Tu es làSkip Navigation Links > Accueil > Besoins particuliers > Autisme > Le nouveau Programme ontarien des services en matière d’autisme

Le nouveau Programme ontarien des services en matière d’autisme

Le nouveau Programme ontarien des services en matière d’autisme permettra aux familles d’accéder plus facilement à des services pour leurs enfants à un niveau d’intensité adapté à leurs besoins : il réduira les temps d’attente et augmentera le nombre de places disponibles pour servir un plus grand nombre d’enfants et de jeunes et faire face à la hausse de la prévalence des diagnostics d’autisme.

Le 29 juin 2016 – Lire une déclaration du ministre Coteau


Transition vers le Programme ontarien des services en matière d’autisme

Le plan élargi de transition élaboré par l’Ontario permettra de mieux épauler tous les enfants autistes tout en améliorant les soutiens aux familles les plus touchées par la transition vers le nouveau programme. Le plan aborde les points suivants :

L’Ontario a également mis sur pied un nouveau comité consultatif composé de parents, de parties prenantes et de spécialistes, qui sera chargé de formuler des conseils sur la structure et la mise en œuvre du programme. Le comité consultatif sur le Programme ontarien des services en matière d’autisme donne également des conseils sur la façon de solliciter les opinions d’autres experts, y compris les familles, sur les modifications proposées au programme.

Au cours de la première phase de son travail, le Comité consultatif du Programme ontarien des services en matière d’autisme a élaboré un ensemble de résultats et de lignes directrices pour le nouveau programme. Le Comité est heureux de présenter ces résultats et ces lignes directrices pendant qu’il entreprend la prochaine phase de la conception du programme. Le Comité s’appuiera sur ces résultats et ces lignes directrices pour continuellement formuler des conseils sur la conception du nouveau Programme ontarien des services en matière d’autisme.

Les sommaires des réunions mensuelles du comité consultatif sont publiés ici.

Sommaires des réunions du comité

  • 24 février 2017

    Ce qui suit est une vue d’ensemble des débats qui ont eu lieu pendant la sixième réunion en personne du Comité consultatif du Programme ontarien des services en matière d’autisme (POSA) :

    • Le président du Comité d’experts cliniques a fait le point sur leur travail :
      • Le taux de participation à l’étude a été élevé. L’analyse des résultats est en cours, et les premiers indicateurs révèlent qu’il existe une bonne entente et de la cohérence dans la prise de décision clinique.
      • Il y a eu 31 groupes de discussion jusqu’à présent, y compris avec sept conseils scolaires et deux groupes de jeunes. Une autre rencontre avec des représentants des parents aura lieu le 1er mars et sera suivi d’un sondage des parents.
    • Les membres ont reçu l’ébauche de cadre de travail et les instructions concernant les présentations en mars sur le modèle recommandé de prestation des services du POSA. Ils ont posé des questions pour clarifier les instructions et l’intention.
      • Les modèles présentés concorderont avec les résultats escomptés et les principes du nouveau programme. Les membres conviennent d’afficher ces résultats et principes sur le site Web du MSEJ avec les résumés de leurs réunions.
    • À la suite des discussions sur l’état actuel des services et des soutiens pour les enfants et les jeunes atteints de TSA et leurs familles, le personnel du MSEJ a présenté les trois piliers de la Stratégie pour les services en matière de besoins particuliers et le travail accompli jusqu’à présent dans la mise en œuvre de cette initiative.
    • Le personnel du ministère de l’Éducation a fait une présentation sur les soutiens supplémentaires pour les élèves atteints de TSA, et les membres ont eu l’occasion de poser des questions pour appuyer la prochaine phase de leur travail. Dans l’après-midi, les membres ont eu une discussion approfondie sur l’état actuel des soutiens éducationnels et sur leurs recommandations pour améliorer la capacité de l’ICI dans les écoles et coordonner/aligner la prestation du POSA du MSEJ.
    • Dans le prolongement des discussions à la dernière réunion, les membres ont examiné l’état actuel des services en matière d’autisme au plan de la coordination et de la navigation dans ces services. À partir des renseignements fournis, les membres ont été priés de réfléchir aux questions suivantes :
      • Quels aspects du système actuel de prestation des services donnent de bons résultats, et quelles sont les lacunes les plus importantes?
      • Quels changements immédiats l’Ontario devrait-il envisager pour répondre aux besoins des familles et atteindre les résultats escomptés touchant l’accès et l’évaluation, et quels seraient les changements à long terme?

    Les prochaines réunions du Comité consultatif du Programme ontarien des services en matière d’autisme auront lieu les 24 et 31 mars 2017.

  • 27 janvier 2017

    Ce qui suit est une vue d’ensemble des débats qui ont eu lieu pendant la cinquième réunion en personne du Comité consultatif du Programme ontarien des services en matière d’autisme :

    • Le personnel du Ministère a fourni aux membres un plan de travail révisé indiquant les activités du comité pour les quatre prochaines réunions.
      • Les réunions de janvier et de février consisteront principalement à analyser l’état actuel des services par rapport aux besoins des familles recensés.
      • En mars, les membres auront l’occasion d’apporter des idées sur la prestation future des services en matière d’autisme en fonction des résultats et des principes déterminés par les membres. Le MSEJ préparera un cadre de travail pour guider ces présentations.
    • En se basant sur les débats de la réunion du mois de décembre, les membres ont participé à un exercice dirigé par un animateur visant à achever la validation du sommaire des besoins découlant des quatre scénarios de cas. Il y a eu des commentaires supplémentaires.
    • Le personnel du Ministère a présenté une vue d’ensemble des données recueillies par le Ministère sur les services et soutiens liés au Programme d’intervention en autisme (PIA) et à l’analyse comportementale appliquée (ACA). Les membres ont eu l’occasion de poser des questions et de demander des renseignements supplémentaires qui leur seront utiles dans la prochaine phase de leur travail.
    • Dans l’après-midi, les membres se sont répartis en deux groupes pour discuter de l’état actuel des services en matière d’autisme en ce qui touche l’accès et l’évaluation. Selon les renseignements sur le contexte actuel et les perspectives des familles et d’autres experts fournis aux membres sur ces deux points, les membres ont été priés de réfléchir à deux questions :
      • Quels aspects du système actuel de prestation des services apportent une réponse appropriée, et où se trouvent les lacunes les plus importantes?
      • Quels changements immédiats l’Ontario pourrait-il envisager pour répondre aux besoins des familles et obtenir les résultats escomptés concernant l’accès et l’évaluation, et quels seraient les changements à long terme?
    • La discussion sur l’état actuel se poursuivra à la prochaine réunion.

    La prochaine réunion du Comité consultatif du Programme ontarien des services en matière d’autisme aura lieu le 16 février 2017.

  • 16 décembre 2016

    Voici une vue d’ensemble des discussions qui ont eu lieu lors de la quatrième réunion en personne du Comité consultatif du Programme ontarien des services en matière d’autisme :

    • Un membre du Comité d’experts cliniciens en matière de trouble du spectre de l’autisme (CEC) a assisté à la réunion pour donner un aperçu de l’étude que le CEC entreprend pour alimenter le cadre de planification de l’intervention du nouveau Programme ontarien des services en matière d’autisme. L’accent est mis sur la collecte de renseignements qui pourraient contribuer à guider la façon dont on prendra les décisions cliniques au niveau individuel en se fondant sur les objectifs des enfants.
      • Cette étude a pour but de contribuer à repérer les renseignements qui alimenteront de manière fiable et utile les décisions en matière de planification des traitements pour les enfants qui ont un trouble du spectre de l’autisme (TSA). Les avis des cliniciennes et cliniciens qui participent actuellement à la planification des traitements seront essentiels pour alimenter ces travaux. On comptera notamment parmi les personnes participantes des psychologues, et/ou des psychologues associés, des analystes du comportement agréés par le conseil de l’ONTABA, et des orthophonistes, y compris des cliniciennes et cliniciens provenant de programmes de services en matière d’autisme financés par les deniers publics et privés.
      • Nous associerons les résultats de cette recherche à des consultations continues des parties prenantes et à d’autres renseignements afin d’alimenter les recommandations du CEC.
      • Les membres du Comité ont posé des questions et fourni de la rétroaction sur le projet.
    • Le personnel du ministère a fourni aux membres un aperçu général des engagements du gouvernement pour le nouveau Programme ontarien des services en matière d’autisme qui sera mis en œuvre en juin 2017, y compris sur les augmentations de capacité et d’intensité du service ainsi que sur la mise en œuvre d’un guichet unique dans chaque région. Les membres avaient un certain nombre de questions et de demandes d’éclaircissements. Les membres ont réitéré l’importance d’offrir aux enfants une thérapie individualisée qui répond à leurs besoins, et que tout changement apporté au système de services – à court ou à long terme – devrait refléter cette réalité. On demandera d’autres avis sur ces changements lors des réunions à venir.
    • Le personnel du ministère a présenté la plus récente version du document sur les résultats et les principes généraux, et les membres ont fourni des commentaires et des avis additionnels. Le personnel du ministère révisera le document pour refléter ces avis supplémentaires. On tient également compte du processus et du calendrier pour partager plus largement ce document.
    • Les membres ont également participé à un exercice dirigé pour valider un récapitulatif des besoins tiré de quatre scénarios de cas dont on avait discuté lors de la réunion précédente, et pour commencer à évaluer la façon dont le système de services actuel répond à ces besoins. Cet exercice n’est pas terminé et se poursuivra lors de la réunion de janvier.

    La prochaine réunion du Comité consultatif se tiendra le 27 janvier 2017.

  • 25 novembre 2016

    Voici une vue d’ensemble des discussions qui ont eu lieu lors de la troisième réunion en personne du Comité consultatif du Programme ontarien des services en matière d’autisme :

    • Le personnel du ministère a passé en revue l’ordre du jour de la réunion, la voie pour l’ensemble du travail et les notes de la réunion précédente.
    • Le président du Comité d’experts cliniciens en matière de trouble du spectre de l’autisme (CEC) a présenté une mise à jour des récents travaux du Comité, y compris l’élaboration d’un exercice de simulation de planification d’intervention pour contribuer à repérer les renseignements qui alimenteront de manière fiable et valable la planification des traitements. Un membre du CEC assistera à la réunion du Comité consultatif de janvier afin de fournir de plus amples renseignements.
    • Le personnel du ministère a présenté la première ébauche du document sur les résultats et les principes généraux, et l’on a demandé aux membres de fournir des commentaires et des avis. Bien que tous les membres aient convenu que la première ébauche avait adéquatement restitué l’esprit de la discussion d’octobre, d’autres commentaires et suggestions ont été fournis. Le personnel du ministère révisera le document pour tenir compte de ces avis supplémentaires, et il le renverra aux membres aux fins de validation.
    • L’après-midi, les membres ont participé à un exercice dirigé pour commencer à définir les vastes besoins des enfants, des jeunes et de leurs familles dans le cadre du nouveau Programme ontarien des services en matière d’autisme.
      • À l’aide de plusieurs exemples de cas différents, on a demandé aux membres d’envisager ce dont chaque enfant et chaque famille pourraient avoir besoin à un moment déterminé de leur parcours, en tenant compte de leur contexte et des autres services qu’ils reçoivent.
      • Le personnel du ministère résumera la rétraction fournie. Les renseignements et les conseils issus de cette discussion alimenteront la prochaine phase des travaux du Comité consultatif : évaluer l’état actuel de la prestation des services par rapport aux besoins identifiés et aux résultats escomptés.

    La prochaine réunion du Comité consultatif se tiendra le 16 décembre 2016.

  • 28 octobre 2016

    Voici une vue d’ensemble de la discussion tenue durant la deuxième réunion en personne du Comité consultatif du Programme ontarien des services en matière d’autisme :

    • Le matin, le personnel du ministère a passé en revue et discuté de :
      • l’ordre du jour et des objectifs de la réunion;
      • la voie pour le travail proposé et les calendriers pour le travail du Comité.
    • Les premières phases essentielles de la voie du travail incluent les conseils du Comité sur : les résultats et principes clés du nouveau programme, les besoins et expériences des familles et la mesure dans laquelle l’état actuel des services satisfait ces besoins, et recommandations des options possibles de prestation de services.
    • Les membres ont discuté des opportunités possibles de participation par lesquelles des commentaires sur la conception et la prestation pourraient être recueillis auprès des familles et d’autres experts particulièrement une fois que les ébauches d’options ont été cernées.
    • Le président du Comité d’experts cliniciens en matière de trouble du spectre de l’autisme (CEC) a présenté une mise à jour du travail en cours pour l’élaboration d’un cadre de planification d’intervention pour le nouveau programme, notamment une série de consultations à grande échelle avec les intervenants. Le travail en cours par le Comité d’experts cliniciens complétera les conseils fournis par le Comité consultatif.
    • La sous-ministre adjointe Nancy Matthews, a rejoint la réunion pendant le déjeuner. Elle a remercié les membres du Comité pour leur participation et a reconnu la complexité de leur travail. Elle a également souligné son intérêt et son enthousiasme pour le travail à venir.
    • L’après-midi, les membres ont participé à un exercice dirigé pour commencer à déterminer les résultats désirés et les principes directeurs pour le nouveau Programme ontarien des services en matière d’autisme. Les résultats et les principes formeront la base de l’état final désiré ou la vision du nouveau programme et ils fourniront un cadre pour l’évaluation de sa réussite.
    • Les membres ont partagé leurs réflexions ainsi que les commentaires recueillis auprès de leurs intervenants avant la réunion en réponse à 4 questions clés :
      • À quels résultats est-ce que les enfants et les familles pourraient s’attendre quand ils accèdent à ce programme?
      • Quels résultats devraient être obtenus au niveau du système ou de la province?
      • Comment voudriez-vous que les familles décrivent le nouveau Programme ontarien des services en matière d’autisme?
      • Quelles expériences voudriez-vous que les enfants et leur famille vivent avec le nouveau programme?
    • Bien qu’il y ait un accord quasi unanime sur les concepts clés, le Comité consultatif demande une discussion plus approfondie. Le personnel du ministère s’est engagé à rédiger une ébauche des résultats et des principes en se basant sur la discussion et la présentera au Comité pour commentaires. Tout le monde était également d’accord pour élargir l’éventail des intervenants faisant des commentaires.

    La prochaine réunion du Comité consultatif se tiendra le 25 novembre 2016.

  • 12 septembre 2016

    Voici un aperçu des discussions tenues au cours de la première réunion en personne du Comité consultatif du Programme ontarien des services en matière d’autisme.

    • Le personnel du ministère accueille et remercie les membres pour leur participation.
    • Les membres du comité se présentent et donnent un aperçu des perspectives qui constitueront leur contribution au comité.
    • Le personnel du ministère des Services à l’enfance et à la jeunesse et du ministère de l’Éducation communique des informations générales sur les services et les mesures de soutien dont peuvent bénéficier les enfants et les jeunes atteints de TSA.
    • Les membres du comité examinent le mandat de celui-ci.
    • Josh Hjartarson, animateur des discussions du comité, se présente, explique son rôle, donne les grandes lignes de l’organisation des réunions et demande aux membres de lui faire connaître les informations ou ressources clés qui lui sont nécessaires pour soutenir les travaux du comité.
    • L’honorable Michael Coteau, ministre des Services à l’enfance et à la jeunesse, assiste à une partie de la réunion. Il remercie les membres pour leur engagement et se félicite de leur contribution.
    • Les membres parlent de leurs objectifs individuels, des aspirations et des mesures de succès pour les travaux du comité.
    • Le comité discute des attentes sur le plan des communications, notamment la transmission, à fréquence régulière, des mises à jour sur ses travaux aux organismes ou parties prenantes associés aux membres.

    Les réunions du Comité consultatif seront tenues tous les mois et se poursuivront jusqu’en juin 2018.

Les noms des membres du comité

  • Annie Appleby, Superintendante de l’éducation, Centre d’apprentissage 1, Toronto District School Board
  • Bruce McIntosh, Président, Ontario Autism Coalition
  • Carobeth Zorzos, Analyste agréée en analyse comportementale, psychologue clinicienne et directrice des sciences de l’autisme et du comportement, Dalton Associates
  • Debra Kennedy, Chef de physiothérapie et d’ergothérapie, York Region District School Board
  • Dre Evdokia Anagnostou, Chercheure clinicienne principale en autisme, Holland Bloorview
  • Gail Geller, Parent
  • Jan Kasperski, Chef de la direction, Association de psychologie de l’Ontario
  • Jennifer Churchill, Chef de la direction, Association ontarienne des services de réhabilitation pour enfants
  • Margaret Spoelstra, Directrice générale, Autism Ontario
  • Rino Strazzeri, Parent
  • Dre Sheila Laredo, Endocrinologue, Women’s College Hospital et présidente du conseil d’administration, Kids Brain Health Network/NeuroDevNet
  • Sherry Fournier, Directrice générale, Ressources pour l'enfance et la communauté
  • Susan Honeyman, Orthophoniste et présidente, Comité d’experts cliniciens en matière de TSA
  • Sylvie Grenier, Analyste agréée en analyse comportementale et consultante en ACA, Conseil scolaire public du Grand Nord de l’Ontario
  • Dr Umberto Cellupica, Pédiatre, Maple Kidz Clinic, et directeur médical, Pivotal Minds ASD Treatment Centre
  • Tina D’Acunto, Superintendante de l’éducation, Apprenants exceptionnels, York Catholic District School Board

Le gouvernement est également déterminé à coopérer étroitement avec les familles et les fournisseurs de soins tout au long de ce processus, afin de mettre en œuvre un programme qui s’adapte aux besoins variés des enfants et qui répond aux attentes des familles. Nous avons reçu de nombreux commentaires par le biais de nos consultations avec des familles, des experts et des fournisseurs de services. Ils nous ont été très utiles dans le cadre de l’élaboration de notre nouveau programme. Le gouvernement continuera ses consultations durant la période de transition et lors de la mise en œuvre du nouveau programme, en juin 2017.

Où aller pour en savoir davantage

Pour communiquer avec un bureau régional près de chez vous, appelez le Programme ontarien des services en matière d’autisme au 1 888 284-8340.

Impact des changements sur les familles

Les renseignements qui suivent décrivent en quoi les changements influeront sur votre famille dans le cadre de la transition vers le nouveau programme de services en matière d’autisme, ce qui se passera durant la période de transition, à quel moment ces changements auront lieu et quelles sont les prochaines étapes à prévoir.

L’Ontario s’engage à épauler toutes les familles pendant cette transition. Les fournisseurs de services sont résolus à accorder à toutes les familles touchées une attention particulière et individualisée.

Cliquez sur le scénario correspondant à votre situation pour obtenir des précisions.

Foire aux questions


À propos du nouveau Programme ontarien des services en matière d’autisme

  • Qu’est-ce que le nouveau Programme ontarien des services en matière d’autisme?

    Le nouveau Programme ontarien des services en matière d’autisme facilitera l’accès des familles aux services pour leurs enfants en réduisant les temps d’attente, en fournissant des services plus souples dont l’intensité tient compte des besoins individuels des enfants et en augmentant le nombre de places de traitement pour servir un plus grand nombre d’enfants et de jeunes.

    À compter de juin 2017, les familles n’auront plus besoin de présenter une demande auprès de deux programmes distincts de services en matière d’autisme. Elles ne recevront pas non plus des évaluations séparées ni des plans de services distincts. Il y aura un seul et unique point d’accès pour recevoir un traitement individualisé.

  • Comment fonctionnera la liste d’attente pour le nouveau Programme ontarien des services en matière d’autisme? Comment les familles pourront-elles s’y inscrire?

    Les enfants qui sont déjà inscrits sur la liste d’attente pour le programme d’intervention en autisme et/ou les services et soutiens d’analyse comportementale appliquée (ACA) n’ont pas besoin de présenter une nouvelle demande pour le nouveau Programme ontarien des services en matière d’autisme. Les enfants déjà inscrits sur la liste auront accès au nouveau programme dès qu’une place se libère, à compter de juin 2017. Lorsque les enfants intégreront le nouveau Programme ontarien des services en matière d’autisme, leurs besoins seront évalués et ils recevront des services individualisés dont l’intensité tient compte de leurs besoins respectifs.

    Le ministère a mis sur pied un comité consultatif composé de parents, d’intervenants et de spécialistes, qui sera chargé de formuler des conseils sur la structure et la mise en œuvre du nouveau programme, y compris la gestion de la liste d’attente.

  • Est-ce que ma demande actuelle pour des services en matière d’autisme aura une incidence sur les services que mon enfant recevra dans le cadre du nouveau Programme ontarien des services en matière d’autisme?

    Non. Lorsque les enfants intégreront le nouveau Programme ontarien des services en matière d’autisme, leurs besoins seront évalués et ils recevront des services individualisés dont l’intensité tient compte de leurs besoins respectifs et non pas de la liste d’attente à laquelle ils étaient inscrits.

  • Quand les services et soutiens d’ACA seront ils disponibles et dans quelle mesure l’intensité des services sera t elle augmentée?

    À compter de juin 2017, le montant maximum pour les services et soutiens d’ACA par enfant augmentera. Les interventions seront plus flexibles afin que l’intensité et la durée des services reçus par l’enfant reposent sur ses besoins individuels.

    Les questions concernant l’intensité des services et leur prestation seront prises en compte dans la conception du nouveau Programme ontarien des services en matière d’autisme. De plus amples renseignements seront communiqués dès qu’ils seront disponibles.

La transition vers le nouveau Programme ontarien des services en matière d’autisme

  • Quels changements auront lieu pendant la période de transition?

    L’Ontario accélère la mise en place du nouveau Programme ontarien des services en matière d’autisme, pour qu’un plus grand nombre d’enfants et de jeunes atteints d’autisme puissent recevoir plus tôt les services dont ils ont besoin. Le nouveau programme sera mis en œuvre à partir de juin 2017, soit un an plus tôt qu’initialement prévu.

    Pour plus de choix et de souplesse au cours de la période de transition vers le nouveau programme, les parents des enfants retirés de l’actuelle liste d’attente des services d’ICI auront désormais le choix entre deux options. Après avoir dépensé et effectué un rapprochement du montant initial de 8 000 dollars, ils pourront soit recevoir un financement direct supplémentaire soit avoir un accès prioritaire à des services continus d’ACA pendant la période de transition. Le financement sera octroyé aux parents admissibles sous la forme de versements successifs de 10 000 dollars, et il se poursuivra jusqu’à ce que leur enfant intègre le nouveau Programme ontarien des services en matière d’autisme en 2017.

    Cette année, l’Ontario augmente également le nombre de places disponibles dans le programme d’ACA actuel. Ces changements signifient qu’un plus grand nombre d’enfants en attente de services d’ACA pourront ainsi bénéficier de services plus tôt.

  • Mon enfant a plus de cinq ans et reçoit actuellement des services d’ICI. Sera-t-il immédiatement exclu de ces services?

    Pendant la période de transition vers le nouveau programme, les enfants de cinq ans et plus qui reçoivent des services d’ICI ne seront pas exclus de ces services. Ils resteront couverts par leur plan de service actuel jusqu’à la prochaine évaluation régulière de leurs progrès cliniques. Lors de cette évaluation, les fournisseurs de services travailleront avec la famille de l’enfant pour mettre au point un plan de services individualisé afin d’assurer une transition progressive vers le nouveau programme.

    L’intensité des services pendant la période de transition sera établie en fonction de critères cliniques selon les besoins de l’enfant et son plan individualisé. Les enfants continueront de recevoir des services tant qu’ils n’auront pas obtenu une place et commencé à bénéficier du nouveau Programme ontarien des services en matière d’autisme.

    Les enfants continueront d’avoir accès à des services en milieu scolaire, comme des services de soutien à la transition et des séances de perfectionnement des compétences après l’école, ainsi qu’à d’autres services financés par des fonds publics pour les enfants ayant des besoins particuliers.

  • Si j’ai choisi l’option du financement direct (OFD) pour mon enfant, est-ce à mon fournisseur de services régional de déterminer les services dont mon enfant a encore besoin pendant la transition?

    Pour les enfants de cinq ans ou plus qui reçoivent des services d’ICI par l’entremise de l’OFD, les fournisseurs de services dans le cadre du Programme d’intervention en autisme collaboreront avec les parents et le psychologue principal de l’OFD afin d’élaborer un plan de services individualisé pour assurer la transition vers le nouveau Programme ontarien des services en matière d’autisme qui commencera en juin 2017.

    L’intensité des services sera établie en fonction de critères cliniques selon les besoins de l’enfant et son plan individualisé. Les enfants continueront de recevoir des services tant qu’ils n’auront pas obtenu une place et commencé à bénéficier du nouveau Programme ontarien des services en matière d’autisme.

    Pendant la période de transition, les rôles et responsabilités des programmes régionaux et des fournisseurs de services privés demeureront les mêmes que ceux énoncés dans les Lignes directrices relatives au Programme d'intervention en autisme.

  • Mon enfant a moins de cinq ans et figure sur la liste d’attente des services d’ICI. Que va-t-il se passer?

    Si votre enfant a moins de cinq ans et qu’il est en attente de services d’ICI, il recevra des services d’ICI dès qu’une place se libérera.

    Si un enfant atteint l’âge de cinq ans pendant la période de transition (c. à d. entre le 1er mai 2016 et le 31 mars 2018), sa famille se verra offrir l’option de recevoir un montant ponctuel de 8 000 dollars par enfant à n’importe quel moment pendant la période de transition avant la date du cinquième anniversaire de l’enfant. Les familles qui choisissent de recevoir le financement avant la date du cinquième anniversaire de l’enfant seront retirées de la liste d’attente des services d’ICI. Une fois que les familles auront dépensé le montant initial de 8 000 $ du financement direct et que le fournisseur de services aura effectué le rapprochement, elles pourront choisir soit un financement direct supplémentaire, soit l’accès prioritaire à des services d’ACA pendant la période de transition jusqu’à ce qu’une place se libère dans le nouveau Programme ontarien des services en matière d’autisme.

  • Qu’arrivera-t-il si mon enfant atteint l’âge de cinq ans pendant qu’il est inscrit sur la liste d’attente des services d’ICI?

    Votre enfant sera retiré de la liste d’attente et vous recevrez le montant initial de 8 000 dollars du financement direct. Par la suite, selon votre choix, vous recevrez soit un montant supplémentaire en financement direct de 10 000 $ par enfant soit un accès prioritaire aux services d’ACA pendant la période de transition vers le nouveau Programme ontarien des services en matière d’autisme.

    Ces options continueront de vous être offertes jusqu’à ce qu’une place se libère pour votre enfant avec le nouveau Programme ontarien des services en matière d’autisme qui commencera en juin 2017.

  • Je vis dans une région rurale où peu de services sont proposés. Où puis-je obtenir de l’aide?

    Les familles peuvent communiquer avec leur section locale d’Autisme Ontario pour obtenir du soutien et des conseils supplémentaires. Autisme Ontario a également mis à jour son registre en ligne ABACUS, qui répertorie les fournisseurs de services comportementaux privés en Ontario, pour aider les familles à disposer de renseignements à jour.

    En attendant, nous invitons les familles à communiquer avec leur bureau régional le plus proche pour obtenir des renseignements, ainsi qu’avec leur organisme responsable du PIA afin de trouver des services pour leurs enfants.

  • Existe-t-il d’autres soutiens scolaires pour mon enfant?

    Le ministère de l’Éducation et le ministère des Services à l’enfance et à la jeunesse se sont associés pour améliorer la transition des enfants qui quittent les services communautaires en matière d’autisme pour intégrer l’école à temps plein, ainsi que les transitions au sein même de l’école.

    L’objectif est d’améliorer les résultats des élèves en assurant une prestation de services harmonisée et concertée entre les fournisseurs de services en matière d’autisme et les éducateurs.

    Différents services scolaires dont le programme Connexions pour les élèves et les équipes scolaires seront renforcés et élargis pour soutenir, au cours de la phase de transition, les élèves supprimés de la liste d’attente des services d’ICI, voire retirés des services d’ICI.

    Les conseils scolaires pourront également présenter une demande de financement pour offrir des programmes de perfectionnement des compétences après l’école aux enfants touchés par les changements apportés aux services communautaires en matière d’autisme.

  • Les familles inscrites sur la liste d’attente des services d’ACA recevront-elles une aide supplémentaire?

    L’Ontario investit 11,25 millions de dollars supplémentaires en 2016-2017 pour les services et soutiens d’ACA afin d’accroître le nombre de places disponibles et réduire le temps d’attente pour avoir accès aux services. Les services et soutiens d’ACA continueront d’être offerts conformément aux lignes directrices du programme actuel pour la présente année.

    Le nouveau Programme ontarien des services en matière d’autisme sera mis en oeuvre à partir de juin 2017, soit un an plus tôt qu’initialement prévu. Le programme s’adresse à tous les enfants et les jeunes atteints d’autisme.

    À compter de juin 2017, le montant maximum pour les services et soutiens d’ACA par enfant augmentera.

    Ces changements signifient qu’un plus grand nombre d’enfants en attente de services d’ACA recevront ces services plus rapidement et recevront plus de services.

À l’intention des familles dont les enfants ont plus de cinq ans ou atteindront leur cinquième anniversaire avant le 31 mars 2018

  • Quand aurai-je accès au financement?

    Les familles admissibles pourront recevoir leur financement direct supplémentaire de 10 000 dollars une fois qu’elles auront dépensé le montant initial de 8 000 dollars et qu’elles en auront effectué le rapprochement. Les fournisseurs de services travailleront de concert avec les familles afin que le rapprochement se fasse le plus rapidement possible.

    Après que le rapprochement du montant de 8 000 dollars aura été effectué et que les familles auront signé un nouveau contrat de service, les fournisseurs de services verseront le financement direct supplémentaire aux familles dans les dix jours ouvrables suivant la signature du contrat de service.

    Les fournisseurs de services peuvent rencontrer les familles afin de discuter de l’option du financement direct et répondre à leurs questions concernant les soutiens et services admissibles pour leur enfant.

  • Comment pourrai-je dépenser les 10 000 dollars supplémentaires? Puis-je me procurer les mêmes types de services que ceux que j’ai achetés avec les 8 000 dollars?

    Le financement direct supplémentaire versé aux parents dont les enfants sont retirés de la liste d’attente des services d’ICI peut servir à acheter des services et des soutiens comportementaux continus au cours de la transition de leur enfant vers le nouveau programme. Vous trouverez de plus amples informations concernant les services admissibles pouvant être acquis au moyen de ce financement dans les Lignes directrices.

  • Que faire une fois que j’aurai épuisé mes fonds?

    Les familles pourront recevoir le prochain paiement de 10 000 dollars une fois qu’elles auront envoyé les reçus connexes et que les dépenses précédentes auront été rapprochées par le fournisseur de services. On suggère aux familles de soumettre leurs factures aux fournisseurs de services à des intervalles réguliers (p. ex. chaque mois) afin d’assurer la continuité des services et du financement.

  • Qu’arrive-t-il si le montant des reçus soumis dépasse 10 000 dollars?

    Les familles peuvent fournir des pièces justificatives totalisant le montant de leur financement direct (8 000 $ ou 10 000 $). Si les reçus dépassent la valeur totale de leur versement actuel, elles peuvent soumettre ces reçus aux fins de rapprochement avec leur prochain versement.


Pour en savoir plus