Tu es làSkip Navigation Links > Accueil > Professionnels > Intensifions nos efforts > Le rapport annuel 2015 > Diversité, inclusion sociale et sécurité

Diversité, inclusion sociale et sécurité

Photo of two female youth, one in wheelchair.

L’Ontario compte une grande et riche variété de jeunes ayant divers atouts, besoins, capacités, perspectives et expériences. Pour réaliser le potentiel de cette diversité, le gouvernement veille à ce que l’Ontario soit un endroit sécuritaire, inclusif et tolérant où tous les jeunes peuvent s’épanouir. Lorsque les jeunes de l’Ontario sont en sécurité et soutenus à la maison, à l’école, au travail, en ligne et dans leurs collectivités, ils sont plus à même de réussir leur transition vers l’âge adulte et de contribuer à l’inclusion et à la diversité dans leurs collectivités.

Résultats #13, 14, 15

L’Ontario veut que les jeunes :

Cette année, l’Ontario a amélioré l’accès aux services, offert des soutiens ciblés et poursuivi ses actions en faveur de la diversité, de l’inclusion sociale et de la sécurité des jeunes. Les programmes et politiques de la province ont permis de réaliser des progrès dans les domaines suivants :

Nouveauté en 2014-2015

Promotion de la diversité et de l’inclusion sociale des jeunes

Photo of three male youth, one with rake, doing yard work.

L’Ontario est déterminé à faire en sorte que tous les jeunes aient les mêmes chances de participer à la vie de la société, quelle que soit leur situation. Cette année, dans le cadre de diverses initiatives, l’Ontario a appuyé l’inclusion sociale et recensé les obstacles rencontrés par les jeunes et leurs collectivités.

Nouveauté en 2014-2015

Aider les jeunes à être en sécurité, à grandir et à s’épanouir

Les jeunes ont besoin d’être en sécurité dans tous les lieux où ils passent du temps, que ce soit à la maison, à l’école, sur le campus, sur le lieu de travail et sur Internet. L’Ontario est déterminé à identifier et à traiter les causes profondes des problèmes sociaux qui nuisent à la sécurité, comme la criminalité chez les jeunes, la criminalité violente chez les jeunes, ainsi que la violence et le harcèlement à caractère sexuel.

Photo of three male youth and one female youth  at a table in classroom having a discussion.

Données du profil 2015

  • 95,7 p. 100 des jeunes se sentent en sécurité à l’école.
  • 19 p. 100 des jeunes ont fait l’objet de cyberintimidation.
  • 98 p. 100 des Ontariennes et des Ontariens se sentent « en sécurité » ou « très en sécurité » dans leur collectivité.

Nouveauté en 2014-2015

Soutien aux jeunes ayant des démêlés avec la justice

L’Ontario est déterminé à améliorer les résultats de tous les jeunes qui ont des démêlés avec la justice et le système de justice pour les jeunes ou qui risquent d’en avoir. Cette année, l’Ontario s’est employé tout particulièrement à soutenir des programmes qui aident les jeunes à revenir sur le droit chemin, le cas échéant, et à améliorer les résultats des jeunes aux prises avec la loi.

Données du profil 2015

  • 7 p. 100 des jeunes ont un comportement antisocial.
  • Le taux de criminalité global chez les jeunes de l’Ontario est de 3 201 par tranche de 100 000 jeunes.
  • Le taux global de crimes violents chez les jeunes de l’Ontario est de 1 048 par tranche de 100 000 jeunes.

Étude de cas

Le projet sur l’expérience des Noirs

Le projet sur l’expérience des Noirs est une étude inédite des expériences vécues par la communauté noire de la région du grand Toronto. L’enquête couvre de nombreux aspects de la vie, comme l’identité, l’éducation, la spiritualité et les liens avec le système de justice. L’étude se penche également sur les différentes expériences des Canadiennes et Canadiens, des immigrants et des nouveaux arrivants de race noire. À ce jour, des entrevues ont été effectuées auprès de personnes provenant de plus de 50 pays d’Afrique et d’Amérique, de manière à refléter la diversité culturelle de la communauté noire. La participation des jeunes a considérablement enrichi le processus de recherche.

Le projet sur l’expérience des Noirs examine les défis rencontrés par les membres de la communauté des jeunes et des adultes noirs et met en avant les contributions qu’ils apportent pour les relever. Le projet fournit également aux jeunes des occasions réelles de perfectionner leurs compétences et d’en apprendre davantage sur leur communauté. Actuellement, 70 p. 100 du personnel employé dans le cadre du projet a moins de 30 ans.

Par le biais du projet, des jeunes sont soutenus par des mentors et formés à la recherche, à la collecte de données, à la participation communautaire et au changement social. Les jeunes jouent également un rôle crucial en travaillant avec les médias pour faire part de leurs réflexions sur le vécu des jeunes de la région du grand Toronto et les résultats généraux de l’étude. Le projet a aussi donné l’occasion aux jeunes intervieweurs communautaires de se rapprocher davantage de leur communauté qu’ils ne l’auraient fait autrement.

« Bien que je sois noire, je ne m’investis pas activement dans ma communauté. J’ai l’impression d’ignorer beaucoup de choses. Pouvoir entendre les témoignages des gens m’ouvre les yeux. » —Tynelle Chase, intervieweuse communautaire du projet sur l’expérience des noirs

Rencontre communautaire dans le cadre du projet sur l’expérience des Noirs

Rencontre communautaire dans le cadre du projet sur l’expérience des Noirs

Haut