Tu es làSkip Navigation Links

ALLER DE L'AVANT

Télécharger une version imprimable (PDF).


Un partenariat à l'échelle de la province

Au sortir de la phase préliminaire de ce travail complexe, nous sommes certains que d'importants progrès ont été faits en direction d'un système des services à l'enfance vraiment intégré. La vision du travail et les principes directeurs présentés dans cette mise à jour, ainsi que le travail initial visant à établir un langage commun et la compréhension de la notion même d'intégration, nous ont fourni des points de départ essentiels permettant de partager réflexion, discussion et planification à tous les niveaux du système.

Nous continuerons d'oeuvrer pour que le concept des centres Meilleur départ soit articulé plus pleinement et plus sobrement, et qu'il soit plus largement compris pendant que nous élaborons un cadre d'action provincial d'importance capitale. Dans cette optique, il reste du travail important à faire – par exemple dans le domaine des résultats partagés, des mécanismes communs pour la qualité et la reddition de comptes, et de la gouvernance. Nous sommes déterminés à travailler avec les collectivités et les parties prenantes afin d'avancer ce travail. À l'avenir, nous comptons créer de nouvelles possibilités de rétroaction qui nous permettront de rester à l'écoute des parents, des fournisseurs de services et des organismes communautaires.

Établir un langage commun sera une étape importante au fil de la progression des collectivités de l'Ontario vers un système intégré de services à l'enfance et à la famille. Une série de documents de travail supplémentaires, dont un qui porte sur la compréhension des différents volets de l'intégration, sont en préparation. Ils seront affichés sur un site sectoriel consacré aux fournisseurs de services, aux administrateurs de programmes et aux planificateurs. Les documents disponibles sur le site se pencheront sur les concepts centraux de l'initiative des centres Meilleur départ – notamment sur ceux décrits dans les principes directeurs – et incluront des stratégies, des activités et des processus fructueux, qui ont aidé les collectivités à progresser sur le chemin de l'intégration.

Prochaines étapes

Dans le cadre de la progression de cette initiative, nous nous pencherons initialement sur trois éléments constitutifs clés :

Mise en œuvre d'un projet de recherche sur les initiatives communautaires

Un projet de recherche sur les initiatives communautaires sera mené parallèlement au développement du concept des centres Meilleur départ. Le projet, qui comprend deux volets, visera à étudier et à apprendre de nos communautés qui ont entrepris des activités vers l'intégration. Une série de rapports et de documents sur les pratiques exemplaires sera publiée pour que les différents groupes de la province puissent s'inspirer des stratégies élaborées et mises en œuvre avec succès dans d'autres collectivités afin de les mettre en œuvre à leur tour.

Le projet des chefs de file pour l'intégration communautaire suivra de près un petit groupe de collectivités et soulèvera des pratiques prometteuses sur les étapes déjà franchies en vue de créer un système de services intégré et unifié au fil de la progression des efforts d'intégration à l'échelle de la collectivité. Ce projet :

Le Fonds d'innovation offrira un financement ponctuel et limité aux groupes communautaires qui entreprendront des travaux spécifiques et ciblés dans des domaines fondamentaux liés à l'intégration, en vue d'élaborer des stratégies innovantes qui puissent être appliquées dans les collectivités à travers l'Ontario. Le Fonds d'innovation appuiera des projets liés aux services intégrés dans huit domaines fondamentaux :

Refonte des services de rééducation de la parole et du langage

Nous avons choisi de procéder à la refonte d'un service au niveau provincial de façon à aider immédiatement toutes les collectivités tout en donnant parallèlement au gouvernement la possibilité d'étudier une expérience d'intégration réalisée en commun par plusieurs ministères. Les services de rééducation de la parole et du langage ont été choisis en raison de l'impact fondamental de ces deux fonctions sur le développement des enfants.

Les retards/difficultés orthophoniques sont fréquents chez les enfants, et peuvent entraîner des résultats scolaires plus faibles ainsi que des défis dans la vie quotidienne. D'après les preuves recueillies, il existe des périodes particulièrement propices à l'acquisition du langage et l'apprentissage en littératie chez les enfants et les élèves. Si ces compétences n'ont pas été acquises pendant ces périodes, il devient plus difficile de combler les retards plus tard. Ces périodes sont les suivantes :

Les services liés à la rééducation de la parole et/ou du langage sont assurés par le biais de trois
ministères : le ministère des Services à l'enfance et à la jeunesse, le ministère de l'Éducation et le ministère de la Santé et des Soins de longue durée. Cette structure de service fragmentée peut causer des lacunes en matière d'accès aux services pour les enfants, une confusion chez les parents, des évaluations réalisées à plusieurs reprises et des retards quant à la prestation des services.

Il est essentiel de procéder à la refonte de ces services provinciaux fragmentés pour améliorer les résultats en matière d'apprentissage précoce et de littératie chez les enfants en Ontario. Les trois ministères se sont associés pour étudier, mettre en œuvre et évaluer des approches et des modèles variés pour la prestation des services de rééducation de la parole et du langage aux enfants/élèves de la naissance à la troisième année afin de renseigner la future vision provinciale en la matière. Ce travail repose sur les données fournies par le groupe de référence externe et d'autres experts et fournisseurs de services, qui continueront à prodiguer des conseils sur ces services. Les conseils constituent un élément important au sein du processus d'élaboration des centres Meilleur départ en Ontario.

Élaborer un indice des résultats

L'indice des résultats s'appuiera sur différents instruments de collecte de données, tels que l'Instrument de mesure du développement de la petite enfance (IMDPE; Offord et Janus, Université McMaster) et l'Office de la qualité et de la responsabilité en éducation (OQRE) pour mesurer et surveiller à plus grande échelle les résultats pour les enfants, les familles, les collectivités et la société ainsi que les résultats de fonctionnement du système au sens plus large. Cet indice permettra d'établir des rapports transparents sur ces résultats au niveau des collectivités, de la région et de la province afin de faire état des progrès réalisés et mettre en évidence les efforts d'amélioration continus au niveau local et provincial.

L'élaboration de l'indice de réussite est un travail de grande envergure qui dotera le cadre d'action provincial d'un élément essentiel. Le processus fera appel à des experts dans plusieurs domaines (résultats pour les enfants, les familles, les collectivités et résultats au niveau socioéconomique/fiscal), ainsi qu'à des spécialistes de l'évaluation des programmes et de la mesure de la performance des systèmes.

Conclusion

L'avenir que nous bâtissons pour nos enfants est l'avenir que nous nous bâtissons pour nousmêmes en tant que société. Il est important de réaliser la vision des centres Meilleur départ de l'Ontario pour l'enfance et la famille, car nous sommes au sein d'un Ontario caractérisé par la diversité et d'une économie de plus en plus mondialisée et axée sur la connaissance. Notre bien-être socioéconomique en dépend.

Le gouvernement est déterminé à être un chef de file solide et à favoriser la communication entre les ministères pour éliminer la fragmentation dans la prise de décisions et l'élaboration de programmes. De même, nous reconnaissons et respectons profondément les centaines d'organismes et des personnes qui font chaque jour une différence dans la vie de nos enfants, et dont le partenariat et l'engagement seront le pilier de notre réussite.

Nous continuerons à consulter les parents, les collectivités et les fournisseurs de services au fil de l'évolution du concept des centres Meilleur départ. Nous savons qu'il nous reste beaucoup de travail si nous voulons réussir à impliquer davantage les autochtones, les francophones et les autres collectivités, et à veiller à ce qu'en Ontario, chaque enfant, sans exception, ait le meilleur départ possible dans la vie.

Nous désirons remercier les nombreux organismes et personnes dont les perspectives et les expériences sont reflétées dans ce document, et qui vont continuer à renseigner nos futurs travaux. Bien qu'il existe plusieurs obstacles à surmonter, il est évident que nous sommes déterminés à aller de l'avant avec ce travail de transformation. Grâce à notre collaboration, à notre détermination et à notre motivation, nous concrétiserons notre vision commune d'un système véritablement intégré de services visant à mieux prendre soin des enfants et des familles et à préparer un avenir meilleur pour tous les Ontariens.