordination conservera les renseignements sur la famille dans ses dossiers afin de pouvoir les mettre à jour si la famille demande l’accès à la planification coordonnée des services plus tard.

Facteurs dont il faut tenir compte

Les organismes de coordination prendront en compte les caractéristiques des enfants/jeunes et des familles, ainsi que des facteurs externes, pour déterminer si les enfants/jeunes et leurs familles doivent ou non recevoir une planification coordonnée des services :

Pour des exemples d’enfants et de jeunes et de familles qui peuvent recevoir une planification coordonnée des services, se reporter à l’Annexe A.

retour en haut