Tu es làSkip Navigation Links > Accueil > Besoins particuliers > Handicaps de développement > Programme de lutte contre les troubles du spectre de l’alcoolisation foetale > TSAF - Lettre de l’adjointe parlementaire

Le 13 juillet 2017

Lettre de l’adjointe parlementaire Sophie Kiwala
concernant la stratégie du gouvernement de l’Ontario
en matière de troubles du spectre de l’alcoolisation fœtale


Madame,

Monsieur,

En ma qualité d’adjointe parlementaire du ministre des Services à l’enfance et à la jeunesse, je suis ravie de diriger le travail de notre gouvernement pour le soutien des enfants, des jeunes et des aidants touchés par les troubles du spectre de l’alcoolisation foetale (TSAF), et pour une plus grande sensibilisation de cet état de santé complexe.

Le ministère des Services à l’enfance et à la jeunesse (MSEJ) est résolu dans son engagement d’améliorer les services et de satisfaire les besoins des enfants, des jeunes et des familles touchés par les TSAF. C’est pourquoi je suis heureuse d’annoncer la toute première stratégie du gouvernement de l’Ontario en matière de TSAF. Cela représente un jalon dans les efforts de l’Ontario pour aider les personnes atteintes des TSAF à mener une vie productive et bien remplie.

Le budget de 2017 annonçait un investissement de 26 millions de dollars sur quatre ans pour mettre en oeuvre six initiatives qui formeront la base de notre stratégie :

Le ministère reconnaît l’importance de la sensibilisation aux conséquences de l’exposition prénatale à l’alcool et il élabore actuellement un plan pour atteindre des groupes à risque de développer des TSAF.

Nous nous sommes aussi engagés à demander continuellement aux personnes atteintes de TSAF et à leur famille des conseils et des commentaires sur la stratégie de mise en oeuvre par le biais du nouveau groupe consultatif sur les TSAF.

Je voudrais également vous faire savoir que l’amélioration de l’accès au dépistage, à l’évaluation et au diagnostic reste un élément important dans le travail du gouvernement sur les TSAF. Le MSEJ travaille en collaboration avec le ministère de la Santé et des Soins de longue durée pour mieux comprendre les services de diagnostic des TSAF à travers l’Ontario. Dans le cadre de ce processus nous menons actuellement un examen de la capacité dans la province afin d’identifier les lacunes, les opportunités et les options qui permettront d’informer cette approche. Nous travaillerons aussi avec nos collègues du gouvernement fédéral, notamment avec le personnel de l’Agence de la santé publique du Canada afin d’harmoniser les initiatives provinciales et fédérales pour appuyer du mieux possible les enfants, les jeunes et les familles touchés par les TSAF.

Pendant la mise en œuvre des premières étapes de la stratégie en matière de TSAF, je vous encourage à visiter le site Web du ministère pour des mises à jour à Ontario.ca/TSAF.

Mes plus vifs remerciements à toutes celles et à tous ceux qui ont aidé à formuler la toute première stratégie de l’Ontario en matière de TSAF.

Avec ma profonde reconnaissance pour votre soutien et votre engagement continus et dans l’attente de poursuivre notre travail vers un objectif commun, je vous prie de bien vouloir agréer l’expression de mes sentiments les meilleurs.

Sophie Kiwala
Adjointe parlementaire