Tu es làSkip Navigation Links > Accueil > Au sujet du ministre > Plans publiés et rapports annuels > Plan Publié 2015-2016 > Annexe > Stratégie pour les services en matière de besoins particuliers

Annexe : Stratégie pour les services en matière de besoins particuliers

En collaboration avec les ministères des Services sociaux et communautaires, de l’Éducation et de la Santé et des Soins de longue durée, le ministère a lancé en février 2014 une Stratégie pour les services en matière de besoins particuliers établissant des étapes pour améliorer les services à l’intention des enfants et des jeunes ayant des besoins particuliers et de leur famille. La stratégie comprend ce qui suit :

  • Dépister les enfants ayant des besoins particuliers de façon plus précoce et leur offrir plus tôt l’aide dont ils ont besoin : Un nouveau processus de dépistage du développement des enfants d'âge préscolaire aidera les familles, les autres personnes qui prennent soin des enfants ainsi que les professionnels de ce secteur à détecter les signes précurseurs ou risques de retard de développement chez les enfants, de la naissance à l'âge de 6 ans.
  • Coordonner la planification des services : Un nouveau processus coordonné de planification des services à l’intention des enfants et des jeunes ayant des besoins particuliers complexes et (ou) multiples permettra aux familles de compter sur un partenaire de confiance qui les aidera à s’adresser aux bons services et soutiens, sans avoir à reprendre à chaque fois les mêmes explications.
  • Rendre la prestation des soutiens et des services plus homogène : Des améliorations seront apportées pour rendre les services de réadaptation, y compris l'orthophonie, l'ergothérapie et la physiothérapie plus accessibles et homogènes, dès la naissance et pendant toute la scolarité.

En 2014-2015, 34 zones de prestation de services en matière de besoins particuliers ont été délimitées. Ces zones de prestation de services sont fondées sur les divisions de recensement et harmonisées avec les nouvelles zones de prestation de services de santé mentale aux enfants et aux jeunes. Les ministères ont publié deux lignes directrices stratégiques provinciales qui énoncent la vision et les attentes minimales du ministère relativement à la coordination de la planification des services et à l'intégration de la prestation de services de réadaptation.

Les ministères ont demandé aux organismes œuvrant auprès des enfants et à d'autres fournisseurs de services, y compris les fournisseurs de services de santé et les conseils scolaires de district, de créer des tableaux d'élaboration de propositions dans le but d'élaborer des propositions pour la mise en œuvre d'une planification coordonnée des services et de la prestation intégrée des services de réadaptation dans chacune des 34 zones de prestation de services. Les propositions doivent respecter les exigences énoncées dans les lignes directrices stratégiques provinciales et les directives relatives aux propositions. Les propositions doivent être soumises aux ministères au plus tard en juin 2015 pour la planification coordonnée des services et en octobre 2015 pour la prestation intégrée des services de réadaptation. Une équipe composée de scientifiques, de chercheurs et d'experts du domaine élabore l'initiative de dépistage du développement. Un Groupe consultatif provincial de dépistage pour le développement fournit des conseils sur la mise en œuvre du processus de dépistage. L'approche de mise en œuvre sera éclairée par des recherches et des données probantes, reposera sur une excellente compréhension du développement de l'enfant, des approches émergentes et des pratiques exemplaires qui font actuellement l'objet d'une évaluation dans les collectivités de l'Ontario, ainsi que des modèles efficaces de prestation locale de services qui sont déjà en place en Ontario.

Annexe : Besoins particuliers complexes

Dans le cadre du financement alloué pour les besoins particuliers complexes, le ministère a continué de financer des soutiens spécialisés de durée limitée aux enfants et aux jeunes ayant des besoins complexes ou multiples lorsque les ressources et les services locaux et régionaux existants ne sont pas en mesure de répondre à leurs besoins immédiats en matière de santé et de sécurité.

Parmi les enfants et les jeunes qui bénéficient de soutiens financés par l’enveloppe consacrée aux besoins particuliers complexes, on compte :

  • ceux qui ont plusieurs besoins particuliers nécessitant des approches de services intégrés et intersectoriels (p. ex., la santé, l’éducation et les services sociaux) dont les services sont en règle générale offerts en divers endroits;
  • ceux qui ont des besoins liés à une variété de conditions (p. ex., handicap physique, déficience intellectuelle, troubles émotionnels, handicap de développement, maladie chronique, grave ou en phase terminale), y compris ceux dont la santé est fragile ou dépend de moyens technologiques;
  • ceux qui nécessitent des services et mesures de soutien spécialisés pour participer aux activités de la vie quotidienne, à long terme, sur une base continue ou intermittente (p. ex., des services en établissement).